Перейти к основному содержанию

Le Conseil d'administration de Gavi se reunit pour discuter de la vaccination de routine et de la strategie de COVAX pour 2022

Страны
Мир
Источники
GAVI
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал
  • Le Conseil d'administration de Gavi s'est réuni hier pour discuter des répercussions de la pandémie sur la vaccination systématique et de la manière dont COVAX pourrait le mieux aider les pays à contrôler la pandémie ; ces discussions s’inscrivent dans le cadre d'un processus consultatif plus large visant à développer la stratégie de COVAX pour 2022.

  • Parmi les sujets abordés au cours de la réunion figurent la résilience de la vaccination systématique dans les pays bénéficiant de l’aide de Gavi ; les actions menées par l'Alliance du Vaccin pour atteindre les 12,4 millions d'enfants "zéro-dose" de ces pays qui n'ont toujours pas accès aux services de vaccination les plus élémentaires ; les objectifs de COVAX en termes de couverture vaccinale, ainsi que le soutien à la distribution des vaccins dans les pays participant à l’AMC COVAX.

  • Déclaration de José Manuel Barroso, Président du conseil d'administration : « Les ambitions de Gavi n'ont jamais atteint un tel niveau : en 2022, l'Alliance du Vaccin entend non seulement élargir son travail fondamental sur la vaccination systématique, en cherchant notamment à atteindre des millions d'enfants "zéro-dose", mais aussi jouer un rôle de premier plan dans COVAX, le déploiement de vaccins le plus considérable et le plus complexe de toute l'histoire. Cette réunion du Conseil d'administration a permis de faire le point sur ces deux domaines d'activités qui convergent vers le même objectif : faire en sorte que les plus vulnérables puissent accéder aux vaccins vitaux et profiter de leurs effets bénéfiques. »

Genève, le 29 septembre 2021 – Le Conseil d'administration de Gavi s'est réuni hier pour prendre connaissance des grandes orientations autour desquelles s’articulent les actions de l'Alliance du Vaccin visant à améliorer la vaccination systématique au cours de sa cinquième période stratégique et pour discuter du rôle de COVAX dans l’aide apportée aux pays pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie de COVID-19, dans le cadre d'un vaste processus consultatif préalable à la finalisation de la stratégie 2022.

Les programmes de vaccination de routine ont été durement affectés par la pandémie. Les pays soutenus par Gavi ont enregistré une baisse de 4 points de pourcentage de la couverture vaccinale en 2020 – la première baisse depuis la création de Gavi en 2000 – et une augmentation de 3,1 millions du nombre d'enfants "zéro-dose". Le Conseil d'administration de Gavi a discuté des solutions qui permettraient de renforcer la résilience des systèmes de santé pour faire face aux effets collatéraux de la COVID-19.

En ce qui concerne COVAX, le Conseil a examiné les progrès accomplis et les enseignements tirés de cette expérience, depuis sa conception à la mi-2020, au milieu de la première vague de la pandémie. Les discussions ont porté sur la manière d’adapter ce mécanisme aux besoins des pays, de façon à assurer un accès juste et équitable aux vaccins contre la COVID-19, considérant que l'offre mondiale reste limitée et que de nouveaux variants dangereux continuent d'apparaître alors que l’on dispose d’un nombre croissant de vaccins sûrs et efficaces.

« Les ambitions de Gavi n'ont jamais n'ont jamais atteint un tel niveau » a reconnu José Manuel Barroso, Président du Conseil d'administration de Gavi. « En 2022, l'Alliance du Vaccin entend non seulement élargir son travail fondamental sur la vaccination systématique, en cherchant notamment à atteindre des millions d'enfants "zéro-dose", mais aussi jouer un rôle de premier plan dans COVAX, le déploiement de vaccins le plus considérable et le plus complexe de toute l'histoire. Cette réunion du Conseil d'administration a permis de faire le point sur ces deux domaines d'activités qui convergent vers le même objectif : faire en sorte que les plus vulnérables puissent accéder aux vaccins vitaux et profiter de leurs effets bénéfiques. »

VACCINATION DE ROUTINE

La première session du Conseil d'administration a été consacrée aux discussions concernant les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la vaccination systématique. En juillet dernier, les estimations annuelles OMS/UNICEF de la couverture vaccinale (WUENIC) ont montré une baisse significative de la couverture vaccinale, avec une chute de 4 points de pourcentage dans les pays soutenus par Gavi. Cette baisse s'est accompagnée d'une augmentation significative du nombre d'enfants "zéro-dose", qui n’ont reçu aucune dose de vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC). Dans les pays à faible revenu, la couverture vaccinale avec le DTC3 est passée de 59 % en 2000 à 82 % en 2019, ce qui est proche de la moyenne mondiale de 85 %, essentiellement grâce à l'Alliance du Vaccin. Mais la couverture vaccinale a chuté en 2020, passant à 79 %. Gavi a donc encore beaucoup à faire pour aider les pays à résister à la tempête déclenchée par la pandémie.

