Skip to main content

Les dirigeants mondiaux lancent un nouvel appel en faveur de la vaccination dans le cadre de la lutte mondiale contre la COVID-19 en 2022

Countries
World
+ 12 more
Sources
GAVI
Publication date
Origin
View original
  • COVAX, le pilier vaccin de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), a aujourd'hui expédié plus d'un milliard de doses de vaccin dans 144 pays et territoires

  • Pour répondre aux nouveaux défis et permettre une vaccination équitable dans tous les pays, Gavi a besoin d'un nouveau financement d'au moins 5,2 milliards de dollars US. Comme décrit dans le plan d'investissement pour la garantie de marché (AMC) COVAX de Gavi intitulé Terrasser la COVID dès maintenant, il lui faut 3,7 milliards de dollars US pour financer un stock de 600 millions de doses de vaccin pandémique, un milliard de dollars US pour aider les pays bénéficiant de l'AMC à se préparer à recevoir et distribuer les vaccins et 545 millions de dollars US pour couvrir le coût du déploiement des doses de vaccin provenant de dons.

  • Les premières promesses de dons en faveur de cet objectif recueillies auprès des États souverains et des philanthropes s'élèvent à 192 millions de dollars US. En sus de ces engagements, la Banque européenne d'investissement a consenti une enveloppe de 300 millions d'euros pour permettre aux pays hors UE d'acheter des vaccins supplémentaires contre la COVID19 par le biais de COVAX.

  • Déclaration du Professeur José Manuel Barroso, Président du Conseil d'administration de Gavi, l'Alliance du Vaccin : « La pandémie est loin d'être finie : nous avons fait des progrès, mais il faut être sûr de pouvoir continuer à répondre aux besoins des pays que nous soutenons. Nous remercions ceux qui ont déjà pris des engagements, et nous invitons les autres à nous rejoindre. »

  • Déclaration du Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l'Alliance du Vaccin : « COVAX a livré plus d'un milliard de doses de vaccins contre la COVID-19 en un peu moins d'un an. C'est un exploit sans précédent dans le domaine de la santé mondiale, compte tenu de tous les problèmes auxquels nous avons été confrontés en 2021. Je tiens à remercier nos donateurs de nous avoir permis d'atteindre cet objectif. En 2022, nous allons aider les pays à obtenir les doses de vaccins correspondant à leurs choix et à leurs objectifs de couverture, et à les distribuer et les administrer rapidement et en toute sécurité. Cela permettra de réduire les risques et les incertitudes liés à la pandémie dans le monde entier. C'est ainsi que nous pourrons terrasser la COVID.

Genève, le 19 janvier 2022 -- Les leaders mondiaux ont relayé l'appel lancé par Gavi, qui a besoin de toute urgence d'un financement supplémentaire d'au moins 5,2 milliards de dollars pour la garantie de marché COVAX (AMC COVAX). Ce financement permettra d'établir un stock de vaccins pandémiques d'au moins 600 millions de doses supplémentaires pour faire face aux incertitudes et aux risques liés à l'évolution du virus ; de renforcer les systèmes de distribution des vaccins dans les pays bénéficiaires en l'associant à d'autres subventions, et de couvrir les principaux frais auxiliaires.

En lançant cette demande de financement supplémentaire, les leaders ont rappelé que les vaccins ont fait preuve d'une incroyable efficacité dans la prévention des formes graves de la maladie. Selon eux, la meilleure façon de se protéger et de bénéficier des progrès de la science, c'est d'aider le maximum de personnes à travers le monde à se faire vacciner, tout en restant prêt à riposter rapidement à toute évolution de la pandémie. C'est crucial pour protéger non seulement la santé et l'économie des pays à faible revenu, mais aussi le monde entier contre les vagues successives de variants du virus.

