Skip to main content

République démocratique du Congo– Nord Kivu - Flash Update #5: Situation humanitaire dans le territoire de Rutshuru - 24 mai 2022

Countries
DR Congo
Sources
OCHA
Publication date

Les affrontements qui ont éclaté la semaine dernière entre l'armée congolaise et des présumés combattants du M23, se sont poursuivis à Jomba dans le territoire de Rutshuru et à Kibumba dans le Territoire de Nyiragongo. Les affrontements à Kikumba, situé à 25 km au nord de Goma, auraient forcé environ 10 000 personnes à fuir vers les localités de Rugari et Kibati, à environ 8 km de Goma.

Selon les partenaires de protection, environ 26 000 personnes ont été déplacées depuis la reprise des violences le 22 mai à Rutshuru ; plus de 1 500 d'entre elles ont fui vers l'Ouganda, rejoignant environ 19 000 autres qui y étaient déjà depuis les affrontements de mars ; plus de 24 000 autres sont réparties dans les villages de la Zone de Santé de Rwanguba, où elles vivent dans des sites improvisés, dont des églises et écoles. Elles ont urgemment besoin de nourriture et des articles ménagers essentiels.

Les activités socio-économiques autour de Jomba sont paralysées depuis le début des combats. Selon des sources humanitaires, au moins 19 000 personnes ont été privées d'aide vitale à cause de la suspension des activités humanitaires dans les localités proches de Bunagana, où des combats ont été signalés le 23 mai.
Toutefois, les activités humanitaires se poursuivent dans certaines zones non touchées par les violences à Rwanguba. Les acteurs humanitaires craignent l'extension des affrontements à ces zones, si les combats se prolongent.

La communauté humanitaire s'est réunie à Goma cet après-midi pour discuter d’un plan de contingence/préparation aux urgences. OCHA prévoit une mission à Rutshuru d'ici la fin de la semaine pour appuyer la coordination sur le terrain.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.