Saltar al contenido principal

Rapport d’évaluation EHA - RRM - ACTED NIGER - Mai 2022

Países
Níger
Fuentes
Action Contre la Faim
+ 7
Fecha de publicación
Origen
Ver original

I. Introduction

La Région de Diffa, fait face à une recrudescence d’attaques des Groupes Armés Non Etatiques (GANE) présumés BOKO HARAM (BH). Leurs incursions sont parf oi s meurtrières, émaillées d’extorsions de biens de la population. Les menaces et ultimatum sont donnés aux populations de quitter leurs localités.

Le site de YOUNOUSSARI accueil les déplacés en provenance de LABERIA située à environ 50 km sur le lit du lac Tchad à l’extrême Sud-est de la Commune urbaine de N’GUIGMI.

Ce mouvement de population fait suite aux opérations conjointes de ratissage, menées par les forces de défense et de sécurité Nigérienne et Tchadienne dans les iles du lac Tchad au cours des mois d’avril et de mai 2022. Cette opération a donc donné lieu à des affrontements entre les Forces de Défenses et de Sécurité FDS et GANE (Groupes Armés Non Etatique) présumé BH (BOKO HARAM). Cette situation d’insécurité liée aux affrontements entre les troupes armées a plongé les populations dans une psychose et le désarroi obligeant ainsi les habitants à se déplacer pour trouver refuge sur le site de YOUNOUSSARI, situé à environ 9 km au Nord-ouest du Chef-lieu de la Commune urbaine de N’GUIGMI sur la route Nationale.

C’est au total 365 ménages pour 2 609 individus dont les femmes et enfants sont majoritaires qui y sont installés dans de conditions de vie précaire. Les conditions de logement ne sont pas bonnes et les abris occupés par les ménages sont de fortune construit pour la plupart avec les tiges du mil et autres matériaux locaux issus de la récupération. Pour les uns (la plupart), le déplacement vers le site s’est fait à pied et pour d’autres à dos d'animaux. Les déplacés se sont installés sur le site le 02/05/2022.