Skip to main content

Insécurité alimentaire : Soutenir plus de 3000 personnes en Haïti

Countries
Haiti
Sources
ACTED
Publication date
Origin
View original

Depuis 2016, le département de la Grand'Anse est durement frappé par d'importants chocs climatiques rendant sa population vulnérable. La situation a été aggravée par la crise politique et sécuritaire qui sévit en Haiti depuis 2018 menant à l'assassinat du président Jovenel Moise le 7 juillet 2021 suivi du séisme du 14 août 2021.

Ces cinq dernières années, le département de la Grand'Anse en Haiti est le témoin de l'urgence climatique qui frappe la planète. Chaque évènement climatique laisse des traces encore visibles aujourd'hui comme celles laissées par l'ouragan Matthew en 2016. Ces chocs touchent tous les secteurs d'activités, en particulier l'agriculture avec la perte considérable de récoltes et l'érosion du sol provoquées par les pluies diluviennes de 2017 et la sécheresse de 2018. Le plus flagrant reste encore séisme du 14 août 2021. Ce dernier, a plongé environ 754 mille personnes en situation d'insécurité alimentaire aiguë[1] au niveau des départements affectés et a davantage fragilisé les habitants du département de la Grand 'Anse.

ACTED, principal acteur humanitaire aux Irois et à Anse d'Hainault

Alors que les crises se multiplient en Haïti et notamment en Grand 'Anse, le nombre d'acteurs humanitaires intervenant dans le département et les financements alloués ne cessent de diminuer. ACTED, en consultant les communautés affectées et les autorités locales, a réaffirmé son engagement à soutenir les populations les plus isolées en situation d'insécurité alimentaire.

Près de 1 338 000 individus en Haïti sont en situation d'insécurité alimentaire aigue élevée (IPC phase 4 sur 5). D'ici à Juin 2022 il est attendu que ce chiffre atteigne 1 343 000 individus en situation IPC 4 -- Urgence.

Avec le soutien de l'Ambassade de France en Haïti et en étroite collaboration avec la Fondation Nationale pour le Développement et l'Encadrement de la Famille Haïtienne (FONDEFH), partenaire stratégique dans les activités de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ACTED a conçu un projet de 12 mois visant à améliorer la résilience et la sécurité alimentaire et nutritionnelle des adultes et enfants les plus vulnérables des communes des Irois et d'Anse d'Hainault.

ACTED va soutenir plus de 3000 personnes en Haïti

ACTED a observé qu'en combinant la mise en œuvre de chantiers, la compensation en transferts monétaires et la sensibilisation à l'utilisation adaptée des transferts pour réduire l'insécurité alimentaire et nutritionnelle il est possible d'accompagner à moyen et long terme la résilience des communautés vulnérables.

Au total, plus de 3 000 personnes seront accompagnées durant la mise en œuvre du projet.