Skip to main content

Rapport mensuel de Monitoring de protection Mali N°11 - Novembre 2021

Countries
Mali
Sources
DRC
+ 2 more
Publication date
Origin
View original

Résumé des tendances en 2021

Depuis le début de l'année 2021, 6 039 violations ont été enregistrées par le système de monitoring de protection. Les atteintes au droit à la propriété et les atteintes à l’intégrité physique et/ou psychique ont été les deux catégories les plus fréquentes recensées chaque mois, sauf au mois d'avril et de juin au cours desquels les mouvements de populations ont connu une très nette augmentation, particulierement dans la région de Mopti. Au mois de novembre 2021, 531 violations ont été enregistrées (contre 384 violations au mois d'octobre 2021) avec une prédominance des atteintes au droit à la propriété (225) et des atteintes à la liberté et à la sécurité de la personne (103). Les atteintes au droit à la vie et à la liberté et à la sécurité de la personne représentent respectivement 42% et 19% des atteintes documentées durant le mois de novembre 2021. Tout aussi nombreuses ont été les atteintes à l'intégrité physique et/ou psychique (qui représentent 18% des violations documentées au mois de novembre) et les mouvements de populations forcés qui en représentent 15%. Avec 52,73% des violations documentées, la région de Mopti demeure celle ayant enregistré le plus grand nombre d'incidents de protection. Elle est suivie des régions de Tombouctou (20,72%), de Gao (11,49%) et de Ségou (10,73%).

Du 1er au 6 novembre 2021, la Sous-secrétaire générale de l’ONU aux droits de l'homme, Madame Ilze Brands KEHRIS, a entrepris une visite au Mali. Elle a particulièrement été intéressée par la situation des droits fondamentaux des populations dans le Centre du pays.

Le 23 novembre 2021, l’information relative au report à une date ultérieure des « assises nationales » qui devaient se tenir du 21 au 26 décembre 2021 au Mali a été rendue publique. Ce report a été diversement apprécié au sein de l’opinion publique nationale et internationale.

Le 12 novembre 2021, des milliers de personnes ont manifesté pour protester contre l'insécurité et le banditisme dans les cercles de Koro, Bandiagara, Bankass (Région de Bandiagara).

Le week-end du 20-21 novembre 2021, des affrontements ont opposé les communautés arabes et sédentaires noirs dans le quartier d’Abaradjou, à Tombouctou, dans le Nord du Mali. Ces affrontements qui faisaient suite à l'assassinat d'un sédentaire dans sa boutique, auraient fait 2 morts et 7 blessés dont 4 graves.
Au début du mois de novembre 2021, selon la DRDSES de Ségou, 712 ménages de 4 658 PDIs occupaient 177 salles de classe dans 28 établissements scolaires dans 7 communes du cercle de Niono (Région de Ségou). A la suite de diverses interventions des autorités et des acteurs humanitaires, certains ménages PDIs concernés par cette situation ont pu être relocalisées. Toutefois, 13 écoles (dont 87 salles de classe) restent occupées par 358 ménages de 2 348 PDIs.

Depuis l’attaque du village de Marébougou (Cercle de Djenné/Région de Mopti) au mois de septembre 2021, la situation humanitaire et sécuritaire y demeure préoccupante. Les groupes armés non étatiques continuent d’y imposer une pression, entravant les actions d’assistance humanitaire vitales et limitant les possibilités d’accès des populations aux services sociaux de base dont ils pourraient bénéficier en sortant de ce village.