Skip to main content

Alertes de maladies épidémiques et émergentes en Océanie le 7 juin 2022

Countries
World
+ 21 more
Sources
SPC
Publication date

Éléments nouveaux/faits marquants intervenus depuis la diffusion de la carte précédente sur PacNet, le 31 mai 2022

Leptospirose

  • Vanuatu : au 31 mai 2022, 32 cas de leptospirose ont été signalés à Vanuatu : 21 à Sanma, 8 à Shefa, 1 à Torba, 1 à Tafea et 1 à Penama. Entre le 4 et le 23 mai 2022, 3 nouveaux cas confirmés ont été recensés dans la province de Sanma. – Source : Promotion de la santé à Vanuatu, page Facebook consultée le 7 juin 2022

Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

  • Samoa américaines : au 29 mai 2022, un total de 6 192 cas de COVID-19 et 31 décès avaient été signalés par le ministère de la Santé des Samoa américaines. – Source : Gouvernement des Samoa américaines, page consultée le 7 juin 2022

  • Australie :au 6 juin 2022, 7 425 829 cas confirmés de COVID-19 et 8 755 décès avaient été rapportés en Australie. Le nombre de cas recule depuis plus de deux semaines. Le niveau d’alerte est passé du rouge au bleu sur la carte. – Source : ministère australien de la Santé, page consultée le 7 juin 2022

  • Îles Mariannes du Nord : au 6 juin 2022, 11 403 cas confirmés de COVID-19 et 34 décès avaient été rapportés dans les Îles Mariannes du Nord.– Source : autorités sanitaires des Îles Mariannes du Nord, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Îles Cook : au 3 juin 2022, 5 697 cas confirmés de COVID-19 et 1 décès avaient été signalés par le ministère de la Santé des Îles Cook. Le nombre de cas recule depuis plus de deux semaines. Le niveau d’alerte est passé du rouge au bleu sur la carte. – Source : Te Marae Ora - ministère de la Santé des Îles Cook, page consultée le 7 juin 2022

  • États fédérés de Micronésie : au 6 juin 2022, 31 cas importés avaient été rapportés par le Gouvernement des États fédérés de Micronésie. Aucun cas autochtone n’a été recensé. – Source : département de la Santé et des Services sociaux des États Fédérés de Micronésie, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Fidji : au 6 juin 2022, 65 103 cas et 864 décès avaient été signalés aux Fidji. Par ailleurs, 942 personnes atteintes de la COVID-19 sont décédées en raison d’autres problèmes médicaux graves ; leurs médecins ayant estimé que la COVID-19 n’avait pas joué de rôle dans leur décès, ces personnes n’ont pas été intégrées au décompte des décès liés à la pandémie. – Source : ministère fidjien de la Santé et des Services médicaux, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Polynésie française : au 3 juin 2022, 73 293 cas, dont 649 décès, avaient été rapportés en Polynésie française. – Source : Direction de la santé, page consultée le 7 juin 2022

  • Guam : au 6 juin 2022, 49 473 cas confirmés et probables, ainsi que 365 décès, avaient été rapportés par le Département de la santé publique et des services sociaux de Guam. – Source : Département de la santé publique et des services sociaux de Guam, page consultée le 7 juin 2022

  • Hawaii :au 1er juin 2022, 282 619 cas de COVID-19 et 1 457 décès avaient été rapportés par le Département de la santé de l’État d’Hawaii.Département de la santé de l’État d’Hawaii, page consultée le 7 juin 2022

  • Kiribati : au 3 juin 2022, 3 161 cas de COVID-19 et 13 décès avaient été signalés par le Gouvernement de Kiribati. – Source : Bureau du Président de Kiribati, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Nauru : au 7 juin 2022, 3 cas importés/détectés en quarantaine de COVID-19 avaient été signalés par le Gouvernement de Nauru. Aucun cas autochtone n’a été recensé. – Source : Gouvernement de Nauru, page consultée le 7 juin 2022

  • Nouvelle-Calédonie : au 7 juin 2022, 62 623 cas de COVID-19 et 313 décès avaient été signalés par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.– Source : Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, page consultée le 7 juin 2022

  • Nouvelle-Zélande :au 7 juin 2022, 1 206 411 cas confirmés et probables de COVID-19 et 1 194 décès avaient été signalés par le ministère néo-zélandais de la Santé.– Source : ministère néo-zélandais de la Santé, page consultée le 7 juin 2022

  • Niue : au 7 juin 2022, 9 cas importés de COVID-19 avaient été signalés par le Gouvernement de Niue. Aucun cas autochtone n’a été recensé. – Source : Gouvernement de Niue, page consultée le 7 juin 2022