Co-dirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI, pour Coalition for Epidemic Preparedness Innovations), Gavi, l'Alliance du Vaccin, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'UNICEF, COVAX est le pilier vaccins de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT). Ce mécanisme mondial a été mis en place pour assurer la distribution équitable de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19. Ses dirigeants se sont exprimés lors du lancement de l'offre d'investissement pour l'AMC COVAX de Gavi pour Terrasser la COVID dès maintenant. Cet événement a également réuni les ministres de plusieurs pays donateurs et pays bénéficiaires, ainsi que le président de la Banque européenne d'investissement.

Créé en 2020, COVAX a livré ses premiers vaccins en janvier 2021, soit 39 jours après la première vaccination effectuée en dehors d'un essai clinique. COVAX a maintenant distribué plus d'un milliard de doses à 144 pays, dont 90 % (soit près de 900 millions) qui sont allés à des pays à faible revenu bénéficiant du financement des vaccins par des donateurs, et ce par le biais de l'AMC COVAX de Gavi. En étroite collaboration avec les partenaires de COVAX et les initiatives régionales telles que le Groupe de Travail de l'Union africaine pour l'acquisition de vaccins en Afrique (AVATT), les CDC africains et l'Union africaine (UA) ; l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS) pour les Amériques et la Facilité d'accès aux vaccins contre la COVID-19 pour l'Asie-Pacifique (APVAX), COVAX s'est efforcé de coordonner la livraison des vaccins et du matériel de vaccination dans le cadre d'un effort multilatéral et mondial visant à assurer un accès équitable à des outils qui peuvent sauver des vies.

Grâce aux contributions en espèces et aux dons de doses, COVAX est assuré de pouvoir disposer d'un approvisionnement suffisant pour protéger environ 45 % des populations appartenant aux économies bénéficiant de l'AMC. Mais il lui faut un financement supplémentaire pour avoir la souplesse nécessaire pour aider les pays à appliquer leurs propres stratégies nationales de vaccination et à les adapter au variant Omicron et aux autres variants qui pourraient émerger par la suite.

Plus précisément, les dirigeants de COVAX ont besoin d'au moins 5,2 milliards de dollars US supplémentaires : Il leur faut 3,7 milliards de dollars pour acheter 600 millions de doses de vaccins pandémiques et ainsi faire face aux incertitudes et aux risques non couverts qui en découlent (vaccinations de rappel, élargissement de la couverture vaccinale, si besoin vaccins contre de nouveaux variants), et pour assurer un approvisionnement fiable aux pays les plus pauvres. Il leur faut en outre, un financement à effet catalyseur d'un milliard de dollars pour pouvoir distribuer les doses rapidement et en toute sécurité sans nuire aux activités de vaccination de routine, plus 545 millions de dollars US pour couvrir les frais annexes (achat de seringues, transport et assurance des doses provenant de dons).

« La pandémie est loin d'être finie : nous avons fait des progrès, mais il faut être sûr de pouvoir continuer à répondre aux besoins des pays que nous soutenons » a souligné le Professeur José Manuel Barroso, Président du Conseil d'administration de Gavi, l'Alliance du vaccin. « Nous remercions ceux qui ont déjà pris des engagements, et nous invitons les autres à nous rejoindre. »

Les donateurs ont déjà commencé à répondre à l'appel de COVAX. Les premières promesses de dons recueillies pour 2022 s'élèvent à 192 millions de dollars US, soit :

  • Autriche : 2,5 millions d'euros
  • Belgique : 8 millions d'euros
  • Danemark : 15 millions de couronnes danoises
  • **Espagne : 3,5 millions d'euros en faveur de COVAX, plus une contribution supplémentaire de 10 millions d'euros pour les activités de vaccination de base de Gavi **en vue du déploiement prochain, financé par Gavi, du premier vaccin antipaludéen au monde
  • Finlande : 5,27 millions d'euros
  • Irlande : 9,5 millions d'euros
  • Liechtenstein : 400 000 francs suisses
  • Luxembourg : 2 millions d'euros
  • Nouvelle-Zélande : 9 millions de dollars néo-zélandais
  • Norvège : financement des activités 2022 de COVAX à hauteur de 500 millions de couronnes norvégiennes
  • Pays-Bas : 23 millions d'euros
  • Portugal : 150 000 euros
  • En outre, la Banque européenne d'investissement met à disposition 300 millions d'euros pour aider les pays africains à se procurer des doses supplémentaires de vaccins par le biais de COVAX.

