Aller au contenu principal

L'ONU et ses partenaires lancent un plan humanitaire de grande envergure alors que les besoins mondiaux continuent de croître

Pays
Monde
+ 30
Sources
OCHA
Date de publication

(Genève, 2 décembre 2021) - Alors que les besoins humanitaires continuent d'augmenter dans le monde, l'ONU et ses partenaires lancent aujourd'hui leur évaluation annuelle et leur plan pour atténuer les souffrances en 2022.

Au total, 274 millions de personnes dans le monde auront besoin d'une aide d'urgence et de protection en 2022, soit une augmentation de 17 % par rapport au lancement de l'Aperçu humanitaire mondial (GHO) de l'année dernière.

Le GHO 2022 estime que 41 milliards de dollars sont nécessaires pour apporter secours et protection aux 183 millions de personnes les plus nécessiteuses et couvertes par les plans de réponse humanitaires.

Le chef de l’humanitaire de l'ONU, Martin Griffiths, a déclaré : "La crise climatique frappe d'abord et plus gravement les personnes les plus vulnérables du monde. Les conflits prolongés se poursuivent et l'instabilité s'est aggravée dans plusieurs régions du monde, notamment en Éthiopie, au Myanmar et en Afghanistan. La pandémie n'est pas terminée, et les pays pauvres sont privés de vaccins. Mon objectif est que cet appel mondial puisse contribuer à redonner une lueur d'espoir à des millions de personnes qui en ont désespérément besoin."

Plus d'un pour cent de la population mondiale est déplacée. L'extrême pauvreté augmente à nouveau. Dans la plupart des crises, ce sont les femmes et les filles qui souffrent le plus, car les inégalités entre les sexes et les risques de protection sont accrus. La famine reste une perspective terrifiante pour 45 millions de personnes dans 43 pays.

Les travailleurs humanitaires en première ligne tirent la sonnette d'alarme : quelque 120 organisations de la société civile - dont près de 100 sont basées dans des pays durement touchés par la faim - publient aujourd'hui une lettre commune dans laquelle elles exhortent les dirigeants mondiaux à financer pleinement la réponse nécessaire pour prévenir la famine dans le monde et à s'attaquer aux principales menaces qui attisent l'insécurité alimentaire : les conflits, la crise climatique, la COVID-19 et les chocs économiques.

En 2021, les organisations humanitaires se sont mobilisées pour contribuer à contenir les pires conséquences des crises. Grâce aux projets menés par l'ONU, les organisations non gouvernementales, les gouvernements et le secteur privé au niveau national, 107 millions de personnes ont reçu de l’aide, soit 70 % de l'objectif.

Au Soudan du Sud, plus d'un demi-million de personnes ont pu échapper à la famine. Au Yémen, les partenaires de santé ont effectué plus de 10 millions de consultations médicales. Et des centaines de millions de dollars d'aide en espèces ont été distribués aux familles ayant peu d'autres moyens de survie.

Le GHO 2022 comprend 37 plans de réponse humanitaire couvrant 63 pays. Il est lancé aujourd'hui à Genève lors d'un événement avec une déclaration du Secrétaire général de l'ONU, António Guterres. Des présentations ultérieures auront lieu à Berlin, Bruxelles, Londres, Stockholm et Washington.

A cette date, en 2021, les donateurs internationaux ont fourni plus de 17 milliards de dollars pour les projets inclus dans le GHO. Mais le financement reste inférieur à la moitié de ce que l'ONU et les organisations partenaires ont demandé.

Note aux rédacteurs

  • L’Aperçu humanitaire mondial (GHO en anglais) est une évaluation complète des besoins humanitaires. Il fournit un état global des tendances actuelles et futures de l'action humanitaire pour les efforts de mobilisation de ressources à grande échelle.

  • Le GHO 2022 comprend des plans spécifiques par pays pour l'Afghanistan, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, la Colombie, la République démocratique du Congo, le Salvador, l'Éthiopie, le Guatemala, Haïti, le Honduras, l'Irak, le Liban, la Libye, Madagascar, le Mali, le Mozambique, le Myanmar, le Niger, le Nigeria, le territoire palestinien occupé, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud, la Syrie, l'Ukraine, le Venezuela et le Yémen.

  • Les plans interagences régionaux suivants sont également inclus dans le GHO 2022 : Plan de réponse pour les réfugiés en Afghanistan, Plan de réponse conjoint pour les Rohingyas, Plan de réponse pour les réfugiés en République démocratique du Congo, Plan de réponse régional pour les migrants dans la Corne de l'Afrique et au Yémen, Plan de réponse pour les réfugiés au Soudan du Sud, Plan régional pour les réfugiés et la résilience en Syrie, et Plan de réponse régional pour les réfugiés et les migrants au Venezuela.

Ressources pour les médias

Global Humanitarian Overview 2022 (mise à jour 0600 CET 2 décembre)
Photos avec crédits
Vidéo UNifeed
Lettre conjointe des organisations de la société civile (en anglais)

Contacts

A Genève: Jens Laerke, Mob: +41-79-472-9750, laerke@un.org
A New York/Londres: Zoe Paxton, Mob: +1-917-297-1542, zoe.paxton@un.org

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.