Saltar al contenido principal

Terrasser la Covid dès maintenant – AMC COVAX de Gavi – Plan d’investissement

Países
Mundo
Fuentes
World Bank
+ 3
Fecha de publicación
Origen
Ver original

RÉSUMÉ

En avril 2020, Gavi et COVAX se sont mobilisés conjointement à l’Accélérateur d’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (ACT-A) pour combattre la pandémie en offrant un accès universel et équitable aux vaccins contre la COVID-19. La garantie de marché (AMC) COVAX de Gavi a été lancée en juin 2020 pour financer un accès équitable à la vaccination dans 92 pays à faible revenu. Depuis lors, plus de 10 milliards de dollars US ont été levés pour permettre à l’AMC d’acheter des vaccins et soutenir leur distribution. Malgré les difficultés d’approvisionnement, COVAX a déjà expédié à ce jour 1 milliard de doses à 144 pays, dont plus de 870 millions aux pays bénéficiant de l’AMC.

Grâce aux fonds provenant des donateurs, aux doses données et au soutien des banques multilatérales de développement (BMD), COVAX a sécurisé l’approvisionnement de plus de 2,8 milliards de doses qui devraient être livrées d’ici fin juin 2022. Bien que COVAX adapte son soutien en fonction des stratégies et des plans nationaux de chaque pays, cela devrait permettre aux économies bénéficiant de l’AMC d’atteindre un niveau de couverture moyen de 45% d’ici le milieu de l’année 2022, sur la base d’un schéma de vaccination à deux doses. Les pays peuvent également s’approvisionner de façon bilatérale, notamment par l’intermédiaire de notre partenaire AVATT (Groupe de travail de l’Union africaine pour l’acquisition de vaccins en Afrique).

Comme attendu, le rôle de COVAX s’est avéré crucial pour les économies à faible revenu, dont 80% de l’approvisionnement provient de l’AMC. Nombre d’entre elles ont un besoin urgent de soutien pour renforcer leur capacité à distribuer les vaccins. COVAX aide ces pays à renforcer leurs programmes nationaux de vaccination en regroupant les financements destinés l’achat des vaccins avec les investissements à effet catalyseur visant à renforcer les systèmes de distribution. Cet aspect est et restera prioritaire dans les prochains mois.

En 2022, l’approvisionnement continuera à être marqué par le risque : d’après l’expérience acquise à ce jour, il existe un risque important de perturbations de l’approvisionnement lié aux mesures de contrôles à l’exportation, aux problèmes de production en masse et aux retards ou à l’échec de l’homologation de certains vaccins candidats. Plus d’une centaine de pays recommandent maintenant de pratiquer des doses de rappel, et accélèrent ces programmes suite à l’émergence du variant Omicron. Cette situation accroît la pression sur l’offre et augmente la demande des pays à faible revenu, qui cherchent généralement à atteindre les niveaux de couverture obtenus dans les pays à revenu élevé. S’il s’avère nécessaire d’avoir recours à de nouveaux vaccins ou d’adapter les vaccins actuels pour obtenir une protection contre Omicron ou d’autres nouveaux variants, la demande va s’intensifier alors que l’offre va, dans un premier temps, être limitée.

COVAX a besoin d’un préfinancement supplémentaire d’au moins 5,2 milliards de dollars US d’ici fin mars 2022 pour maximiser sa capacité à répondre à la crise d’Omicron et à se préparer à la prochaine en agissant en tant qu’agrégateur mondial de risque pour le compte des pays bénéficiant de l’AMC afin de soutenir les objectifs de chaque pays et d’offrir une plus grande sécurité et résilience à leurs plans nationaux et à leurs objectifs de couverture. Ce financement donnera à l’AMC COVAX de Gavi les moyens de poursuivre une stratégie qui s’articule autour de trois axes :

  • création d’un stock de vaccins pandémiques d’au moins 600 millions de doses supplémentaires pour un coût d’au moins 3,7 milliards de dollars US, afin d’augmenter la couverture vaccinale et d’atténuer les risques liés à la demande et aux problèmes d’approvisionnement ;

  • financement des principaux coûts associés aux dons de doses (seringues, boîtes de sécurité, assurance indemnisation en l’absence de faute, fret, etc.) pour un coût de 545 millions de dollars US ;

  • mise à profit des compétences spécifiques de l’Alliance Gavi pour renforcer les systèmes de distribution et d’administration des vaccins des pays, en affectant à COVAX un budget d’au moins un milliard de dollars US (600 millions de dollars levés par Gavi, plus 400 millions de dollars qui seront collectés parallèlement par l’UNICEF)

En appliquant cette approche en 2022, Gavi devrait pouvoir assurer un approvisionnement stable et prévisible aux pays de l’AMC, tout en élargissant la couverture vaccinale et en commençant à fournir des doses de rappel, de façon à permettre aux pays d’atteindre une immunité suffisante. La priorité sera donnée aux pays les plus vulnérables et aux 31 économies à faible revenu bénéficiant de l’AMC qui ont le plus besoin d’aide.