Le secteur privé et le secteur philanthropique se sont également mobilisés et ont versé récemment des contributions, dont le montant total s'élève à 66 millions de dollars US pour soutenir l'AMC COVAX de Gavi - ce qui témoigne de la volonté constante des donateurs et des investisseurs privés d'accélérer l'accès équitable aux vaccins.

« COVAX a livré plus d'un milliard de doses de vaccins contre la COVID-19 en un peu moins d'un an. C'est un exploit sans précédent dans le domaine de la santé mondiale, compte tenu de tous les problèmes auxquels nous avons été confrontés en 2021 » a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l'Alliance du Vaccin. « Je tiens à remercier nos donateurs de nous avoir permis d'atteindre cet objectif. En 2022, nous allons aider les pays à obtenir les doses de vaccins correspondant à leurs choix et à leurs objectifs de couverture, et à les distribuer et les administrer rapidement et en toute sécurité. Cela permettra de réduire les risques et les incertitudes liés à la pandémie dans le monde entier. C'est ainsi que nous pourrons terrasser la COVID. »

Dans les pays qui peuvent en bénéficier, l'AMC COVAX de Gavi devrait, selon les modélisations, permettre d'éviter, en 2022, de 1 à 1,27 million de décès liés à la pandémie. En déployant rapidement les vaccins, on pourrait réduire de moitié le coût économique de la pandémie dans certains pays.

Gavi s'appuie sur les points forts des partenariats existants, des différents acteurs impliqués, et du système multilatéral. Elle assure une approche globale cohérente de l'offre et de la demande et rend des comptes aux pays impliqués et aux donateurs. Ses frais généraux ne dépassent pas 3 % de ses engagements financiers. Gavi a recours à des instruments de financement innovants tels que l'IFFIm ou la facilité de prêt de la BEI. C'est ainsi qu'elle peut valoriser chaque dollar qui lui est versé. C'est ainsi que COVAX pourra, tout au long de l'année, soutenir les stratégies de vaccination contre la COVID-19 des différents pays.

Cette offre d'investissement s'inscrit dans le cadre d'un effort plus large visant à soutenir la poursuite des activités de l'Accélérateur ACT, dont l'objectif est de permettre aux pays d'accéder à tous les outils vitaux nécessaires pour lutter contre la pandémie de COVID-19 (vaccins, tests, traitements et équipement de protection individuelle -- EPI).

DÉCLARATIONS DES REPRÉSENTANTS DES PAYS ET DES DONATEURS

« Alors que nous venons de franchir une nouvelle étape avec l'expédition de la milliardième dose de vaccin par le biais de COVAX, je renouvelle mon appel à soutenir davantage ce mécanisme afin d'accélérer la vaccination universelle contre la COVID-19 » a annoncé le Professeur Faustin Archange Touadera, président de la République centrafricaine.

« Lors du sommet de l'AMC COVAX qu'il avait co-organisé en juin 2021, le Japon s'était engagé à donner un milliard de dollars US. Lors du sommet du G20 à Rome, j'ai exprimé mon soutien à l'objectif de vacciner 70 % de la population de chaque pays d'ici le milieu de l'année 2022. J'appelle les autres dirigeants mondiaux à continuer à collaborer pour permettre un accès équitable à des vaccins sûrs et efficaces » a déclaré Fumio Kishida, Premier ministre du Japon.

