Saltar al contenido principal

Kwilu : Mgr Bodika lance le Projet d’Amélioration de la Sécurité Alimentaire des Ménages Vulnérables du Secteur Kipuka / Isingu

Países
RD del Congo
Fuentes
Caritas
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Kikwit, le 1er avril 2022 (caritasdev.cd) : Monseigneur Timothée BODIKA MANSIYAI, Evêque du diocèse de Kikwit, a procédé samedi 26 mars 2022 au lancement du Projet d’Amélioration de la Sécurité Alimentaire des Ménages Vulnérables du Secteur Kipuka / Isingu. Cette cérémonie s’est déroulée à la Mission Catholique Isingu, à 25 Km au sud de la ville de Kikwit, Siège épiscopal dudit diocèse, dans le Secteur Kipuka, Territoire de Bulungu, Province du Kwilu en RDC.

Environ 200 personnes ont pris part à cet événement, parmi lesquelles les Autorités politico-administratives et militaires du Secteur Kipuka, les Autorités ecclésiales, les délégués des Organisations à Base Communautaires (OBC en sigle) et la foule venue nombreuse à cette occasion.

Dans son mot de circonstance, l’Abbé Guillaume ITAMPONI, Curé de la paroisse Saint Kizito d’Isingu, a souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a ensuite remercié Mgr l’Evêque qui a toujours porté la paroisse d’Isingu dans son cœur, rappelant que ce projet est le deuxième dont bénéficie la paroisse la Mission Catholique Isingu sous la bénédiction du Père Evêque. Il a enfin rassuré qu’en retour, les bénéficiaires mettront à profit cette confiance, les implorant à se donner corps et âme. "Après le projet de Réhabilitation de l’Approvisionnement en Eau Potable dans la Mission Catholique Isingu/Kipuka, nous voilà bénéficier du projet de Sécurité Alimentaire avec les mêmes partenaires financier et technique», a-t-il souligné.

Prenant la parole à son tour, la Directrice du BDD (Bureau Diocésain de Développement), Révérende Sœur Chantal MUKIAMPELE LUYINDU, a évoqué la stratégie d’intervention du projet. Selon elle, "le projet ne va rien imposer" , avant d’enchainer : "ensemble avec vous, nous allons capitaliser les savoirs, les savoir-faire, les bonnes pratiques agro-écologiques en vue d’optimiser les ressources à notre disposition. Cela nous permettra d’accroitre le rendement de nos cultures. Ainsi, notre alimentation s’améliorera et nos revenus augmenteront" . Elle a conclu ses proposa en présentant devant le Père Evêque, l’équipe du BDD et les différents comités de gestion des OBC.

Pour sa part, le porte-parole des bénéficiaires a exprimé leur reconnaissance envers l’Evêque et la Caritas-Développement Kikwit, à travers le BDD, qui est l’organe technique, et Manos Unidas, le partenaire financier. A l’en croire, les paroissiens d’Isingu en particulier et les habitants de Kipuka en général ne décevront pas la confiance placée en eux. Ils attendent beaucoup de ce projet. "...avenir prometteur, augmentation du rendement et du revenu" , a-t-il souligné.

212 ménages appuyés dans 5 villages

Avant de procéder au lancement, Mgr l’Evêque est revenu sur la coopération Manos Unidas – Diocèse de Kikwit, saluant ce partenariat ô combien salvateur au profit de ses populations vulnérables, et obtenu au prix de sacrifices. Il évoquait son voyage en Espagne pour relancer ce partenariat. L’Ordinaire du lieu a rappelé que le projet de Sécurité Alimentaire est une suite et conséquence du projet d’adduction d’eau potable. "Si vous voulez que la coopération dure aussi longtemps, vous devez travailler avec âme", a-t-il martelé. « Le fait de vous confier ce projet qui est une suite de l’eau que vous avez reçu témoigne de la confiance que nous font les partenaires. Mettez en pratique votre intelligence pour obtenir le développement intégral, qui est l’une des missions de notre église, après l’évangélisation », a exhorté le prélat.

Ainsi, l’Evêque de Kikwit a officiellement déclaré ouvertes les activités du Projet D’Amélioration de la Sécurité Alimentaire des Ménages Vulnérables du Secteur Kipuka. Il a par ailleurs procédé à la prière de bénédiction des outils aratoires et engins avant de les remettre symboliquement au représentant de bénéficiaires, sous les ovations frénétiques de la foule en liesse.

Pour rappel, le Projet d’Amélioration de la Sécurité Alimentaire des Ménages Vulnérables du Secteur Kipuka, financé par Manos Unidas, est exécuté par le Bureau Diocésain de Développement , le Département Socioéconomique de la Caritas Kikwit. Signé pour une durée de 12 mois, les activités sur terrain ont démarré depuis le mois de janvier dernier avec le déploiement sur terrain des animateurs agronomes pour la mise en place de 10 associations ou OBC d’au moins 20 membres chacune et un suivi technique permanent.

Ce projet appuie au total 212 ménages vulnérables dans 5 villages : Kasoma, Kipuka C.I, Isingu, Kikongo Nkoyi et Mubondo, dans le Secteur Kipuka , en structuration et en intrants agricoles (outils aratoires, semences de qualité, produits phytosanitaires, etc.) pour les cultures maraichères afin de promouvoir l’esprit associatif à travers la dynamique organisationnelle, augmenter et diversifier les productions agropastorales et renforcer les capacités des ménages bénéficiaires à travers leurs OBC sur les méthodes d’agriculture durable.

Archange NTIL IBAMUR