Skip to main content

Rapport d’intervention distribution des kits NFI - KHI et EAH axe Bossangoa-Benzambe du 23/02 au 26/02 et le 11/03/2022

Countries
CAR
Sources
Action Contre la Faim
+ 1 more
Publication date
Origin
View original

RAPPEL DU CONTEXTE D’INTERVENTION

Dans la journée de samedi, 16/10/2021, les FI bilatérales ont repris le contrôle de la ville de Ben-Zambé sans affrontement. A leur arrivée, toute la population avait déjà quitté la ville pour se retrancher en brousse. Les éléments armés qui contrôlaient la zone s’étaient également déjà retirés.

A Ben Zambé, des exactions ont été commises sur la population civile. Le centre de santé a été saccagé et les médicaments et biens de valeurs ont été emporté. Des pillages d’habitation, des vols de bétail ont été reporté.
D’autres sources ont rapporté des cas de tuerie des personnes dans les 4 villages aux environs de Ben-Zambé Ainsi, toute la population dont le retour était en cours s’est retirée du village et a trouvé asile dans la brousse près des champs. Toutes les activités humanitaires ont également été mises en stand-by, le temps d’observer l’évolution de la situation sécuritaire et le retour de la population dans la ville.

Depuis le 17 décembre 2021, les CAN ont installé leur position à Ben Zambé centre. La présence de ces forces a rassuré la population et a permis le retour de plus de 80% de la population des villages situés sur l’axe Bossangoa - Ben Zambé (PK30) après environ 12 mois passés en brousse.

La zone a connu des successions de chocs courant 2021, ces cycles de violences ont fait l’objet de plusieurs réactualisations sous la référence de : ACF_BEN_202101021, ACF_BEN_20210907, ACF_BEN_20210227, compte tenu de l’inaccessibilité de la zone, aucune action n’a pu être validée. La dernière mise à jour a été faite sous la référence de ACF_BEN_20220202 partagée au niveau de la communauté humanitaire et validé par le Copil.

Suite à cela, une MSA a été effectuée par l’équipe ACF-RRM, couplée au ciblage au vu de la sévérité des chocs que les populations civiles ont subi. Les résultats de la MSA dans les différents secteurs ont démontré des besoins importants en santé, WASH, abris/articles ménagers essentiels, et protection. Le score NFI a été calculé à 4,36 ce qui montre une situation humanitaire critique.

L’évaluation a également montré une situation pour l’accès à l’eau et à l’assainissement critique.
Une intervention en NFI-KHI et Wash a donc été validée par le Copil en faveur des ménages retournés afin de répondre aux besoins urgents de la communauté affectée par le choc dans les six groupements sur l’axe Ben-Zambé à savoir : Boro-Bondoko, Bogam, Bogouna, Bogato, Bounguere et Bolangba.