Skip to main content

Programme de Développement Inclusif des Zones d’Accueil à l’Est du Tchad (DIZA-Est) - Rapport d’activités : novembre - décembre 2021

Countries
Chad
Sources
Concern
Publication date
Origin
View original

I. Des infrastructures communautaires

Les mois de novembre et décembre ont été marqués par l’aménagement effectif de deux pistes rurales dans la province du Sila. La première dans le village Ambache, sur une distance de 1.200 mètres et la seconde, dans le village Diri Birmiskine sur une distance de 400 mètres. Dans la province du Ouaddai, la construction des dix greniers communautaires a été finalisée ; les travaux de construction de cinq nouveaux greniers et de réhabilitation de cinq écoles ont été lancés. L’identification et la validation des sites de construction de ces greniers et d’extraction des matériaux de construction (graviers, sable et moellons-pierres), ont été menées en étroite collaboration avec les services techniques déconcentrés de l’État, les autorités traditionnelles et les communautés. Ces mêmes acteurs sont par ailleurs, impliqués dans la réhabilitation des cinq (5) écoles communautaires retenues dans le cadre des activités HIMO.

II. Promotion de la finance locale

Le Programme DIZA-Est continue de renforcer les capacités de ses bénéficiaires, à économiser et à emprunter pour pouvoir financer leurs activités. C’est ainsi que la mise en place et la redynamisation des Associations Villageoises d’Épargne et de Crédit (AVEC) se poursuit dans les 3 provinces.

Dans la province du Salamat, en plus des 34 AVEC crééesjusqu’à présent, 40 nouvelles AVEC ont été mises en place, ce qui porte le nombre total des AVEC à 74. Dans le Sila, ce sont 45 AVEC qui ont vu le jour. Dans les trois provinces, des formations sont dispensées aux membres de ces associations sur des thèmes tels que le Règlement intérieur des AVEC, le leadership ou les élections. Ces formations visent à s’assurer que les membres des AVEC aient les compétences et les outils nécessaires pour répondre efficacement aux cahiers de charge de leurs associations.

III. Formation professionnelle

Dans la Province du Ouaddaï, les 159 apprenants poursuivent leurs formations dans des villages d’opportunités. Ces formations sont assurées par des formateurs secondaires dans les domaines de la couture, de la mécanique moto/vélo et menuiserie. Par ailleurs, 56 formateurs secondaires ont été formés dans la province du Salamat par le Centre de Formation Technique et Professionnelle d’Am Timan sur des notions de base en matière de formations techniques et professionnelles. Tout comme dans la province du Ouaddaï, ces formateurs formeront à leur tour et dans leurs ateliers, des jeunes issus de certains villages d’intervention du programme dans le Salamat.