Aller au contenu principal

Accès humanitaire au Mali - de septembre à décembre 2020 (régions de Gao, Ménaka et Kidal)

Pays
Mali
Sources
OCHA
Date de publication
Origine
Voir l'original

Faits saillants dans la région avec impact sur l’accès humanitaire

Pendant la période la région a connu une détérioration de la situation sécuritaire sur l’axe Gao-Ansongo-Labezanga et dans le cercle d’Ansongo en général. Cette situation est caractérisée par l’intensification de la criminalité armée et l’augmentation des attaques des GANE et des opérations militaires, particulièrement dans les communes de Tessit, Ouatagouna, Bourra, Talataye et Tin-hamma. Le phénomène de sabotage des infrastructures de télécommunication par les GANE, a amplifié l’enclavement de nombreuses localités, particulièrement dans la partie du sud du cercle d’Ansongo, et a affecté ainsi l’assistance et le mouvement des humanitaires dans ladite zone. Au moins trois (3) incidents de ce genre ont été rapportés dans le cercle, occasionnant la rupture de toute communication téléphonique dans certaines zones comme Tessit, Labezanga ou Ouatagouna une période allant de quelques semaines à des mois.

La table-ronde sur la situation humanitaire dans la commune de N’Tillit organisée le 03 septembre 2020, entre les humanitaires de Gao et des représentants de la communauté de N’Tillit, a permis l’organisation d’une première évaluation RRM dans cinq (5) sites situés dans un rayon d’environ 20 km de la localité de N’Tahaka (65 km au Sud-Ouest de Gao). Avant cette table ronde, aucune évaluation ou intervention humanitaire n’avait eu lieu dans la commune depuis une année en raison de l’insécurité.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.