Aller au contenu principal

Violations des droits de l’homme aux frontières internationales : tendances, prévention et responsabilité - Rapport du Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants, Felipe González Morales (A/HRC/50/31)

Pays
Monde
+ 19
Sources
UN HRC
Date de publication
Origine
Voir l'original

Conseil des droits de l’homme
Cinquantième session
13 juin-8 juillet 2022
Point 3 de l’ordre du jour
Promotion et protection de tous les droits de l’homme,
civils, politiques, économiques, sociaux et culturels,
y compris le droit au développement

Résumé

Le présent rapport, soumis en application de la résolution 43/6 du Conseil des droits de l’homme, rend compte des activités menées par le Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants, Felipe González Morales, depuis la présentation de son rapport à la soixante-seizième session de l’Assemblée générale. Il contient aussi une étude thématique sur les violations des droits de l’homme aux frontières internationales, axée sur les tendances, la prévention et la responsabilité.

Dans le prolongement de son précédent rapport au Conseil des droits de l’homme, le Rapporteur spécial examine ici les récents développements en matière de gestion des migrations et des frontières qui ont des incidences sur les droits de l’homme des migrants.
Il analyse la tendance regrettable à la légitimation des pratiques de renvoi par l’adoption de dispositions législatives et de décrets, et examine la question de l’application du concept de pays tiers sûr et des accords de réadmission aux frontières terrestres et en mer. Il prend note également des récentes avancées enregistrées pour établir les responsabilités dans les cas de renvois.

Le Rapporteur spécial conclut que la pratique des renvois reste la règle dans de nombreux États et continue de porter sérieusement atteinte aux droits de l’homme des migrants qui franchissent des frontières internationales.