Aller au contenu principal

Note de plaidoyer pour la Journée de l'Enfant Africain (JEA) 2022 : Engagez des actions urgentes pour protéger les enfants et les filles en situation de crise

Pays
Burkina Faso
+ 2
Sources
Plan International
Date de publication

« La violence et la peur de la violence font partie du quotidien des adolescentes dans les régions les moins sûres du Sahel central. Non seulement les filles ont peur de sortir de chez elles, mais elles doivent aussi faire face à leur vulnérabilité face aux "VBG quotidiennes" à la maison, notamment le mariage forcé, la violence physique et sexuelle ou l'exploitation sexuelle. » le Directeur Exécutif de Plan International en Afrique de l’Ouest et du Centre, Rotimy Djossaya.

Les pratiques néfastes ont des conséquences négatives sur les enfants et elles sont susceptibles de causer des dommages et/ou des violences physiques, psychologiques, économiques et sociales et de limiter la capacité des enfants à participer pleinement à la société ou à se développer et à atteindre leur plein potentiel.

La JEA 2022 est l'occasion de faire le point sur les pratiques néfastes affectant les enfants en Afrique en mettant en lumière les problèmes auxquels les enfants africains sont confrontés dans leur vie quotidienne en raison de ces pratiques néfastes, et d'évaluer le chemin parcouru en matière de protection et d'assistance aux enfants à risque ou victimes.