  • Papouasie-Nouvelle-Guinée : au 7 juin 2022, 44 639 cas confirmés et 651 décès avaient été rapportés en Papouasie-Nouvelle-Guinée. – Source : Site Internet officiel sur la situation de COVID-19 en Papouasie-Nouvelle-Guinée, page consultée le 7 juin 2022

  • Palau : au 3 juin 2022, 5 083 cas de COVID-19 et 6 décès avaient été signalés par Palau. – Source : ministère de la Santé et des Services sociaux de Palau, rapport de situation sur la COVID-19 consulté le 7 juin 2022

  • Îles Marshall : au 2 juin 2022, 15 cas importés avaient été signalés par le ministère de la Santé et des Services sociaux des Îles Marshall. Aucun cas autochtone n’a été recensé. – Source :ministère de la Santé et des Services sociaux des Îles Marshall, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Samoa : au 3 juin 2022, 13 924 cas de COVID-19 et 27 décès avaient été signalés par le Gouvernement du Samoa.– Source :Gouvernement du Samoa, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Îles Salomon : au 30 mai 2022, 21 237 cas et 149 décès avaient été signalés par le Gouvernement des Îles Salomon. – Source : tableau de bord sur la COVID-19 aux Îles Salomon, consulté le 7 juin 2022

  • Tonga : au 3 juin 2022, 11 784 cas et 12 décès avaient été rapportés par le ministère de la Santé. Le nombre de cas recule depuis plus de deux semaines. Le niveau d’alerte est passé du rouge au bleu sur la carte. – Source : ministère de la Santé des Tonga, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Tuvalu : au 20 mai 2022, 3 cas importés avaient été détectés ; trois cas suspects étaient également recensés. Les six personnes se trouvent en quarantaine. Aucun cas autochtone n’a été recensé. Les autorités sanitaires de Tuvalu doivent confirmer ces éléments et fournir des informations supplémentaires. – Source : Haut Commissariat d’Australie, Tuvalu, page Facebook consultée le 7 juin 2022

  • Vanuatu : au 1er juin 2022, 9 445 cas et 14 décès avaient été rapportés par le ministère de la Santé. – Source : ministère de la Santé de Vanuatu, page consultée le 7 juin 2022

  • Wallis et Futuna : au 7 juin 2022, 455 cas de COVID-19 et 7 décès avaient été signalés par le Gouvernement de Wallis et Futuna. – Source : Préfet de Wallis et Futuna, page Facebook consultée le 7 juin 2022

Vaccination contre la COVID-19

  • Au 6 juin 2022, 2 673 070 premières doses et 2 642 532 deuxièmes doses avaient été administrées dans les 22 États et Territoires insulaires océaniens.

De plus amples informations et supports visuels de présentation des données sur la morbidité et la mortalité associées à la COVID-19 et la vaccination dans le Pacifique sont disponibles sur le site Web de la CPS à l’adresse suivante : https://www.spc.int/updates/blog/2021/03/covid-19-pacific-community-updates.

Situation ailleurs dans le monde

Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Autres informations/mises à jour

  • Encéphalite japonaise en Australie :au 1er juin 2022, 40 cas (30 cas confirmés et 10 cas probables) d’encéphalite japonaise et 5 décès (1 dans le Queensland, 1 en Australie-Méridionale, 1 en Nouvelle-Galles du Sud et 1 dans le Victoria) avaient été signalés. – Source : ministère australien de la Santé, page consultée le 7 juin 2022

  • Variole du singe en Australie : au 4 juin 2022, 6 cas confirmés avaient été recensés. Le ministère de la Santé de l’État de Nouvelle-Galles du Sud a identifié un quatrième cas, et un probable cinquième cas, chez deux personnes vivant dans l’État et récemment revenues d’Europe. Au 3 juin 2022, 2 cas importés non liés avaient été signalés par l’État du Victoria ; ces deux personnes s’étaient rendues au Royaume-Uni. – Source : Gouvernement de l’État de Nouvelle-Galles du Sud et Département de la santé de l’État du Victoria, pages consultées le 7 juin 2022

  • Variole du singe dans les pays non endémiques : au 4 juin 2022, 780 cas confirmés en laboratoire avaient été recensés dans 27 pays membres de l’OMS (les cas avaient été signalés par les pays ou repérés par l’organisation). Ces pays se trouvent dans quatre régions de l’OMS dans lesquels la variole du singe n’est pas endémique. Des études épidémiologiques sont en cours. La plupart des cas ont été recensés dans les services de santé sexuelle ou autres de centres de santé primaire ou secondaire ; ils concernent majoritairement, mais pas exclusivement, des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. Aucun décès n’a encore été signalé pour le moment. – Source : Organisation mondiale de la Santé, page consultée le 7 juin 2022