Перейти к основному содержанию

Mali Mise à jour sur la sécurité alimentaire : Dégradation des moyens d’existence des ménages par l’insécurité et la COVID-19, août 2021

Страны
Мали
Источники
FEWS NET
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

MESSAGES CLÉS

  • L’évolution de la campagne agropastorale est moyenne dans l’ensemble avec une superficie cultivée inférieure de 3 pourcents par rapport à juillet 2020 et une reprise salutaire de la culture de coton après le boycott de l’année dernière. La poursuite des installations pour la culture de riz et les travaux d’entretien en cours constituent des opportunités moyennes de revenus et de nourriture pour les ménages pauvres.

  • L’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires reste suffisant à travers le pays malgré les perturbations des flux liées à la persistance de l’insécurité dans les zones du centre et du nord du pays. Les prix des céréales similaires à légèrement supérieurs à la moyenne quinquennale et les termes de l’échange chèvre/céréales en hausse, sont favorables à un accès moyen des ménages aux denrées excepté certains marchés reculés des régions de Gao et de Tombouctou.

  • L’assistance humanitaire en vivres et en cash par le Gouvernement et les partenaires humanitaires en cours se poursuivra jusqu’en septembre pour environ 1,4 millions de personnes en insécurité alimentaire. Cette assistance réduit les difficultés d’accès aux aliments des ménages bénéficiaires et le recours aux stratégies d’adaptation négatives.

  • L’insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC) en cours dans la région du Liptako Gourma et de Stress (Phase 2 de l’IPC) dans certaines localités dans le nord du pays et les centres urbains se poursuivront jusqu’en septembre 2021. La disponibilité des récoltes en octobre, la baisse des prix des céréales et l’amélioration des termes d’échange bétail/céréales attendues, seront favorables à un accès moyen de la majorité des ménages aux vivres. Par conséquent, la majorité des ménages sera en Minimale (Phase 1 de l’IPC) à partir d’octobre.