Skip to main content

Burkina Faso Cluster CCCM/GSAT Aperçu de la reponse Rapport Trimestriel T1

Countries
Burkina Faso
Sources
ACTED
+ 6 more
Publication date

Contexte opérationnel

Le Burkina Faso continue de faire face à une crise multidimensionnelle, occasionnant des déplacements massifs de population ainsi que des déplacements secondaires de PDI cherchant de meilleures conditions de vie dans les sites et zones d’accueil de déplacés.

Les capacités d’absorption des personnes déplacées par les communautés hôtes s’amenuisent, donnant lieu à la multiplication des sites d’accueil temporaires, notamment dans les régions du Centre-Nord et Nord, ainsi qu’une forte congestion des SAT qui était déjà très élevée. L’arrivée de PDI qui s’installe dans les SAT ne s’accompagne pas d’une extension des SAT. Le nombre de plus en plus important des PDI dans les SAT contribue à faire pression sur les ressources disponibles et à l’accès des infrastructures et aux services sociocommunautaires. Cette situation accroit énormément les risques de protection, et ce en particulier au détriment des personnes les plus vulnérables.

En outre, l’accès à la terre afin d’accroitre la capacité d’accueil et l’installation de nouveaux SAT pour faire face au besoin considérable d’un environnement d’hébergement sûr et temporaire des PDI reste de plus en plus complexe, malgré les nombreux efforts de plaidoyers des autorités nationales et locales avec l’accompagnement des acteurs humanitaires.
Dans le cadre de la réponse humanitaire 2022, le secteur GSAT cherche à renforcer ses interventions à travers diverses approches en fonction du contexte spécifique de chaque région. La coordination du Cluster en collaboration avec les partenaires opérationnelles, les gestionnaires et les directions de l’action humanitaire continue toujours à cartographier les SAT. En date du 30 mars 2021, 128 sites sont cartographiés par le Cluster.

Le début de l’année 2022 reste marqué par une faiblesse de la couverture opérationnelle dans plusieurs SAT, réduisant les mécanismes de gestion et de coordination des activités dans ces SAT. Le maintien et la mise en œuvre des mécanismes de gestion et de coordination des activités dans les SAT demeurent toujours un défi et marqués de plus en plus par la création de nouveaux SAT dans les régions du Centre-Nord et du Nord.

D’autre part, le Cluster GSAT et ses partenaires continuent toujours à mettre l’accent sur le renforcement des compétences institutionnelles. Des ateliers de renforcement des capacités, au profit des acteurs GSAT gouvernementaux et humanitaires, ont été organisés dans le cadre des activités de gestion de site et de ZAD dans les communes de Fada N’Gourma dans la région de l’Est et de Kongoussi, dans la région du Centre-Nord. Ces rencontres ont été des occasions pour le secteur de faire un point sur l’état de collaboration avec les différents acteurs dans la gestion et la coordination des activités dans les différents sites et ZAD facilités dans ces communes et de tirer des leçons apprises afin de pouvoir renforcer les activités.

En outre, le Cluster a entamé le renforcement de son système de gestion de l’information à travers le développement de l’outil de suivi des SAT (OSSAT), qui permettra aux acteurs humanitaires et parties prenantes de disposer d’informations de gestion et de coordination des SAT afin de leur permettre toute intervention ou le renforcement de la réponse humanitaire.