Saltar al contenido principal

Rapport d’évaluation des besoins en eau, hygiène et assainissement au profit des déplacés de Torodi, Commune de Torodi, Département de Torodi, Région de Tillabery (Mission réalisée le 21-04-2022)

Países
Níger
Fuentes
Action Contre la Faim
+ 7
Fecha de publicación
Origen
Ver original

I. Introduction

La Région de TILLABERY connait depuis plusieurs années des attaques menées par des Groupes Armés Non Etatique (GANE) entrainant des déplacements de populations qui sont constamment menacées dans leurs localités. La situation sécuritaire reste très préoccupante et cela s’explique par des multiples incidents d’ordre sécuritaires enregistrés. Le département de TORODI accueille des vagues de déplacés dues à une recrudescence des activités des Groupes Armés Non Etatique.

Le 25 Mars 2022, des individus appartenant aux GANE ont tenu un prêche dans le village BONI et cet acte s’est soldé par l’assassinat d’un vieillard. Plus de 250 têtes de bétails ont été emportées par ces groupes. Ils ont par ailleurs sommé la population de quitter le village.

Le 01/04/22, un Engin Explosif Improvisé (EEI) placé par les GANE au village GABIKANE a été désamorcé par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS). Après cette intervention, les éléments d’un GANE venus à bord de 5 motos ont menacé et donné un ultimatum à la population du village GABIKANE de quitter parce qu’ils les soupçonnaient d’avoir informé les FDS. Le village THOBOL avait été concerné par cette sommation la veille; sa population avait reçu des instructions fermes de partir du village au lever du jour après leurs avoir fait subir des sévices corporels.

Cette situation a contraint les populations des villages GABIKANE, Boni, THOBOL, KIKI, DOGONA, SEFOGA et environs à se déplacer pour trouver refuge à TORODI. Ils sont environ 180 ménages accueillis par la communauté hôte avec laquelle ils vivent en harmonie.

Dans le cadre de la mise en œuvre de nos activités en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) du programme « Mécanisme de Réponse Rapide (RRM) », nous avons mené cette évaluation au profit de ces déplacés afin d’identifier les problématiques auxquels ils font face et proposer des pistes de solutions à la communauté humanitaire pour d’éventuelles prises de décision.