Saltar al contenido principal

La FAO continue d’assister le Gouvernement Tchadien dans la lutte contre l’insécurité alimentaire, la malnutrition et la pauvreté en remettant des déparasitants pour contribuer à la préservation des moyens de subsistance des populations

Países
Chad
Fuentes
FAO
Fecha de publicación
Origen
Ver original

21/09/2021 - La FAO à travers son Représentant adjoint Marc Mankoussou a remis officiellement des déparasitants au Ministère de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA) à travers Dr Fidèle Molélé Mbaindingatoloum, Directeur général du MEPA. L’acte posé aujourd’hui par la FAO s’inscrit dans la droite ligne de la volonté d’assister le Gouvernement de la République du Tchad dans sa lutte contre l’insécurité alimentaire, la malnutrition et la pauvreté en contribuant à la préservation des moyens de subsistance des populations.

Il faut noter que les défis environnementaux comme le changement climatique, la désertification et la perte de la biodiversité, la COVID-19 ainsi que les récentes précipitations extrêmes dans la bande soudanienne ont un impact négatif sur les moyens de subsistance des populations. Les défis du Tchad dans la préservation des moyens d’existence des agro-pasteurs sont aussi celles de la FAO et cette dernière y attache du prix, surtout les questions liées à la santé animale et la sécurité des consommateurs.

« Vu l’urgence du moment, la FAO à travers les activités des projets de Coordination Programme Résilience pour renforcer la santé animale met à la disposition du MEPA des déparasitants : 10 cartons de lévamisole 1000 mg pour déparasiter 24 000 gros ruminants et 10 cartons d’Albendazole 2500 mg pour déparasiter 10 000 gros ruminants », dixit Marc Mankoussou, Représentant adjoint de la FAO. Je voudrais assurer le Gouvernement et toute la population tchadienne de l’engagement ferme de la FAO à assister ce beau pays dans ses efforts visant à garantir la sécurité alimentaire, d’élever le niveau de nutrition et les conditions de vie des populations, a-t-il ajouté.

Selon Dr. Fidèle Molélé Mbaindingatoloum, Directeur Général du MEPA, « la FAO n’a jamais manqué d’être au côté du Gouvernement à chaque fois que l’occasion se présente. Que ça soit avant, avec la COVID-19, pendant les périodes de soudure, la FAO est toujours à nos côtés par des appuis multiformes. En 2020, la FAO a remis au MEPA 240 tonnes d’aliments de bétail et des vaccins pour appuyer les éleveurs en situation de détresse. Elle a également appuyé les opérations de déstockage et renforcer les capacités institutionnelles dans la formulation des projets. C’est le lieu ici de mentionner le projet « Chaîne de valeurs lait et viande » formulé par la FAO qui sera examiné au Conseil d’Administration de la Banque Africaine de Développement à sa prochaine session.

La FAO est le partenaire de choix du Gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire. La période pour remettre le don a été bien choisi parce qu’il y a des inondations dans certaines provinces du sud et au nord dans la zone sahélienne, nous assistons à un déficit en ressources pastorales qui auront des conséquences désastreuses sur les agro-pasteurs. Ces deux déparasitants sont très efficaces et permettront de blanchir les ruminants contre les parasites internes », a-t-il ajouté.

La FAO, partenaire traditionnel du Gouvernement, marque sa disponibilité à continuer d’accompagner le Tchad dans cet effort visant à relever le niveau de performances pastorales, à atteindre les Objectifs du Développement Durable N°1, 2 et 10 prôner par le Directeur Général de la FAO, Monsieur Qu Dongyu.

Estelle Madjilem
Email : Estelle.Madjilem@fao.org
Tel : +235 60 98 06 56 / 99 80 63 53