Skip to main content

Niger : Rapport d’Evaluation Rapide de Protection, Site d’Ekenewane, commune rurale de Tillia, Département de Tillia, 07/04/2021

Countries
Niger
Sources
IRC
+ 1 more
Publication date
Origin
View original

1. Aperçu de la situation:

Le village de Ekenewane, se trouvant dans la ZAR (Zone d’Accueil des Réfugiés) d’Intikane est situé à plus de 30 km au Nord-Ouest de Telemces et à plus de 45 km au Nord de Tillia, chef-lieu du département. Il faut comprendre que la ZAR s’étend théoriquement sur un rayon de 15 km et prend en compte les villages d’accueil qui se trouvent dans cette sphère. Quant au campement d’Ekenewane, qui a accueilli ces nouveaux déplacés, il est à environ 7 km à l’ouest du camp d’installation des déplacés d’Intikane où sont concentrés les services sociaux et la population déplacée.
Depuis la fin de l’année 2019, précisément au cours du mois de décembre, cette partie nord et ouest du département de Tillia a connu une forte détérioration de l’environnement sécuritaire et de protection caractérisée par des incursions, des pillages, des attaques contre les populations civiles et les positions militaires. Cette situation d’insécurité se poursuit jusqu’aujourd’hui avec surtout des exactions perpétrées à l’endroit de la population civile.
C’est ainsi qu’au cours du mois de mars 2021, les villages de Bakorat et Intazayane ont été violemment attaqués par des GANEs. Ce qui a contraint certains ménages à se réfugier à Ekenewane.
Selon les leaders communautaires et les autres groupes interviewés à travers les discussions en focus, ils ont estimé à approximativement 100 ménages, soit une population d’environ 700 habitants et tous des déplacés internes qui ont fait ce mouvement.
Ces populations constituées majoritairement d’enfants et d’hommes sont issues presqu’entièrement des communautés Touaregs.