« COVAX s'est avéré notre meilleure arme contre la pandémie » a ajouté Alexander Schallenberg, ministre fédéral des Affaires européennes et internationales de la République d'Autriche. « Nous avons déjà accompli beaucoup de choses, mais il faut continuer. Nous ne pouvons pas nous arrêter maintenant. C'est pourquoi l'Autriche a décidé de rajouter 2,5 millions d'euros pour l'AMC COVAX, ce qui porte sa contribution totale à 7,5 millions d'euros. C'est par la collaboration et le multilatéralisme que nous pourrons surmonter cette pandémie et en sortir plus forts et plus unis, ainsi que l'a démontré COVAX. D'ailleurs, si ce dernier n'existait pas, il faudrait l'inventer. »

« Félicitations à COVAX pour avoir réussi à distribuer un milliard de doses de vaccins. La Belgique est fière de figurer parmi les partenaires de COVAX » a déclaré Meryame Kitir, ministre belge de la Coopération au développement et de la Politique des grandes villes. « Il faut vacciner le monde entier. La priorité à court terme, c'est d'augmenter la disponibilité des vaccins à travers le monde. C'est pourquoi j'ai donné mon feu vert pour augmenter notre soutien à COVAX pour l'achat et la distribution des vaccins contre la COVID-19 et pour la logistique associée. Je veux aussi aider à trouver des solutions structurelles aux inégalités actuelles en matière de vaccination. »

« Nous sommes unis dans notre engagement à faire tout notre possible pour mettre fin à cette crise partout, et pour tous. Ce n'est pas le moment d'arrêter ou de ralentir nos efforts » a reconnu Harjit Sajjan, ministre du Développement international du Canada. « Nous devons continuer à aider nos partenaires des pays en développement à disposer des ressources et des outils nécessaires pour réceptionner les vaccins dans les aéroports, les transporter vers les centres de santé dans le respect de la chaîne du froid et les administrer le plus rapidement possible. Nous pouvons tous faire partie de la solution en continuant à soutenir COVAX, comme le fait le Canada depuis le premier jour. »

« Nous devons poursuivre notre action mondiale commune pour rendre les vaccins accessibles à tous - en particulier à ceux qui en ont le plus besoin » a insisté Flemming Møller Mortensen, ministre danois de la Coopération au développement. « Avec une nouvelle contribution de 15 millions de couronnes danoises pour l'achat de seringues et autre matériel essentiel (contribution qui s'ajoute à la promesse d'un don de plus de 7,7 millions de vaccins) nous continuons à soutenir la mission de COVAX qui consiste à protéger les personnes vulnérables et à permettre un accès équitable aux vaccins. »

« Dès le début de la distribution des vaccins, l'Espagne a adopté une approche multilatérale pour surmonter la pandémie de COVID19, comme en témoigne notre soutien à COVAX. Nous avons fait don de plus de 50 millions de doses de vaccins par l'intermédiaire de COVAX, et contribué à son financement à hauteur de 178,5 millions d'euros. Par ailleurs, suite à l'approbation du premier vaccin contre le paludisme, nous avons apporté une contribution de 10 millions d'euros pour soutenir les activités futures de Gavi, l'Alliance du vaccin » a exposé José Manuel Albares Bueno, ministre espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération.

« Fervent partisan de COVAX, la Finlande a rajouté, fin 2021, plus de 5 millions d'euros à son engagement précédent de 10 millions d'euros pour lutter contre la pandémie » a précisé Ville Skinnari, ministre finlandais de la Coopération au développement et du Commerce extérieur. « Nous ne pouvons pas abandonner le monde et COVAX est notre meilleure réponse collective. »

« COVAX a dû surmonter de nombreux obstacles. Mais au final, COVAX apporte la preuve que le multilatéralisme fonctionne et profite à toutes les populations du monde » a souligné Retno Marsudi, ministre indonésienne des Affaires étrangères (l'Indonésie assurant la présidence du G20 en 2022). « COVAX montre ce que l'on peut réaliser grâce à la coopération et à la solidarité. Nous avons besoin d'un nouvel élan mondial pour vaincre la COVID-19. En tant que co-présidente du Groupe d'Engagement auprès de l'AMC COVAX de Gavi, j'appelle tous les pays et la communauté des donateurs à soutenir COVAX en répondant à cette offre d'investissement. Ce n'est pas une question de charité, c'est dans notre intérêt à tous d'aider COVAX à mener à bien sa mission. »

