Aller au contenu principal

Burkina Faso: Aperçu de la situation humanitaire (Au 30 avril 2022)

Pays
Burkina Faso
Sources
OCHA
Date de publication
Origine
Voir l'original

La situation humanitaire au Burkina Faso a continué d'être marquée par l'insécurité au cours du mois d'avril, notamment l'utilisation accrue d'engins explosifs improvisés (EEI) le long des principales voies d'accès dans le Centre Nord et l'encerclement de Djibo, la deuxième ville de la région du Sahel.
Selon l'ACLED, 240 incidents de sécurité ont été signalés en avril, dont 108 visaient des civils.
Bien que le rythme ait ralenti par rapport aux nouveaux déplacements à grande échelle observés en décembre 2021 / janvier 2022, 36 000 nouvelles personnes déplacées à l'intérieur du pays (PDI) ont été enregistrées par le CONASUR entre le 28 février et le 31 mars, soit une augmentation de 2 %. En particulier, les régions Centre Nord et Sahel continuent de connaître des mouvements de population. Au total, plus de 270 000 nouvelles personnes déplacées ont été enregistrées au cours du premier trimestre de 2022. Même si les problèmes d'accès liés à la sécurité ont posé des défis à l'acheminement de l'aide humanitaire, la réponse se poursuit dans les zones difficiles à atteindre, notamment Barsalogho et Djibo.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.