Skip to main content

Force conjointe du Groupe de cinq pays du Sahel - Rapport du Secrétaire général (S/2022/382)

Countries
Mali
+ 4 more
Sources
UN SC
Publication date
Origin
View original

I. Introduction

  1. Le présent rapport est soumis en application de la résolution 2391 (2017) du Conseil de sécurité, adoptée le 8 décembre 2017, dans laquelle le Conseil a prié le Secrétaire général de lui faire rapport, en étroite coordination avec les États membres du Groupe de cinq pays du Sahel (G5 Sahel) – Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad – et l’Union africaine, sur les activités de la Force conjointe du G5 Sahel et l’appui fourni par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à cet égard. Le 29 juin 2021, le Conseil a adopté la résolution 2584 (2021), par laquelle il a prorogé le mandat de la MINUSMA et recommandé que la Mission renforce son appui à la Force conjointe, conformément à sa résolution 2531 (2020). Le rapport couvre la période allant du 12 novembre 2021 au 9 mai 2022.

  2. La situation politique et les conditions de sécurité hautement volatiles au Sahel ont entravé le bon fonctionnement de la Force conjointe au cours de la période considérée. Parmi les problèmes qui ont contribué à considérablement ralentir la cadence de ses opérations, en particulier dans les secteurs centre et ouest, il convient de citer le calendrier incertain de la transition au Mali et le coup d’État du 23 janvier au Burkina Faso.