Aller au contenu principal

Proposition visant l’octroi d’un don de 800.000 dollars eu au titre du programme d’aide d’urgence en faveur des communes de Malanville et Karimama affectées par les inondations

Pays
Bénin
Sources
AfDB
Date de publication
Origine
Voir l'original
  1. INTRODUCTION ET JUSTIFICATION DE L’APPUI DE LA BANQUE

1.1 Aperçu de la situation prévalant suite aux inondations

Le nord-est du Bénin, en particulier les zones de Malanville et de Karimama, a été frappé au début du mois de septembre 2013 par de graves inondations du fait de la montée du fleuve Niger. Cette montée brusque du fleuve et son débordement sont dûs aux pluies diluviennes intervenues à l’amont, en Guinée, au Mali et au Niger. Les Communes de Malanville et de Karimama, très proches du fleuve, se sont trouvées ainsi envahies par les eaux. Les dégâts causés par ce tte épisode climatique extrême sont importants : plus de 21.500 hectares de cultures emportées (riz, maïs, sorgho, cultures maraîchères), plus de 750 cases d’habitations détruites, plusieurs centaines de volailles et petits élevages disparus, des filets, nasses et pirogues emportés par les eaux, près de 280 étangs artisanaux submergés. Au total, ce sont près de 9.200 ménages qui ont été affectés par les inondations, soit une population de plus de 35.000 personnes, dont de nombreux vieillards, femmes allaitantes et enfants. Parmi les personnes touchées, on compte également 1.300 jeunes qui ont été installés à Malanville sur une superficie de 1.800 ha qui a été totalement inondée. L’estimation de l’ensemble des dégâts établie par les autorités béninoises est de l’ordre de 10,8 milliards de F.CFA.