Перейти к основному содержанию

Burkina Faso : Evaluation des besoins en abris, articles ménagers essentiels (AME) et logement, terre et biens (LTB) - Ville de Fada N'Gourma, commune de Fada N'Gourma, Province du Gourma, Région de l'Est Burkina Faso (octobre 2021)

Страны
Буркина-Фасо
Источники
REACH
+ 2
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

INTRODUCTION

Depuis le début de 2019, une intensification des attaques des groupes armés dans les villages du nord-est du Burkina Faso a provoqué une détérioration des conditions sécuritaires et une dégradation du tissu économique et des moyens de subsistance des populations vivant dans la zone. Par conséquent, le pays a connu une augmentation rapide du nombre de personnes déplacées internes (PDI) dans le pays. Ainsi, on dénombrait 1 423 378 PDI au Burkina Faso en août 20212 .

Ce phénomène a eu pour conséquence une hausse démographique importante dans plusieurs villes des régions considérées comme en crise humanitaire du Burkina Faso, y compris dans des zones où les conditions sécuritaires sont extrêmement volatiles. La commune de Fada est particulièrement concernée par la crise de déplacement. Elle accueille désormais 66 430 PDI3 , dont une grande partie est installée dans les zones loties et non loties du centre-ville. Précisément, la vaste majorité des PDI se sont installées principalement dans les secteurs 1, 2, 3, 6, 8 et 11 de la ville de Fada. Les PDI s'intègrent au tissu urbain, au sein des communautés non déplacées, dans des abris loués, au sein de familles d'accueil, ou en s'installant chez des proches.

De plus, les communautés déplacées s’installent souvent dans des secteurs caractérisés par des conditions socioéconomiques très précaires, et s’implantent sans autorisation ou propriété sur les terres.
L’ensemble de ces facteurs impliquent une importante pression sur les conditions de logement et d'accès à la terre dans les zones d’accueil.