Перейти к основному содержанию

Bulletin de la Sécurité Africaine - No 39 | juillet 2021: La complexité croissante des conflits entre agriculteurs et éleveurs en Afrique de l’Ouest et centrale

Страны
Нигерия
+ 3
Источники
ACSS
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

La flambée de violence entre agriculteurs et éleveurs en Afrique est plus pernicieuse que les seuls chiffres de la mortalité, car elle est souvent amplifiée par les questions à forte charge émotionnelle de l’ethnicité, de la religion, de la culture et de la terre.

POINTS SAILLANTS

  • La violence entre agriculteurs et éleveurs en Afrique de l’Ouest et centrale a augmenté au cours des dix dernières années, avec des concentrations géographiques au Nigeria, au centre du Mali et au nord du Burkina Faso.
  • La pression démographique, les changements dans l’utilisation des terres et l’accès aux ressources, les inégalités sociales croissantes et la baisse de la confiance entre les communautés ont rendu les processus traditionnels de règlement des différends moins efficaces dans certaines régions, contribuant ainsi à l’escalade des conflits.
  • Des groupes islamistes militants du centre du Mali, du nord du Burkina Faso et de certaines régions du Nigeria ont exploité les tensions intercommunautaires pour intensifier le recrutement. Cela a eu pour effet de faire l’amalgame entre les conflits entre agriculteurs et éleveurs et ceux liés à l’extrémisme violent, compliquant considérablement le paysage de la sécurité.