Перейти к основному содержанию

Rapport d’évaluation EHA au profit des déplacés de Makalondi - RRM - ACTED NIGER - Juillet 2022

Страны
Нигер
Источники
ACTED
+ 7
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

Introduction

La situation sécuritaire de la Région de TILLABERI reste tendue à ce jour ; elle donne lieu à des déplacements de populations vers plusieurs localités. Les Groupes Armés Non Etatiques (GANE) multiplient les incursions dans la Région. Ces attaques ont pour bilan des pertes en vies humaines, des recommandations formelles de quitter les localités sous peine de représailles, des demandes de rançons et des cas d’extorsion de biens des populations.
Le Département de TORODI étant épargné par les attaques sert de refuge pour les populations des villages environnants qui sont victimes des exactions des groupes armés non étatiques. C’est ainsi que le 23 Juin 2022 l’on a vu débarquer une première vague de populations déplacées.

La commune de MAKALONDI située dans le département de TORODI subit le poids des activités des Groupes Armés Non Etatiques (GANE). Cette situation sécuritaire reste préoccupante au vu des multiples incidents sécuritaires récents qui créent de la psychose au sein des populations qui sont contraints à quitter leurs localités.

Les 21 et 22 juin 2022, les GANE ont fait irruption dans les villages de NIKILOMA et DJADJEL, situés respectivement à 46 et 50 Km à l’Ouest de MAKALONDI. Après avoir proféré des menaces, ils ont donné un ultimatum de 48h aux populations de ces villages et environs de quitter les lieux. Ces agissements ont créé une panique dans ces villages et ont provoqué le déplacement des populations vers MAKALONDI. Il s’agit d’environ 420 ménages venus des villages BONI. L’extension du site de BANKATA accueil la plupart des personnes déplacées. Certaines d’entre elles sont logées dans des familles d’accueils et d’autres dans des huttes derrière les locaux de la mairie, exposées à toutes les intempéries et autres risques de protection.

La mission d’évaluation des besoins en Eau Hygiène et Assainissement (EHA) sur le site de déplacés avait pour but de comprendre le contexte de déplacement des populations, d’évaluer les besoins prioritaires et de formuler les recommandations à l’endroit de la communauté humanitaire pour d’éventuelles prises de décision