« COVAX illustre la solidarité multilatérale dans ce qu'elle a de meilleur » a affirmé Colm Brophy, ministre d'État irlandais chargé de l'Aide au développement outre-mer et de la Diaspora. « L'Irlande est fière d'avoir été l'un des premiers partenaires de cette entreprise sans précédent et reste très attachée à l'accès universel et équitable aux vaccins contre la COVID-19, ainsi qu'aux diagnostics et aux traitements. C'est la raison pour laquelle l'Irlande soutient la nouvelle offre d'investissement pour l'AMC COVAX. Depuis fin 2021, nous avons déjà engagé 9,5 millions d'euros supplémentaires pour cette nouvelle phase de financement, triplant ainsi notre contribution qui s'élève maintenant à 13,5 millions d'euros. Nous ferons tout pour que les doses de vaccin puissent être administrées à tous ceux qui en ont besoin. »

« Nous agissons solidairement dans notre lutte commune contre la pandémie de COVID-19. Le Liechtenstein a doublé sa contribution en faveur de l'AMC COVAX, qui joue un rôle important dans la lutte contre la pandémie » a souligné Dominique Hasler, ministre des Affaires étrangères de la Principauté du Liechtenstein.

Franz Fayot, ministre luxembourgeois de l'Économie, de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire du Luxembourg, a ajouté : « Le Luxembourg soutient les objectifs de l'OMS, à savoir la vaccination de 70 % de la population mondiale d'ici le milieu de l'année 2022 et l'atténuation des effets de la pandémie à deux vitesses. Il ne faut laisser personne de côté dans la lutte contre la COVID-19. Nous participons activement aux initiatives multilatérales comme COVAX qui visent à promouvoir l'équité pour que tous les pays aient accès à la vaccination contre la COVID-19. En 2021, nous avons renforcé considérablement notre soutien à COVAX en doublant notre contribution initiale à l'AMC COVAX, pour la porter à un total de 4 millions d'euros."

« Aotearoa (Nouvelle-Zélande en maori) est un fervent supporter de COVAX et de la mission qu'il accomplit » a déclaré Nanaia Mahuta, ministre des Affaires étrangères de Nouvelle-Zélande. « Cette nouvelle contribution à l'AMC COVAX s'inscrit dans le cadre de la riposte mondiale à la COVID-19 et va permettre à un plus grand nombre de personnes des pays en développement de se protéger et de protéger leurs familles. »

« Au Niger, COVAX a livré plus de 3,8 millions de doses de vaccins, ce qui nous a permis de vacciner plus de 1 016 000 personnes » a ajouté le Dr Idi Illiassou Mainassara, ministre de la Santé publique du Niger. « Mais il reste encore beaucoup de travail à faire. L'approvisionnement des pays devient plus régulier, mais nous avons besoin d'un soutien pour assurer que ces doses sont utilisées de la manière la plus efficace. »

« L'équité dans l'accès aux vaccins, aux tests et aux traitements contre la COVID-19 est cruciale » a reconnu Anne Beathe Tvinnereim, ministre norvégienne du développement international. « Dans le cadre de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19, la Facilité COVAX a permis de livrer un milliard de doses de vaccin dans le monde. Je me réjouis du lancement de l'offre d'investissement de COVAX. La Norvège a apporté une contribution supplémentaire de 500 millions de couronnes norvégiennes à cette initiative. Pour parvenir à un accès équitable aux outils de lutte contre la COVID-19, nous devons financer intégralement l'AMC COVAX et l'Accélérateur ACT."

