Saltar al contenido principal

Criquet pèlerin - Mise à jour 14 octobre 2021

Países
Etiopía
+ 8
Fuentes
FAO
Fecha de publicación
Origen
Ver original

DÉPLACEMENT PROBABLE DES ESSAIMS DEPUIS LE NORD DE L’ÉTHIOPIE

VUE D’ENSEMBLE.

Les quelques essaims issus de la reproduction printanière qui sont restés dans le nord-est de la Somalie sont maintenant matures et commencent à s’accoupler. Aucun essaim n'a été signalé récemment dans le nord-ouest de la Somalie, à Djibouti ou en Éthiopie. Néanmoins, quelques essaims se sont probablement formés lors de la reproduction estivale dans des parties de la région Afar et dans les zones adjacentes du sud-est du Tigré et de l'est de l'Amhara. Malheureusement, cela ne peut être confirmé en raison de l’inaccessibilité de la plupart des zones. Aucune prospection n'a été réalisée récemment au Yémen où quelques essaims issus de la reproduction estivale sont probablement présents dans des parties de l'intérieur. Au Soudan, seuls des ailés épars en faibles effectifs sont présents dans l'intérieur, avec une reproduction localisée dans le désert de Bayuda au nord de Khartoum où quelques groupes se forment avec le dessèchement de la végétation. Ailleurs, la situation reste calme.

POURQUOI CELA EST IMPORTANT.

Avec le dessèchement de la végétation dans les aires de reproduction du nord-est de l'**Éthiopie**, on s’attend à ce que les essaims qui se formeront se déplacent en direction du Nord, à travers les hautes-terre de l’**Éthiopie** vers la côte de la mer Rouge en Érythrée, et en direction du Sud-Est vers l'est de l'**Éthiopie** et le nord de la Somalie. Bien qu'il soit pratiquement impossible de prévoir l'échelle de cette migration en raison des conflits et du manque de rapports acridiens, le nombre et la taille des essaims devraient être limités et sans doute bien inférieurs à ceux de l'année passée à la même époque. Dans tous les cas, une reproduction aura probablement lieu dans les zones recevant des pluies en octobre et novembre dans la région Somali dans l'est de l'**Éthiopie**, sur le plateau dans le nord de la Somalie, sur la côte du nord-ouest de la Somalie et sur la côte de la mer Rouge en Érythrée. De la même manière, un nombre limité d'essaims se déplacera depuis les aires de reproduction estivale dans l'intérieur du Yémen vers les plaines côtières de la mer Rouge et du golfe d'Aden pour la reproduction hivernale. Il existe un faible risque que quelques petits essaims finissent par atteindre les côtes du Soudan et de l'**Arabie saoudite**, tandis que d'autres pourraient traverser le golfe d'Aden depuis le Yémen vers le nord de la Somalie. Étant donné l'incertitude actuelle quant à l'échelle de la migration et des pluies à venir, des prospections devraient être organisées dans les zones mentionnées ci-dessus et être maintenues au moins jusqu'à la fin de l’année et au début de l'année prochaine. Bien que tous les efforts doivent être faits pour réduire le nombre d'essaims avant les pontes, cela ne sera peut-être pas entièrement faisable et la lutte contre des bandes larvaires d’une nouvelle génération sera probablement nécessaire vers la fin de cette année.

CONTEXTE. L'insécurité entrave les opérations sur le terrain dans des parties du nord de l'**Éthiopie** et au Yémen.
SOMALIE. Les quelques essaims résiduels sont arrivés à maturité dans le nord-est où ils sont en accouplement.
ÉTHIOPIE. Aucun criquet n'a été observé dans la région Somali ni dans des parties centrales de la région Afar.
DJIBOUTI. Aucun criquet dans l’est.
YÉMEN et ÉRYTHRÉE. Aucune prospection récente.
SOUDAN. Calme; quelques groupes de larves et d'ailés dans le désert de Bayuda au nord de Khartoum.
ARABIE SAOUDITE. Absence de criquets dans le sud-ouest.
AFRIQUE DE L’OUEST. Calme.
ASIE DU SUD-OUEST. Absence de criquet en Iran, au Pakistan et en Inde.

À RETENIR. Les opérations de terrain en cours en Somalie et en Éthiopie doivent être maintenues, tandis qu’il est nécessaire de commencer à prospecter sur la côte de la mer Rouge en Érythrée.
• Région centrale (PRÉOCCUPANT) – intensifier les prospections (Djibouti); maintenir les prospections (N. de la Somalie, E. de l’**Éthiopie**); commencer les prospections sur la côte de la mer Rouge (Érythrée)
• Région occidentale (CALME) – Améliorer le suivi et les rapports acridiens (Mauritanie, Niger)
• Région orientale (CALME) – Pas d’activité acridienne significative