Skip to main content

RCA: Rapport d'interventions WASH dans la localité de Beltounou (Préfecture de l'Ouham) (SOL/09.08.2021)

Countries
CAR
Sources
Govt. CAR
+ 2 more
Publication date
Origin
View original

Introduction

Dans la nuit du 23 juin 2021, le village Beltounou 1 situé à 11 Km de Kabo sur l’axe Ouandago, aurait été attaqué par des hommes armés non identifiés. Ces assaillants auraient tué six (06) personnes dont l’une des femmes du Chef de village. Six (06) blessés par balle auraient été admis au Centre de Santé MSF-E de Kabo. Des maisons auraient été incendiées. Par la suite, le village de Beltounou 1 aurait vidé de sa population. Une partie des ménages se seraient déplacés dans le village Beltounou 2 à 7 Km de Kabo, une autre partie des ménages seraient descendue à Kabo pour se mettre à l’abri des attaques surprises.

Dans la même nuit 23 juin 2021, les ménages des villages de Kemngoyéyé et Vafio à 10 Km sur l’axe de Batangafo, qui se s’étaient déplacés à Kabo auraient tenté de retourner dans leurs villages respectifs pour des activités agricoles. Ils auraient subi une attaque d’hommes armés non identifiés.
Ainsi ces ménages auraient de nouveau vidé leurs localités pour se déplacer sur le Site C et dans le quartier Kemkaba à Kabo.
Le matin du 24 juin 2021, un habitant de Kabo qui se rendait au champ serait abattu dans les alentours de la ville en brousse par des hommes armés non identifiés.
Selon les informations, des mouvements des hommes armés se seraient intensifiés en brousse dans les zones de Ouandago-Kabo. Ce qui a créé un climat d’insécurité inquiétant pour les ménages habitants les villages dans la zone. Des mouvements pendulaires fréquents sur l’axe Kabo > Ouandago sont notés, aux aléas des attaques et chocs.

Après cette alerte, SI avait déployé une mission sur Kabo afin de réaliser un diagnostic EHA, permettant d’avoir une idée sur l’état des points d’eaux se trouvant sur l’axe Kabo-Ouandago précisément sur le tronçon Zoumanga à Orombia. Après ce diagnostic, une coordination a été mise en place entre SI et DRC afin de se départager le travail. Suite à cette coordination, il a été décidé que SI ne fera que la réparation de trois points d’eaux dont deux (2) sur axe Ouandago/Kabo (Zoumanga 1&2) et un (1) point d’eau au centre kabo (Moudou2), se concentrant sur les axes et son mandat sur les zones d’arrivée des ménages de l’alerte. En outre, un état des lieux des CGPE a été couplé à cette intervention, ainsi qu’une évaluation infrastructure (partie superstructure) sur les points d’eaux réparés afin de transmettre à d’autres partenaires pour plaidoyer.