Skip to main content

RDC, Nord-Kivu : Marchés Alanine, Birere, Virunga et Mugunga 3 - Bulletin mVAM n°52– Septembre 2021

Countries
DR Congo
Sources
WFP
Publication date
Origin
View original

Mots clé

En comparaison au mois d'août 2021, la farine de maïs a connu une tendance à la baisse en termes de prix nominal; la moyenne de 4 marchés de la ville de Goma est passée de 905FC/Kg à 780FC/Kg soit (-13%) comme taux de variation. Cette tendance à la baisse observée du prix se justifierait par la disponibilité du produit pendant cette période de commercialisation du produit issu de récolte de la saison B. La moyenne des prix pour ce produit en ce mois de septembre reste en dessous de celle de la même période de l'année passée, le prix passant de 1069FC/Kg à 780FC/Kg soit (-25%) de variation au détails pour la période de septembre 2020 à septembre 2021.

Pour le haricot, la moyenne des prix nominaux sur les marchés de Goma est passée de 1151FC/Kg à 1136FC/Kg pour la période de août à septembre 2021, il s'est observé un écart de 14FC correspondant au taux de variation de 1%. Cette stabilité se justifierait par la disponibilité du produit sur les marchés issues de la récolte du mois dernier de la saison B sur l'axe Masisi centre. Par rapport à la situation de l’année passée pour la même période, la tendance reste à la baisse, passant de 1789FC/Kg à 1136FC/Kg, soit (-36%) comme taux de variation pour la période de septembre 2020 à septembre 2021.

Contexte opérationnel

Le mois de septembre 2021 correspond à la période de semis pour la grande saison A suivi de la commercialisation des récoltes des certains produits issus de la saison B notamment le mais et le haricot. Tout au long de ce mois par rapport à août dernier, il s'est observé une stabilité des prix des denrées alimentaires de base sur les marchés de la ville de Goma en termes de produits agricoles (haricot, manioc) et une baisse de prix de la farine de maïs.
A l’instar de la baisse des prix de la farine de maïs séchée, la disponibilité des produits agricoles issus des récoltes de la saison B serait parmi les des facteurs contributifs à cette stabilité observée durant cette période de commercialisation. Avec l'insécurité observée dans la zone de production de l'huile de palme (Beni), ce dernier pourrait connaitre une tendance à la hausse au cours du mois d'Octobre 2021.