Aller au contenu principal

UNOWAS Magazine N14 - juillet 2021

Pays
Nigéria
+ 15
Sources
UNOWAS
Date de publication

UNOWAS, un partenaire actif et mobilisé pour soutenir les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel

EDITO

Mahamat Saleh ANNADIF
Représentant spécial du Secrétaire général et
Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique
de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS)

« UNOWAS continuera d’agir en étroite coordination avec les pays de la sous-région, le système des Nations Unies, et les partenaires régionaux et internationaux, pour que l’Afrique de l’Ouest et le Sahel soit un espace de paix et de développement »

L’Afrique de l’Ouest et le Sahel est une région traversée par deux réalités récurrentes : d’un côté, la persistance de multiples défis qui freinent son développement, et de l’autre, l’existence de ressources, humaines et matérielles, nécessaires au développement.

Ces deux réalités suscitent des frustrations, et engendrent un fatalisme, car les défis perdurent, et les moyens susceptibles de les endiguer, ne donnent pas les résultats escomptés.

En effet, la persistance des défis se voit et se vit tous les jours. Il en est ainsi de l’insécurité et la menace terroriste, l’extrémisme violent, le trafic de drogue et le crime organisé de toute sorte, le changement climatique et son impact sur les conditions de vie et la sécurité des populations. S’y ajoutent les tensions et les crises politiques, souvent liées aux élections, au manque de consensus sur les réformes politiques et institutionnelles et ce, malgré des avancées notables dans l’ensemble des pays de la sousrégion qu’il faut saluer et soutenir.

Mais les populations en Afrique de l’Ouest et au Sahel, notamment les jeunes et les femmes, aspirent à une vie et à un avenir meilleur, et continuent de réclamer plus de développement, de justice sociale, d’état de droit et de sécurité. Nous devrons -tous et ensemble- hisser notre niveau d’engagement pour répondre à cette attente légitime et vitale si nous voulons changer cette réalité et protéger les futures générations.

Depuis ma prise de fonction en tant que Représentant spécial du Secrétaire général et chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, en mai dernier, j’ai intensifié les rencontres et les consultations avec les divers acteurs et partenaires nationaux, régionaux et internationaux pour réaffirmer le soutien des Nations Unies en général, et celui de l’UNOWAS en particulier, aux pays de la sousrégion dans leur lutte contre les multiples défis cités ci-haut, et pour les encourager à rester mobilisés pour consolider davantage la paix et la stabilité.

Il est vrai que la pandémie du COVID-19 qui s’est ajoutée à la liste déjà bien fournie de défis, a eu un impact sévère sur les économies des pays de la sous-région, et a perturbé leurs programmes de développements.

Sans doute, il faudra que l’élan de solidarité internationale affiché depuis le début de la crise sanitaire, soit maintenu et -même renforcépour aider les pays de la sous-région à juguler cette pandémie et ses conséquences aussi bien sanitaires que sociaux-économiques.

Cette épreuve, aussi difficile soit-elle, est aussi une opportunité pour redynamiser nos engagements en faveur du développement, la bonne gouvernance, et la consolidation de la paix et de la démocratie.

UNOWAS, à travers ses activités et son rôle qui lui a été confié par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, continuera d’agir en étroite coordination avec les pays de la sous-région, le système des Nations Unies, et les partenaires régionaux et internationaux, pour que l’Afrique de l’Ouest et le Sahel soient un espace de paix et de développement.