Перейти к основному содержанию

Le HCR met à jour les données sur les réfugiés d’Ukraine, reflétant les mouvements enregistrés récemment

Страны
Польша
+ 18
Источники
UNHCR
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

GENÈVE - Le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, a mis à jour son portail de données sur la situation des réfugiés d’Ukraine, en y ajoutant de nouvelles statistiques qui permettent de mieux refléter les récents mouvements de réfugiés depuis et vers l’Ukraine.

La guerre en Ukraine a provoqué l’une des plus grandes crises de déplacement forcé au monde. Des millions de réfugiés ont fui vers les pays voisins et beaucoup sont déplacés à l’intérieur du pays. Le HCR prend en compte l’évolution de la situation et les nouvelles données disponibles.

Le portail présente désormais le nombre estimé de réfugiés individuels enregistrés dans 44 pays d'Europe ainsi que des mises à jour sur les passages de frontières en provenance de l'Ukraine depuis le 24 février, sur les mouvements de retour vers l'Ukraine ainsi que sur le nombre d'enregistrements au titre de la protection temporaire en Europe.

Au 7 juin, quelque 7,3 millions de passages des frontières ont été enregistrés depuis l’Ukraine, auxquels s’ajoutent 2,3 millions de mouvements de retour vers le pays.

Selon de nouvelles données provenant des autorités nationales et compilées par le HCR, au moins 4,8 millions de réfugiés en provenance d’Ukraine ont été enregistrés à travers l’Europe, y compris ceux qui avaient d’abord rejoint les pays voisins de l’Ukraine et ont ensuite poursuivi leur route.

« Dès le début, le HCR a renforcé sa capacité de collecte et d’analyse de données dans les pays d’accueil des réfugiés concernant le profil, les vulnérabilités et les intentions des réfugiés », a déclaré Raouf Mazou, Haut Commissaire assistant du HCR chargé des opérations. « C’est crucial pour assurer une réponse humanitaire efficace, nous permettant, ainsi qu’à nos partenaires, de répondre aux besoins critiques par un soutien ciblé, et de mieux planifier notre action à venir. »

L’élan de solidarité au sein des pays accueillant des réfugiés demeure extraordinaire. Les États membres de l’Union européenne ont pris des mesures sans précédent, activant rapidement et, pour la première fois, la directive sur la protection temporaire, garantissant l’accès à la protection et aux services pour les réfugiés d’Ukraine. D’autres États européens ont mis en place des systèmes de protection similaires.

Sur les 4,8 millions de réfugiés ukrainiens recensés en Europe, 3,2 d’entre eux se sont inscrits à un programme de protection temporaire ou à un régime de protection national similaire.

Bien que la situation sécuritaire en Ukraine reste précaire, des passages dans les deux sens ont été constatés. Certains se rendent en Ukraine pour évaluer la situation, pour vérifier l’état de leurs biens, pour rendre visite à des membres de leur famille ou pour les aider à quitter le pays. D’autres se rendent en Ukraine occidentale et dans les régions autour de Kyiv et de Tchernihiv avec l’intention d’y rester.

Beaucoup de ceux qui sont rentrés au pays ont trouvé leur logement gravement endommagé et ont eu du mal à trouver un emploi, car la guerre continue d’avoir un impact économique dévastateur. Ils n’ont eu d’autre choix que de repartir. Ce sont ces évolutions qui ont été prises en compte dans la mise à jour du portail.

Pour de plus amples informations à ce sujet :

A Genève : Natalia Prokopchuk, prokopch@unhcr.org, +41798240575
A Genève : Shabia Mantoo, mantoo@unhcr.org, +41 79 337 76 50