« Malgré une certaine diminution de la couverture vaccinale, nous avons constaté un effort sans précédent de la part des gouvernements et des partenaires pour protéger les programmes de vaccination des pires effets de la pandémie », a toutefois mentionné Anuradha Gupta, Directrice générale adjointe de Gavi, l'Alliance du Vaccin. « Mais les inégalités perdurent : le nombre d'enfants zéro dose qui n’ont pas reçu les vaccins essentiels a augmenté. C'est pourquoi nous devons à l’avenir axer nos efforts sur la vaccination de rattrapage et cibler les enfants les plus difficiles à atteindre. »

Le Conseil d'administration a reconnu que l'Alliance du Vaccin avait un rôle important à jouer quant à l'intégration des vaccins contre la COVID-19 dans les programmes de vaccination systématique. À cette fin, il conviendra de faire bénéficier les programmes de vaccination des procédures, des outils, des directives, des innovations en matière de distribution des vaccins ainsi que des enseignements tirés de cette expérience, en s'attachant à atteindre les communautés marginalisées et les enfants zéro dose, tout en renforçant les liens entre la vaccination systématique et la préparation aux pandémies.

LA STRATÉGIE DE COVAX POUR 2022

À ce jour, COVAX a livré plus de 313 millions de doses de vaccins contre la COVID-19. L'approvisionnement en vaccins ayant augmenté de manière significative, le Conseil d'administration recommande de se focaliser davantage sur leur distribution. Il a souligné l'importance des partenariats et de la poursuite des collaborations pour pouvoir aider efficacement les pays à déployer les vaccins contre la COVID-19. Le Conseil d'administration a également relevé le rôle majeur du stock tampon de vaccins à usage humanitaire de COVAX et la nécessité de s'assurer de la mise en place des dispositions en matière de responsabilité et d'indemnisation pour une protection adéquate des populations les plus vulnérables dans les situations de crise humanitaire.

Gavi et ses partenaires de l'Alliance, l'UNICEF et l'OMS, continuent d'aider les pays à préparer à cette rapide montée en puissance. Lors de sa réunion de juin, le Conseil d'administration de Gavi a approuvé la mise à disposition d’un nouveau financement de 799 millions de dollars US destiné à soutenir la distribution des doses financées par COVAX dans les économies à faible revenu et les zones d’intervention humanitaire au cours des deux prochaines années. Ce financement vient s'ajouter à une enveloppe de 150 millions de dollars précédemment approuvée, affectée à la distribution des vaccins. Une partie importante de ce financement est répartie rapidement et selon un calendrier accéléré pour répondre aux besoins urgents des pays en matière de déploiement des vaccins, par exemple pour la mise en place d'une chaîne logistique de froid extrême à temps pour l'arrivée des vaccins à ARNm.

« Conçu pour assurer un accès juste et équitable aux vaccins contre la COVID-19, COVAX a adopté une stratégie permettant de s’adapter à l'évolution de la pandémie », a expliqué le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi. « Pour de nombreux pays, COVAX est l'une des principales sources d'approvisionnement en vaccins contre la COVID-19, et nous nous devons de répondre au mieux à leurs besoins. Alors que le rythme des livraisons s’intensifie, COVAX s’emploie à assurer le déploiement des vaccins dans les pays et à renforcer la collaboration avec ses partenaires, notamment l'Union africaine. COVAX devra également s’efforcer de mieux protéger les programmes de vaccination systématique et chercher à intégrer sa stratégie à l’objectif fondamental de Gavi, en s’attachant particulièrement aux communautés marginalisées qui échappent à la vaccination. »

Enfin, le Conseil d'administration de Gavi a adressé des adieux chaleureux à Orin Levine, Directeur du programme de la Fondation Bill & Melinda Gates pour la distribution des vaccins à travers le monde (Global Development Program for Vaccine Delivery). Orin Levine siégeait au Conseil d'administration de Gavi depuis janvier 2013 et a mis son expérience et ses connaissances au service de l'accélération de l'introduction de nouveaux vaccins et de l'amélioration des systèmes de vaccination de routine.