« Je me consacre à la lutte contre le coronavirus en investissant dans une distribution équitable des vaccins et dans le renforcement des systèmes de santé des pays en développement » a déclaré Liesje Schreinemacher, ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement des Pays-Bas. « Gouvernements, communautés locales, partenaires privés et particuliers, tous doivent unir leurs forces et apporter leur contribution à COVAX. »

« Dans le cadre de Team Europe, la Banque européenne d'investissement met à disposition une enveloppe de 300 millions d'euros pour permettre aux pays africains d'accéder à des doses supplémentaires de vaccin par l'intermédiaire de COVAX. Il faut absolument garantir un accès mondial aux vaccins contre la COVID pour lutter contre la pandémie. La Banque européenne d'investissement est heureuse de soutenir COVAX à travers le monde. En nous impliquant encore davantage et en répondant à l'offre d'investissement innovant de COVAX, nous allons pouvoir assurer de nouveaux approvisionnements à des prix abordables et permettre aux pays d'acquérir davantage de vaccins. C'est indispensable pour accroître la couverture vaccinale partout dans le monde » a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement.

DÉCLARATION DE COVAX

Le Dr Richard Hatchett, Directeur général de la CEPI, a déclaré : « L'incapacité catastrophique du monde à assurer l'équité en matière de vaccins est responsable de l'évolution constante de la pandémie, avec l'émergence de variants présentant de nombreuses mutations comme Omicron, qui compromettent l'efficacité des vaccins. Nous devons affronter parallèlement ces deux problèmes, en mettant l'accent sur l'urgente nécessité de fournir des vaccins à toute la population, partout à travers le monde, tout en poursuivant la R&D sur les vaccins, pour assurer que nos outils continuent à être sûrs et efficaces contre les nouveaux variants. Ensemble, nous pouvons garder une longueur d'avance sur le virus en investissant à la fois dans la science et dans l'AMC COVAX pour permettre une distribution juste et équitable des vaccins dans le monde entier. Si nous ne le faisons pas, nous allons vers une nouvelle tragédie mondiale et le prolongement de cette crise dévastatrice. »

« Alors que nous entamons la troisième année de la pire crise sanitaire depuis un siècle, il est plus que jamais urgent de manifester, pour atteindre notre objectif commun de vacciner 70 % de la population de chaque pays d'ici le milieu de cette année, le même niveau de détermination, d'innovation et de coopération que celui qui a présidé au succès de la science en permettant la mise au point en un temps record de plusieurs vaccins sûrs et efficaces » a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS. « En tant que pilier vaccins de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19, COVAX a joué un rôle essentiel en fournissant plus d'un milliard de doses aux différents pays, mais il reste encore beaucoup à faire. Le financement intégral de COVAX - ainsi que des autres piliers de l'Accélérateur d'outils de lutte contre la COVID-19 - est essentiel pour faciliter l'accès équitable aux vaccins, aux tests et aux traitements qui sauvent des vies, ainsi que pour soutenir les systèmes de santé afin de transformer les vaccins en vaccinations et de déployer les programmes le plus rapidement possible. »

Notes à l'usage des rédacteurs

Le dernier tableau des promesses de dons à l'AMC est disponible ici.

À propos de COVAX

COVAX, le pilier vaccins de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi, l'Alliance du Vaccin (Gavi) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) -- qui travaillent en collaboration avec divers partenaires, notamment les fabricants de vaccins des pays développés et des pays en développement l'UNICEF, l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS) et la Banque mondiale. C'est la seule initiative mondiale à travailler avec les gouvernements et les fabricants pour assurer la disponibilité des vaccins contre la COVID-19 dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.

Rôle de Gavi dans COVAX

À la tête de tout ce qui concerne l'approvisionnement et la distribution des vaccins pour COVAX, Gavi a conçu et gère la Facilité COVAX et l'AMC COVAX, et travaille avec les partenaires traditionnels de l'Alliance, UNICEF et OMS, et avec les gouvernements, pour aider les pays à se préparer à recevoir et à distribuer les vaccins contre la COVID-19.

