Skip to main content

Situation Humanitaire à Torodi, Région de Tillaberi : Aperçu des besoins, réponses et besoins non couverts/Solutions durables envisagées par le Gouvernement pour les personnes déplacées internes Du 27 mai au 03 juin 2022

Countries
Niger
Sources
OCHA
Publication date

CONTEXTE

Depuis le début du mois de mai, 16 193 personnes (2 602 ménages) ont été forcées de se déplacer dans les communes de Torodi et Makalondi.

Ces déplacements ont diminué d’intensité du fait des opérations militaires en cours dans la zone et de la décision des autorités nationales d’organiser le retour des PDI dans leurs villages.

En plus de la crise née des mouvements de population, le département a enregistré également un déficit céréalier de 44 216 tonnes. Selon les résultats du Cadre Harmonisé (mars 2022) ; 85 pour cent des villages agricoles du département de Torodi sont classés extrêmement vulnérables.

Entre les 25 et 27 mai 2022, la situation humanitaire a été marquée par la poursuite des mouvements de population à titre préventif, vers la commune de Torodi. Des dizaines de ménages en provenance des villages frontaliers d’avec le Burkina Faso ont été enregistrés par le comité mis en place à cet effet. Un ralentissement du flux des arrivées est cependant remarqué depuis les annonces officielles de la volonté du Président de la République d’organiser le retour aussitôt que les conditions sécuritaires le permettront.

Lors de sa visite à Makalondi et Torodi le vendredi 3 juin 2022, le Président de la République a réitéré :

  1. La mise en place d’un plan de sécurisation du département de Torodi, qui sera réajusté en fonction des insuffisances qui seront constatées dans sa mise en œuvre.

  2. La disponibilité des autorités à discuter avec les jeunes qui ont rejoint les groupes armés non étatiques (GANE) et à mettre en place un plan de démobilisation et de réinsertion économique et sociale.

À la suite de la visite du président de la République, les villages de Kakou et Déba (hameau de Kolo) sont volontairement retournés dans leurs zones d’origine, les 28 et 29 mai 2022. Ces populations étaient en déplacement préventif dans la commune de Torodi, mais à la suite de la situation sécuritaire précaire dans les villages de retour, elles furent en partie forcée de quitter à nouveau. À la date du 27 mai 2022, 2 602 nouveaux ménages déplacés de 16 193 personnes ont été enregistrés dans le département de Torodi. A ceux-là s’ajoutent 586 anciens ménages des personnes déplacées internes (PDI) de 5 470 personnes logées dans des familles d’accueil, soit un total de 3 188 ménages PDI (anciens et nouveaux) de 21 663 personnes. La répartition de ces PDI par commune est la suivante : 2 171 PDI (anciens et nouveaux) de 15 008 personnes à Torodi et 1 017 ménages de 6 655 personnes à Makalondi. Les villages de provenance de ces PDI sont tous situés à moins de 100 kilomètres de Torodi. La majeure partie des PDI (plus de 85 pour cent) est constituée de femmes et d’enfants.

Ces PDI ont bénéficié d’une assistance de l’Etat et des partenaires (en vivres, cash, approvisionnement en eau, prise en charge médicale, kits abris et biens non alimentaires (ABNA). D’autres acteurs humanitaires se sont positionnés dans les secteurs (Abris, Santé, Protection, Nutrition, Education, Eau, Hygiène, Assainissement (EHA) et Sécurité Alimentaire) en attendant l’aménagement du site de relocalisation.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.