Notes à l’usage des rédacteurs

À propos de Gavi, l’Alliance du Vaccin

Gavi, l'Alliance du Vaccin, est un partenariat public-privé qui contribue à la vaccination de la moitié des enfants de la planète contre certaines des maladies les plus meurtrières. Depuis sa création en 2000, Gavi a aidé à vacciner une génération tout entière – soit plus de 822 millions d'enfants – et à prévenir plus de 14 millions de décès, ce qui a permis de réduire de moitié la mortalité infantile dans 73 pays à faible revenu. Gavi joue également un rôle essentiel dans l'amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre la maladie à virus Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune.

Après deux décennies de progrès, Gavi s'attache désormais à protéger la nouvelle génération et à atteindre les enfants qui ont été laissés de côté et échappent encore à la vaccination, en recourant à des mécanismes financiers innovants et en faisant appel aux technologies de pointe – allant de l’utilisation de drones à la biométrie – pour sauver des millions de vies supplémentaires, prévenir les épidémies avant qu'elles ne se propagent et aider les pays à atteindre l'autosuffisance. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.gavi.org.fr et venez nous rejoindre sur Facebook et Twitter.

L'Alliance du Vaccin rassemble les gouvernements des pays donateurs et des pays bénéficiaires, l'Organisation mondiale de la Santé, l'UNICEF, la Banque mondiale, l'industrie du vaccin, les agences techniques, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates ainsi que d'autres partenaires du secteur privé. Pour consulter la liste complète des gouvernements donateurs et des autres grandes organisations qui financent le travail de Gavi, veuillez cliquer ici.

Rôle de Gavi dans COVAX

À la tête de tout ce qui concerne l’approvisionnement et la distribution des vaccins pour COVAX, Gavi a conçu et gère la Facilité COVAX et l'AMC COVAX, et travaille avec les partenaires de l'Alliance, UNICEF et OMS, et avec les gouvernements, pour aider les pays à se préparer à recevoir et à distribuer les vaccins contre la COVID-19. C’est Gavi qui héberge le Bureau de la Facilité COVAX, coordonne le fonctionnement et la gestion de l’ensemble du mécanisme, s’occupe des relations juridiques et financières avec les 193 participants de la Facilité et gère les contrats de la Facilité COVAX : il s’agit notamment de négocier avec les fabricants des accords d'achat anticipé pour les vaccins candidats prometteurs, de façon à sécuriser un certain nombre de doses au nom de tous les participants de la Facilité COVAX.

Gavi coordonne également la conception et le fonctionnement de l'AMC COVAX et collecte des fonds pour ce mécanisme qui permet à 92 économies à faible revenu d’avoir accès à des doses de vaccin financées par des donateurs. Dans ce cadre, Gavi assure le financement des vaccins et supervise leur achat par l’UNICEF et leur livraison à tous les participants de l'AMC. Ainsi, elle active les accords d'achat anticipé qu’elle a passés avec les fabricants et finance le travail des partenaires et des gouvernements pour la préparation des pays et la distribution des vaccins. Elle apporte aux gouvernements, à l'UNICEF, à l'OMS et aux autres partenaires un soutien personnalisé pour les équipements de la chaîne du froid, l'assistance technique, la fourniture de seringues, de véhicules et différents autres aspects de la logistique extrêmement complexe nécessaire pour la distribution des vaccins. Gavi a également participé à la conception du mécanisme de compensation en l’absence de faute de l'AMC et du stock tampon de vaccins à usage humanitaire de COVAX dont elle gère le fonctionnement et pour lesquels elle collecte des financements.

CONTACTS PRESSE

Evan O’Connell
+41 79 682 18 95
eoconnell@gavi.org

Laura Shevlin
+ 41 79 529 92 87
lshevlin@gavi.org

Iryna Mazur
+41 79 429 36 71
imazur@gavi.org

Meg Sharafudeen
+41 79 711 55 54
msharafudeen@gavi.org

Cirũ Kariũki
+41 79 913 94 41
ckariuki@gavi.org