Aller au contenu principal

Point sur la situation alimentaire au Sahel (PSA) Bulletin mensuel d’information sur le prix des céréales : Niger - Mali - Burkina Faso - Suivi de campagne n° 250 – février 2022

Pays
Mali
+ 2
Sources
Afrique Verte
Date de publication
Origine
Voir l'original

Commentaire général : début février, l’évolution des prix des céréales est marquée par une stabilité pour le riz et une hausse pour les céréales sèches. Les hausses ont été enregistrées pour : i) le mil à Zinder, Tillabéry et Niamey (+7%), Maradi et Dosso (+6%) et Agadez (+3%) ; ii) le sorgho à Dosso (+13%), Zinder (+8%), Maradi et Niamey (+4%) et Agadez (+3%) et iii) le maïs à Agadez (+7%), Tillabéry (+6%) et à Dosso et Niamey (+4%). Aucun cas de baisse n’a été observé sur aucun marché. L’analyse spatiale des prix classe le marché d’Agadez au premier rang des marchés les plus chers, suivi de Zinder, Tillabéry, Niamey, Maradi et Dosso. L’analyse de l’évolution des prix en fonction des produits indique pour : i) le riz, stabilité sur tous les marchés ; ii) le mil, hausse sur tous les marchés ; iii) le sorgho, stabilité à Tillabéry et hausse sur les autres marchés et iv) le maïs, stabilité à Zinder et Maradi, hausse sur les autres marchés. Comparés à début février 2021, les prix sont globalement stables pour le riz et en hausse pour les céréales sèches. Les variations par produit sont pour : i) le mil, hausse sur tous les marchés, à Zinder (+29%), Agadez (+25%), Niamey (+21%), Dosso et Tillabéry (+20%) et Maradi (+10%) ; ii) le sorgho, hausse à Zinder (+40%), Agadez (+36%), Niamey (+32%), Maradi (+27), Dosso (+23%) et Tillabéry (+16%) ; iii) le maïs, hausse à Maradi (+27%), Zinder (+22%), Agadez et Niamey (+14%), Dosso (+13%) et Tillabéry (+9%) et iv) le riz, baisse Dosso (-4%) et stabilité sur les autres marchés. Comparés à la moyenne des 5 dernières années, les prix sont en hausse pour tous les produits et sur tous les marchés. Les variations par produit sont pour : i) le mil, (+42%) à Zinder, (+34%) à Niamey, (+33%) à Tillabéry, (+31%) à Dosso, (+29%) à Maradi et (+28%) à Agadez ; ii) le sorgho, (+50%) à Zinder, (+44 %) à Maradi, (+35%) à Agadez, (+34%) à Niamey, (+32%) à Dosso et (+27%) Tillabéry ; iii) le maïs, (+55%) à Zinder, (50%) à Maradi, (+38%) à Dosso, (+33%) à Niamey, (+29%) à Agadez et (+24%) à Tillabéry et iv) le riz, (+9%) à Niamey, (+7%) à Maradi, (+5%) à Zinder et Dosso, (+4%) à Tillabéry et (+3%) à Agadez.