C'est Gavi qui héberge le Bureau de la Facilité COVAX, coordonne le fonctionnement et la gestion de l'ensemble du mécanisme, s'occupe des relations juridiques et financières avec les 193 participants de la Facilité et gère les contrats de la Facilité COVAX : il s'agit notamment de négocier avec les fabricants des contrats d'achat anticipé pour les vaccins candidats prometteurs, de façon à sécuriser un certain nombre de doses au nom de tous les participants de la Facilité COVAX.

Gavi coordonne également la conception et le fonctionnement de l'AMC COVAX et collecte des fonds pour ce mécanisme qui permet à 92 économies à faible revenu d'avoir accès à des doses de vaccin financées par des donateurs. Dans ce cadre, Gavi assure le financement des vaccins et supervise leur achat par l'UNICEF et leur distribution à tous les participants de l'AMC. Ainsi, elle active les accords d'achat anticipé qu'elle a passés avec les fabricants et finance le travail des partenaires et des gouvernements pour la préparation des pays et la distribution des vaccins. Elle apporte aux gouvernements, à l'UNICEF, à l'OMS et aux autres partenaires, un soutien personnalisé pour les équipements de la chaîne du froid, l'assistance technique, la fourniture de seringues, de véhicules et différents autres aspects de la logistique extrêmement complexe nécessaire pour la distribution des vaccins. Gavi a également participé à la conception du mécanisme d'indemnisation en l'absence de faute de l'AMC et du stock tampon de vaccins à usage humanitaire de COVAX dont elle gère le fonctionnement et pour lesquels elle collecte des financements.

À propos de Gavi, l'Alliance du Vaccin

Gavi, l'Alliance du Vaccin, est un partenariat public-privé qui contribue à la vaccination de la moitié des enfants de la planète contre certaines des maladies les plus meurtrières. Depuis sa création en 2000, Gavi a aidé à vacciner une génération tout entière -- soit plus de 888 millions d'enfants -- ce qui a permis d'éviter à terme plus de 15 millions de décès, et de réduire de moitié la mortalité infantile dans 73 pays à faible revenu. Gavi joue également un rôle essentiel dans l'amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre la maladie à virus Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune. Après deux décennies de progrès, Gavi s'attache désormais à protéger la nouvelle génération et à atteindre les enfants qui ont été laissés de côté et échappent encore à la vaccination, en recourant à des mécanismes financiers innovants et en faisant appel aux technologies de pointe -- allant de l'utilisation de drones à la biométrie -- pour sauver des millions de vies supplémentaires, prévenir les épidémies avant qu'elles ne se propagent et aider les pays à atteindre l'autosuffisance. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page d'accueil et venez nous rejoindre sur Facebook et Twitter.

Gavi co-coordonne COVAX, le pilier vaccins de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), avec la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Dans ce rôle Gavi est chargée de l'approvisionnement et de la distribution des vaccins pour COVAX : elle coordonne la conception, le fonctionnement et l'administration de la Facilité COVAX et de l'AMC COVAX, et travaille avec ses partenaires de l'Alliance, UNICEF et OMS, et avec les gouvernements, pour aider les pays à se préparer à recevoir et à distribuer les vaccins contre la COVID-19.

L'Alliance du Vaccin rassemble les gouvernements des pays donateurs et des pays bénéficiaires, l'Organisation mondiale de la Santé, l'UNICEF, la Banque mondiale, l'industrie du vaccin, les agences techniques, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates ainsi que d'autres partenaires du secteur privé. Pour consulter la liste complète des gouvernements donateurs et des autres grandes organisations qui financent le travail de Gavi, veuillez cliquer ici.

CONTACTS PRESSE

Evan O'Connell
+41 79 682 18 95
eoconnell@gavi.org

Meg Sharafudeen
+41 79 711 55 54
msharafudeen@gavi.org

Iryna Mazur
+41 79 429 3671
imazur@gavi.org

Laura Shevlin\

Cirũ Kariũki
+41 79 913 94 41
ckariuki@gavi.org