Saltar al contenido principal

Bulletin sur le criquet pèlerin No. 512 (4 juin 2021)

Países
Etiopía
+ 50
Fuentes
FAO
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Situation générale en mai 2021
Prévision jusqu'à mi-juillet 2021

RÉGION OCCIDENTALE: CALME

SITUATION. Reproduction localisee en Algérie (32 ha traites) et ailes epars dans le nord-est du Maroc.

PRΈVISIONS. Reproduction ά petite echelle dans le Sahel de la Mauritanie, du Mali, du Niger et du Tchad avec les premières pluies estivales.

RÉGION CENTRALE: MENACE

SITUATION. Les pontes d’essaims et les eclosions se poursuivent avec la formation regulière de bandes larvaires des premiers stades en Έthiopie (12 663 ha traites) et en Somalie (18 304 ha); pontes d’essaims limitee ά Djibouti. Les groupes d’ailes diminuent sur la ώte de la mer Rouge au Soudan (2 868 ha). Έclosions limitees et formation de groupes ou de bandes larvaires en Irak (502 ha), Jordanie (300 ha), Syrie (269 ha), Liban (31 ha), Israël; groupes d’adultes dans le Sinaï, en Έgypte (20 ha). Des groupes et bandes larvaires realisent leur mue imaginale et forment des groupes d’ailes immatures dans l’interieur de l’Arabie Saoudite (11 156 ha); certains se deplacent en direction du sud vers le Yemen; ailes epars dans l’interieur du Yémen.

PRΈVISIONS. Έclosions et formation de bandes larvaires dans l’est de l’Έthiopie et le nord de la Somalie, avec des mues imaginales et la formation d’essaims ά partir de ή n juin. Possibilite d’une reproduction localisee dans le nord du Kenya. Il se peut que quelques petits groupes se forment en Irak, en Jordanie, en Syrie et au Liban, et se deplacent en direction du sud. Il se peut que des groupes d’ailes immatures et peut-être quelques petits essaims se forment dans l’interieur de l’Arabie saoudite et se deplacent vers le Yemen pour se reproduire dans l’interieur. Reproduction ά petite echelle dans les aires de reproduction estivale du Soudan et de l’ouest de l’Έrythrée avec le debut des pluies saisonnières.

RÉGION ORIENTALE: CALME

SITUATION. Έclosions et formation de groupes larvaires dans le sud-ouest de l’Iran (6 370 ha traites). P

RΈVISIONS. De petits groupes d’ailes pourraient se former dans le sud-ouest de l’Iran et se deplacer vers les aires de reproduction estivale indo-pakistanaises oύ une reproduction ά petite echelle debutera avec la mousson en juillet.

Έclosions et formation de bandes larvaires en Έthiopie et en Somalie

Malgre le declin qui s’etait amorce, la recrudescence en cours predomine dans la Corne de l’Afrique oύ de bonnes pluies ont permis ά la reproduction de se poursuivre en mai avec des eclosions et la formation de nouvelles bandes larvaires dans l’est de l’Έthiopie et le nord de la Somalie. En plus des operations aeriennes, les equipes de prospection et de lutte terrestres joueront un ώle determinant d’ici ή n juin en detectant et en reduisant les infestations de bandes larvaires avant les mues imaginales et la formation d’une nouvelle generation d’essaims immatures, qui devraient se deplacer vers la region Afar dans le nord-est de l’Έthiopie pour la reproduction estivale en août et septembre. Les bandes larvaires ont decline dans le nord de l’interieur de l’Arabie saoudite suite aux operations de lutte et au dessèchement des conditions ecologiques. Neanmoins, des groupes d’ailes immatures et peut-être quelques petits essaims pourraient se former et se deplacer en direction du sud vers l’interieur du Yemen oύ les conditions sont favorables ά la reproduction. Des operations de lutte ont ete realisees dans des parties de l’Irak, de la Jordanie, de la Syrie et du Liban contre les larves ayant eclos et forme de petits groupes et bandes ά la suite d’une precedente reproduction par des groupes d’adultes et des petits essaims qui étaient arrivés en avril. Bien que les opérations de lutte se soient poursuivies dans le sud-ouest de l’Iran contre des groupes larvaires, quelques petits groupes d’ailés immatures pourraient se former et se déplacer en direction de l’est vers la frontière indo-pakistanaise où une reproduction à petite échelle débutera probablement avec l’arrivée de la mousson. Après les premières pluies estivales, une reproduction à petite échelle devrait avoir lieu dans le Sahel d’Afrique de l’Ouest et du Soudan à partir de juillet.