Skip to main content

Le groupe African Risk Capacity (ARC Group), en partenariat avec la Banque africaine de développement, fournit 10,7 millions de dollars au Gouvernement de Madagascar pour le redressement après le passage du cyclone tropical BATSIRAI

Countries
Madagascar
Sources
AfDB
+ 2 more
Publication date

Antananarivo, Madagascar, le 1er mars 2022 - Des représentants du Groupe African Risk Capacity (Groupe ARC) et de la Banque africaine de développement ont remis un chèque symbolique de 10,7 millions de dollars au Gouvernement de Madagascar, afin de soutenir le redressement de la nation insulaire après le passage du cyclone tropical BATSIRAI. Ce cyclone est l'un des plus sévères qu'ait connu Madagascar au cours des 30 dernières années.

Ce versement est le résultat d'une assurance cyclone tropical souscrite par Madagascar dans le cadre du Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi), un partenariat impliquant la Banque africaine de développement (BAD) et le Groupe ARC qui renforce la résilience de Madagascar en soutenant sa participation au mécanisme de transfert du risque souverain de l'ARC. Le financement de la prime d'assurance a été rendu possible grâce aux contributions des Gouvernements du Royaume-Uni et de la Suisse par le biais du Fonds fiduciaire multi- donateurs (MDTF) de l'ADRiFi géré par la BAD, ainsi que du Gouvernement allemand par le biais du mécanisme de soutien aux primes de l'ARC.

"Ces fonds aideront le pays, dans une large mesure, à la reconstruction post-cyclone par le biais d'activités considérées comme prioritaires - notamment dans le secteur agricole", a déclaré Son Excellence Christian Ntsay, Premier Ministre et Chef du Gouvernement de Madagascar. "En raison des inondations, l'agriculture a subi beaucoup de dommages, entraînant la destruction des moyens de subsistance des petits exploitants et des communautés rurales", a-t-il ajouté. BATSIRAI s'est formé dans l'océan Indien le 21 janvier 2022, s'est intensifié en cyclone tropical intense avant de toucher terre le 5 février 2022 le long de la ville de Mananjary, sur la côte sud-est de Madagascar, à quelque 530 kilomètres de la capitale Antananarivo.

Les vents et les pluies du cyclone tropical BATSIRAI ont endommagé des maisons, des écoles, des centres de santé et des infrastructures de transport, laissant certaines des zones les plus touchées inaccessibles par la route. L'Agence a déterminé que les districts de Mananjary, Nosy Varika et Manakara ont été les plus touchés. Le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) a signalé que plus de 124 000 personnes ont été touchées, dont au moins 29 000 déplacées et au moins 121 décès. Selon l'évaluation ultérieure de l'événement par l'ARC, environ 6 millions de personnes ont été exposées au cyclone BATSIRAI à des vitesses de vent allant jusqu'à 119 km/h. " L'Afrique est le continent le plus vulnérable au changement climatique, sujet à des catastrophes naturelles, notamment des sécheresses, des inondations et des cyclones tropicaux ", a déclaré Dr Beth Dunford, Vice-présidente de la BAD pour l'agriculture, le développement humain et social. "Les pools de risques tels que l'African Risk Capacity sont des véhicules rentables pour aider des pays comme Madagascar à accéder à un financement rapide pour la réponse aux catastrophes - notamment par le biais de l'assurance. Le partenariat ARC-ADRiFi permettra à Madagascar de mettre en œuvre des programmes pour aider les personnes touchées par le cyclone BATSIRAI", a-t-elle ajouté.

Le Gouvernement Malagasy indique que les fonds seront consacrés aux efforts de redressement tels que la construction d'abris temporaires, la reconstruction de résidences, ainsi que la fourniture de semences et d'engrais aux agriculteurs et aux communautés rurales touchés par les inondations. Les fonds versés seront également consacrés aux efforts visant à renforcer la sécurité alimentaire en fournissant des rations alimentaires et des compléments alimentaires, en mettant l'accent sur les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes dans les zones vulnérables du pays.

"Notre soutien va au Gouvernement de Madagascar et nos cœurs au peuple malagasy qui a connu la dévastation et la destruction causées par le cyclone tropical BATSIRAI. Madagascar a été l'un des États membres les plus actifs et les plus importants de l'ARC, et le premier pays à souscrire la police d'assurance offerte par l'ARC contre les cyclones tropicaux", a déclaré le sous-secrétaire général des Nations unies et Directeur général du groupe ARC, Ibrahima Cheikh Diong.

Contacts médias Pour le Groupe African Risk Capacity : Simon Pierre Diouf, chargé de communication, African Risk Capacity (ARC) Group, Courriel : simonpierre.diouf@arc.int
Pour Madagascar : Annie Ainaharivelo Robdera, Chargée de communication, a.i, Unité de Prévention