Skip to main content

Haïti : Perspectives sur la sécurité alimentaire, juin 2021 - janvier 2022

Countries
Haiti
+ 1 more
Sources
FEWS NET
Publication date
Origin
View original

Possibilité de récoltes autour de la moyenne ; mais la sécurité alimentaire reste précaire

Key Messages

  • En dépit des pluies inférieures à la moyenne observées à partir d’avril, le niveau de développement des cultures restent globalement normale. Des récoltes de printemps de maïs et haricot autour de la moyenne seront observées en juillet et contribueront à améliorer l’accès alimentaire des ménages pauvres dans le pays au moins entre juillet et septembre.

  • Le climat sociopolitique et sécuritaire reste instable, alors que le président avance dans son agenda politique, contesté par la population. Une intensification des perturbations sociopolitiques est fort probable, avec des conséquences néfastes sur les activités informelles, l’approvisionnement des marchés, et le revenu des ménages urbains pauvres et très pauvres.

  • Le taux de change gourde/dollar continue de se déprécier amplifiant la volatilité du pouvoir d’achat des ménages. Le taux de change officiel est plus de 91 gourdes pour un dollar américain. Les prix des produits alimentaires importés, fortement corrélés au taux de change du marché informel resteront significativement au-dessus de la moyenne.

  • Dans les zones structurellement vulnérables aux chocs climatiques, les ménages pauvres qui ont subi des chocs successifs se traduisant par des récoltes en dessous de la moyenne, seront contraints d'adopter des stratégies de crise (consommation des récoltes précoces ou des semences, vente de bois, réduction de la qualité et/ou de la quantité des repas, etc.) pour maintenir leur consommation alimentaire actuelle et resteront en insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC).