Skip to main content

Criquet pèlerin - Mise à jour 24 novembre 2021 : Quelques essaims dans le sud de l’Éthiopie

Countries
Ethiopia
+ 4 more
Sources
FAO
Publication date
Origin
View original

VUE D’ENSEMBLE.

Quelques petits essaims matures, probablement ceux qui étaient arrivés plus tôt en novembre à la frontière entre l'Éthiopie et le Kenya, se sont concentrés dans le sud de l'Éthiopie entre Konso et la frontière kenyane où des opérations de lutte sont en cours. Il n'y a pas eu d'autres signalements de criquets au Kenya et ailleurs en Éthiopie. Les opérations de lutte aérienne et terrestre se poursuivent contre de petites bandes larvaires dans le nord-est de la Somalie, tandis que des ailés épars persistent dans le nord-ouest. Des opérations de lutte terrestre limitées sont en cours sur la côte centrale de la mer Rouge en Érythrée, entre Faro et Gelalo, où sont présents des groupes larvaires issus d’une précédente reproduction d'essaims provenant du nord-est de l'Éthiopie. Une reproduction à petite échelle se poursuit sur la côte méridionale du Yémen où des larves et quelques petits groupes d'ailés sont présents. Aucun rapport en provenance du Soudan.

POURQUOI CELA EST IMPORTANT.

Les essaims qui sont arrivés dans le sud de l'Éthiopie vont probablement se reproduire, donnant lieu à de petites bandes larvaires en décembre. Il se peut que la reproduction s’étende également aux zones frontalières du nord du Kenya, de Mandera à Marsabit. Dans le nord-est de la Somalie, de nouveaux essaims pourraient commencer à se former vers mi-décembre et une reproduction à petite échelle pourrait avoir lieu dans les zones recevant des pluies sur le plateau septentrional et la côte nord-ouest. Il est probable que toute reproduction dans l'est de l'Éthiopie et le centre de la Somalie reste extrêmement limitée en raison de la faiblesse des précipitations, qui ne devraient pas augmenter. Par conséquent, la potentielle menace et l’échelle des migrations d'essaims vers le Kenya d’ici la fin de cette année dépendront du succès des opérations actuelles de prospection et de lutte dans le nord de la Somalie, ainsi que de la poursuite des efforts de surveillance et de lutte, quand cela est nécessaire, dans l'est de l'Éthiopie. Des efforts soutenus doivent rester centrés sur la Somalie, l’Éthiopie et le nord du Kenya. Les prospections doivent être intensifiées dans les aires de reproduction hivernale le long des deux côtés de la mer Rouge. En Érythrée, quelques petits essaims pourraient se former début décembre où il est probable qu'ils restent et finissent par se reproduire.

CONTEXTE.

La reproduction actuelle reste contenue par les faibles pluies dans la Corne de l'Afrique.

  • SOMALIE. Les opérations de lutte se poursuivent contre les petites bandes larvaires dans le N.E. qui pourraient former des essaims mi-décembre; Adultes solitaires dans le N.O. pouvant se reproduire.

  • ÉTHIOPIE. Quelques essaims matures observés dans le sud de la région Oromia, près de la frontière kenyane.

  • KENYA. Aucun criquet n'a été observé au cours des deux dernières semaines mais une reproduction pourrait avoir lieu le long de la frontière septentrionale.

  • ÉRYTHRÉE. Il se peut que quelques petits essaims se forment début décembre à partir des groupes larvaires actuellement présents sur la côte centrale de la mer Rouge.

  • YÉMEN. Reproduction probable sur la côte de la mer Rouge.

  • ARABIE SAOUDITE. Absence de criquets dans le sud-ouest, mais une arrivée est possible depuis le Yémen voisin. À RETENIR. Intensifier les efforts actuels de prospection et de lutte afin de réduire la reproduction dans la Corne de l'Afrique.

  • Région centrale (PRÉOCCUPANT) – maintenir les opérations (Éthiopie, Somalie); accroitre les opérations (Érythrée, N. Kenya, Yémen)

  • Région occidentale (CALME) – Pas d’activité acridienne significative

  • Région orientale (CALME) – Pas d’activité acridienne significative www.fao.org/ag/locusts