Перейти к основному содержанию

Les acteurs sous-régionaux de l’Afrique de l’Ouest mobilisés pour une reprise économique efficace dans la sous-région menacée par la COVID-19, les conflits et la faim

Страны
Мали
+ 3
Источники
ECOWAS
+ 2
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

DAKAR –La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), en partenariat avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies, et le Ministère sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération organise, aujourd’hui à Dakar, un forum annuel sous-régional des Organisations intergouvernementales de l’Afrique de l’Ouest (OIG).

Prévu du 21 au 22 Juin 2022, ce forum vise à examiner l’impact des risques et défis émergents liés à la COVID 19 et à la crise Russo – Ukrainienne ainsi que les enjeux liés au développement durable de la région. Ces échanges offriront, entre autres, l’opportunité d’identifier des orientations de politique et d’actions pour renforcer la résilience et la relance des économies ouest africaines et jeter les bases de réponses politiques aux défis émergents de développement en Afrique de l’Ouest, notamment le niveau élevé de l’insécurité alimentaire, le défi climatique, l’extrême violence et la dégradation de la cohésion sociale.

La pandémie liée à la COVID19 et le conflit en Ukraine ont eu pour conséquences, dans la sous-région, la hausse vertigineuse des prix des produits pétroliers, des produits alimentaires et des intrants agricoles - selon une étude conjointe de la CEDEAO, de la CEA, de la FAO et du PAM sur les impacts socioéconomiques de la pandémie de COVID-19 en Afrique de l’Ouest, et une évaluation sur l’impact de la crise Russie-Ukraine.

Ces études révèlent également que les pays ouest-africains sont fortement dépendants des importations alimentaires et la région a dépensé 4,5 milliards de dollars en 2019 pour ses importations de céréales. La dépendance vis-à-vis des importations de blé est particulièrement élevée au Mali, au Sénégal, en Guinée et au Bénin où un peu plus de la moitié du blé consommé provient de la Russie.

Cette situation constitue un péril pour la région au regard de la hausse sans précédent des prix des produits alimentaires sur la dernière période février-mars 2022, avec un indice des produits alimentaires de la FAO au plus haut depuis sa création en 1990 en se hissant à 170,1 points en mars 2022, affectant négativement à court terme notamment le pouvoir d’achat des ménages et les coûts des facteurs des entreprises.

L’augmentation du coût des intrants agricoles, tels que les engrais qui sont importés par les pays d’Afrique de l’Ouest a un impact important sur la production dans la région et particulièrement dans la zone sahélienne.

Ces incertitudes pourraient exacerber l’insécurité alimentaire dans la sous-région qui fait face au plus grand nombre de personnes en situation d'insécurité alimentaire dans la période post-récolte depuis le lancement du Cadre Harmonisé (CH) en 2014. Au cours de la période de soudure de juin à août 2022, 43 millions de personnes devraient être en situation d'insécurité alimentaire, soit une augmentation de 23 pour cent par rapport à l'année dernière.

A travers ce forum, les Nations Unies entendent renforcer leur partenariat avec la CEDEAO et les Organisations intergouvernementales (OIG) pour une meilleure coordination des appuis alignés sur les priorités stratégiques des organisations sous-régionales et plus globalement sur l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

# # #

A propos de la CEA

Composée de 54 États membres, La Commission économique pour l'Afrique (CEA) joue un double rôle en tant qu’organisme régional de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et en tant que partie intégrante du paysage institutionnel régional en Afrique. Elle a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses États membres, d’encourager l'intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l'Afrique.

A propos de la CEDEAO

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est une organisation intergouvernementale ouest-africaine créée le 28 mai 1975. Elle vise à promouvoir la coopération et l'intégration dans la perspective d'une Union économique de l'Afrique de l'Ouest en vue d'élever le niveau de vie de ses peuples, de maintenir et d'accroître la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats Membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain. La CEDEAO compte aujourd'hui 15 États membres.

**A propos du PAM **

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est le plus grand organisme humanitaire au monde. Il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter @WFP_WAfrica et @WFP_FR

CONTACT

Monka Sandra OULATE, ECOWAS
Tel : +234 8102507938
Email : soulate@ecowas.int

Tahirou GOURO, CEA-BSR/AO
Email : gouro2@un.org

Djaounsede MADJIANGAR, WFP/Dakar
Tel. +221 77 639 42 71
Email : djaounsede.madjiangar@wfp.org