Skip to main content

L’Ambassadeur des Etats Unis au Burundi visite les sites de déplacement

Countries
Burundi
+ 1 more
Sources
IOM
Publication date

Bujumbura, 30 avril 2021 - Aujourd'hui, Madame Melanie Harris Higgins, Ambassadeur des Etats Unis au Burundi, accompagnée de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), et d’autres partenaires humanitaires a visité les sites de personnes déplacées internes (PDI) en processus de décommissionnement de Kigaramango, Kinyinya II et Mushasha I situés à Gatumba, dans la commune de Mutimbuzi (province de Bujumbura Rural). Cette visite s’est faite en présence des autorités locales et de la Plateforme Nationale pour la Prévention des Risques et la Gestion des Catastrophes. Madame Melanie Harris Higgins a pu témoigner des conditions de vie des PDI dans ces sites qui ont été mis en place comme abris de secours pour les personnes les plus affectés par les inondations qui ont fait des ravages, touchant jusqu’à 50 000 personnes, depuis 2020.

« Je suis ici pour écouter, entendre et comprendre la situation vis-à-vis des inondations. J’espère que je vais voir les efforts déjà en place et dans quelle mesure nous pouvons appuyer » a précisé Madame Melanie Harris Higgins lors de sa visite.

L'ambassadeur a également eu l'occasion de faire le point sur les efforts d'assistance des partenaires humanitaires (tels que le PAM, l’OCHA, le HCR et l'OIM) ainsi que sur les lacunes et les risques qui prévalent. En 2020, l'Agence américaine pour le développement international - USAID – a donné contribution financière pour que l'OIM Burundi puisse fournir des abris et des articles non alimentaires aux sinistrés de Gatumba.

Cette visite vient à point nommée car la situation à Gatumba continue de s’aggraver avec la montée des eaux du Lac Tanganyika qui a touché des milliers personnes sur la côte burundaise au cours des dernières semaines notamment dans certains sites de déplacement visités. En effet, certains sites comme Mushasha I, ont subi encore une fois des inondations durant ce mois d’avril.

Selon une évaluation de la matrice de suivi des déplacements (DTM) de l’OIM, les localités situées sur les rives des zones de Rukaramu et de Gatumba, dans la commune de Mutimbuzi (où se situent les sites visités) sont parmi les plus durement touchés.

L’OIM remercie l’Ambassade des Etats Unis et les autres partenaires du soutien quotidien pour venir en aide aux victimes de catastrophes naturelles. Bien que certains partenaires interviennent déjà pour soutenir les personnes dans le besoin, un vide accentué par ces récent évènements subsiste encore, notamment en matière d’accès à la terre, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’abris et la nourriture qui font partie des plus grands besoins des PDI.

« Un financement additionnel s’avère indispensable pour venir en aide aux nouveaux sinistrés ainsi qu’aux 4 490 personnes qui résident toujours dans les camps de déplacés de Gatumba » a dit Vijaya Souri, Chef de mission pour l’OIM au Burundi.

CONTACT

Triffin Ntore, OIM Burundi, tntore@iom.int, Tel +257 75 150 145

Lauriane Wolfe, OIM Burundi, lwolfe@iom.int, Tel +257 79 999 735

International Organization for Migration: Copyright © IOM. All rights reserved.