Aller au contenu principal

Mali - Évaluation de la situation humanitaire dans la zone des Trois Frontières, Focus sur les besoins des populations de la localité de Tamakoutate (Anchawadji / Gao / Gao), janvier 2022

Pays
Mali
+ 2
Sources
REACH
Date de publication
Origine
Voir l'original

Contexte et méthodologie

Depuis le début de la crise sécuritaire au Mali en 2012, la zone frontalière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger est caractérisée par un climat d’insécurité du fait de la présence de groupes armés, la criminalité et la montée de tensions entre les communautés. L’accès aux populations affectées est limité dans certaines localités en raison de la situation sécuritaire, du mauvais état des infrastructures et des conditions géographiques difficiles. Afin de pallier le manque d’informations sur ces localités, REACH, en collaboration avec les clusters et les groupes de travail humanitaires, a mis sur pied un suivi bimestriel de la situation humanitaire dans les régions situées dans la zone frontalière. Ce suivi a pour objectif de donner un aperçu de la sévérité relative des besoins multisectoriels entre les zones géographiques et de leur évolution. Cette fiche d’information a notamment pour objectif de faire un focus sur les besoins multisectoriels des personnes déplacées et non déplacées de la localité de Tamakoutate se situant dans la commune d’Anchawadji dans le cercle de Gao (région de Gao). L’ensemble des produits liés à cette évaluation est disponible sur le Centre de Ressources de REACH.

Des groupes de discussion permettent de collecter des informations qualitatives sur les besoins multisectoriels et les mouvements des populations affectées par la crise. Le choix de la localité et des thématiques choisies pour concentrer les discussions de groupe est fait selon l’évolution du contexte et des besoins en informations rapportés par la communauté humanitaire. Ce volet qualitatif est réalisé en parallèle d’une collecte de données quantitatives. La méthodologie pour cette dernière employée par REACH dans la zone Trois Frontières suit la méthodologie dite “Zone de Connaissance / Area of Knowledge”. Cette méthodologie a pour objectif de collecter, d’analyser et de partager des informations actualisées concernant les besoins humanitaires dans l’ensemble des localités, y compris dans les zones difficilement accessibles. Les données sont collectées au niveau des localités, à travers des entretiens avec des informateurs clés (IC), et agrégées au niveau de la localité, du cercle et de la région. Certaines informations quantitatives présentées dans cette fiche d’information permettent de compléter l’analyse qualitative.

Cette fiche d’information présente les résultats de deux groupes de discussion qui ont été réalisés le 02 février 2022 à Gao avec des personnes déplacées internes en provenance de la commune de Anchawadji, précisément de la localité de Tamakoutate. Ces participants ont été interviewés sur la base de leur récent déplacement (moins de 30 jours avant le FGD) et / ou leurs contact maintenu avec les populations non déplacées de la localité de Tamakoutate. En parallèle, la collecte de données quantitatives a été faite entre le 05 et 28 janvier 2022 couvrant le cercle de Gao. Au total, 91 IC ont été consultés et 91 localités ont été évaluées. Sauf indication contraire, les réponses apportées par les IC se réfèrent à la majorité de la population de la localité dans une période de trente jours précédant l’entretien avec l’IC. L’unité d’analyse est la localité, et les résultats sont à lire en « % de localités ». La couverture actuelle de l’évaluation est limitée, et les résultats présentés ci-dessous doivent être considérés comme indicatifs.