Skip to main content

Un programme États-Unis / Union européenne pour vaincre la pandémie mondiale: Vacciner le monde, sauver des vies maintenant et rétablir une meilleure sécurité sanitaire

Countries
World
+ 1 more
Sources
EU
+ 1 more
Publication date
Origin
View original

La vaccination est la réponse la plus efficace à la pandémie de COVID. Les États-Unis et l'Union européenne sont les leaders technologiques en ce qui concerne les plates-formes vaccinales avancées, grâce à des décennies d'investissements dans la recherche et le développement.

Il est vital que nous poursuivions énergiquement un programme de vaccination du monde entier. Le leadership coordonné des États-Unis et de l'Union européenne permettra d'accroître l'offre, de fournir les vaccins de manière plus coordonnée et plus efficace et de gérer les contraintes des chaînes d'approvisionnement. Cela démontrera la force du partenariat transatlantique pour faciliter la vaccination mondiale tout en permettant aux initiatives multilatérales et régionales de progresser davantage.

En s'appuyant sur les résultats du sommet du G20 de mai 2021 sur la santé dans le monde, des sommets du G7 et des États-Unis et de l'Union européenne de juin et du prochain sommet du G20, les États-Unis et l'Union européenne élargiront leur coopération dans une action mondiale visant à vacciner le monde, à sauver des vies maintenant et à instaurer une meilleure sécurité sanitaire.

Pilier I: un engagement commun de l'Union européenne et des États-Unis pour le partage des vaccins: les États-Unis et l'Union européenne partageront les doses au niveau mondial afin d'améliorer les taux de vaccination, en accordant la priorité au partage par le biais de COVAX et à l'amélioration urgente des taux de vaccination dans les pays à faible revenu et à revenu moyen de la tranche inférieure. Les États-Unis font don de plus de 1,1 milliard de doses et l'Union européenne en offrira plus de 500 millions. Ces dons s'ajouteront aux doses que nous avons financées par le biais de COVAX.

Nous appelons les nations qui sont en mesure de vacciner leur population à doubler leurs engagements concernant le partage de doses ou à apporter des contributions significatives à la mise à disposition de vaccins. Elles favoriseront ainsi un partage de doses prévisible et efficace afin de maximiser la durabilité et de minimiser le gaspillage.

Pilier II: un engagement conjoint de l'Union européenne et des États-Unis pour la mise à disposition des vaccins: les États-Unis et l'Union européenne soutiendront et coordonneront les organisations compétentes pour la livraison des vaccins, la chaîne du froid, la logistique et les programmes d'immunisation visant à traduire les doses en flacons en injections dans le bras. Ils partageront les enseignements tirés du partage de doses, y compris la livraison via COVAX, et favoriseront une distribution équitable des vaccins.

Pilier III: un partenariat conjoint entre l'Union européenne et les États-Unis pour promouvoir l'approvisionnement mondial en vaccins et en produits thérapeutiques: l'Union européenne et les États-Unis vont s'appuyer sur leur groupe de travail conjoint UE-États-Unis sur les chaînes de fabrication et d'approvisionnement dans la lutte contre la COVID-19, récemment mis en place, pour soutenir la fabrication et la distribution de vaccins et de produits thérapeutiques et surmonter les difficultés liées à la chaîne d'approvisionnement. Les efforts de collaboration, décrits ci-dessous, consisteront notamment à surveiller les chaînes d'approvisionnement mondiales, à évaluer la demande mondiale par rapport à l'offre d'ingrédients et de matériaux de production, à identifier et à traiter en temps réel les goulets d'étranglement et autres facteurs de perturbation de la production mondiale de vaccins et de produits thérapeutiques, ainsi qu'à coordonner les solutions et initiatives potentielles pour stimuler la production mondiale de vaccins, d'intrants essentiels et de fournitures auxiliaires.

Pilier IV: une proposition conjointe de l'UE et des États-Unis pour assurer la sécurité sanitaire mondiale. Les États-Unis et l'UE soutiendront la création d'un Fonds d'intermédiation financière (FIF) d'ici à la fin de 2021 et favoriseront sa capitalisation durable. L'UE et les États-Unis soutiendront également la surveillance mondiale des pandémies, y compris le concept d'un radar mondial des pandémies. L'UE et les États-Unis, par l'intermédiaire de l'HERA et de la Biomedical Advanced Research and Development Authority du ministère de la santé et des services sociaux, respectivement, coopéreront, conformément à l'engagement pris dans le cadre du G7, pour accélérer la mise au point de nouveaux vaccins et formuler des recommandations sur le renforcement de la capacité mondiale d'approvisionnement en vaccins en temps réel.

Nous appelons les partenaires à se joindre à la création et au financement du FIF afin de soutenir la préparation des pays à la COVID-19 et aux futures menaces biologiques.

Pilier V: une feuille de route conjointe UE/États-Unis/Partenaires pour la production régionale de vaccins. L'UE et les États-Unis coordonneront les investissements dans la capacité de production régionale avec les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, ainsi que les efforts ciblés visant à renforcer la capacité de contre-mesures médicales dans le cadre de l'infrastructure "Build Back and Better World" et du partenariat "Global Gateway" nouvellement établi. L'UE et les États-Unis aligneront leurs efforts pour renforcer les capacités locales de fabrication de vaccins en Afrique et feront avancer les discussions sur l'expansion de la production de vaccins et de traitements contre la COVID-19 et garantir l'accès équitable à ceux-ci.

Nous appelons les partenaires à se joindre à nous pour soutenir les investissements coordonnés visant à développer la fabrication mondiale et régionale de vaccins contre la COVID-19, y compris les vaccins à ARNm, à vecteur viral et/ou sous-unitaire à base de protéines.