Skip to main content

Mali : Rapport sur la mobilité suivi des flux de populations - Analyse d'enquêtes individuelles réalisées entre juillet et septembre 2021 aux points de suivi des flux (novembre 2021)

Countries
Mali
+ 21 more
Sources
IOM
Publication date
Origin
View original

RÉSUMÉ

Le troisième trimestre de 2021 est marqué par une augmentation progressive de 22 pour cent du total des flux observés (94 600) par rapport au second trimestre précédent (77 800 personnes). Ainsi, en comparant le 3e trimestre de cette année avec celui de 2020 qui coïncidait avec la période post assouplissement des mesures de COVID-19, les flux ont plus que doublé (135%) durant ce 3e trimestre.

L’enquête individuelle FMS a touché 20 différentes nationalités, principalement originaires du Mali, du Burkina Faso et de la Guinée. La majorité des Maliens étaient originaires de Kayes (35%), Koulikoro (16%) et du District de Bamako (15%). Une part importante chez les femmes provenait de la région de Mopti (32%), Koulikoro (21%), Ségou (16%) et Kayes (16%).

Entre juillet et septembre 2021, plus de la moitié des migrants interrogés (59%) ont indiqué respectivement l’Algérie, la Mauritanie, le Mali et la Lybie comme destination finale souhaitée de leur voyage. Une analyse des destinations finales escomptées par rapport aux différentes nationalités enquêtées, montre certains itinéraires qui pourraient être assimilés à des cas probables de retour vers les pays d’origine des migrants, d’autres comme une nouvelle étape de migration. Les cas de retour constatés concernent majoritairement les Burkinabés (45%), Guinéens (35%) et Maliens (19%). La destination finale Algérie, a été indiquée par plus de la moitié des migrants (60%) originaires respectivement du Mali, Nigéria, de la Guinée et du Niger.