Skip to main content

Mauritanie Secheresse Dec 1983 UNDRO Rapports des Situations 1 - 11

Countries
Mauritania
Sources
UN DHA
Publication date


UNDRO 83/2749

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO 1
30 DECEMBRE 1983

SITUATION

1. LE GOUVERNEMENT ISLAMIQUE DE MAURITANIE A DEMANDE A L'UNDRO DE COORDONNER LES SECOURS D'URGENCE ET D'INTERVENIR AUPRES DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE POUR ALLEGER LES CONSEQUENCES D'UNE SECHERESSE PERSISTANTE QUI TOUCHE MALHEUREUSEMENT PRESQUE TOUT LE PAYS. LES REGIONS LES PLUS TOUCHEES SONT: TRARZA, BRAKNA, TAGANT, ADRAR, ET INCHIRI. LES MOISSONS SONT TRES INFERIEURES A LA MOYENNE. JUSQU'A MI-SEPTEMBRE LES PLUIES N'ONT ATTEINT QUE 20 POUR CENT DES PRECIPITATIONS NORMALES SUR CES 30 DERNIERES ANNEES. LE NIVEAU DU FLEUVE SENEGAL A ETE INSUFFISANT POUR INONDER LES PLAINES CULTIVEES. LES PUITS SONT A SEC. DES VILLES IMPORTANTES TELLES QUE ATAR, KIFFA, ET TIDJIKA SONT PRIVEES D'EAU. ON ESTIME LA RECOLTE 1983/84 A UN MAXIMUM DE 15.000 TONNES. CETTE SITUATION A PROVOQUE UNE MIGRATION IMPORTANTE DE LA POPULATION ET DU CHEPTEL ET DE GRAVES PROBLEMES SANITAIRES. 30 POUR CENT DU CHEPTEL A ETE DECIME ET 50 POUR CENT DES CHAMEAUX. 7.000 TONNES DE RIZ SONT GARANTIES JUSQU'EN FEVRIER 1984. 20.000 TONNES DE BLE ET SORGHO DISPONIBLES ACTUELLEMENT ET 38.600 TONNES ATTENDUES DONT 20.600 POUR DISTRIBUTION GRATUITE. CONSOMMATION MENSUELLE DE DENREES ALIMENTAIRES: 20.000 TONNES. CAPACITE DE STOCKAGE: NOUAKCHOTT: 32.000 TONNES, ROSSO: 15.000 TONNES, NOUADHIBOU: 1.500 TONNES. FIN JANVIER: 32.000 AUTRES TONNES POURRONT ETRE STOCKEES A'L'INTERIEUR DU PAYS.

PORTS: NOUAKCHOTT LIMITE, UTILISATION DE DAKAR ET NOUADHIBOU INDISPENSABLE.

2. LA FAO A ALLOUE 0,2 MILLION DE DOLLARS POUR L'ACHAT DE VACCINS ET D'EQUIPMENT POUR EVITER LA PESTE BOVINE (1,2 MILLION DE BOVINS). LE 25 NOVEMBRE 1983, FAO/PAM ONT FOURNI:

- 15.500 TONNES DE BLE
- 1.560 TONNES DE LAIT EN POUDRE
- 1.180 TONNES DE BEURRE/HUILE

POUR 324.000 PERSONNES POUR 120 JOURS, COUT TOTAL: 11.253.000 DOLLARS Y COMPRIS TRANSPORT.
CEE: 5,000 TONNES DE DENREES ALIMENTAIRES.

LSCR: LANCE UN APPEAL POUR 250.000 PERSONNES (300.000 DOLLARS)

BESOINS POUR 1984

3. A) DENREES ALIMENTAIRES:120.000 TONNES CEREALES, 16.500 TONNES LAIT EN POUDRE ET 16.500 TONNES D'HUILE.

B) TRANSPORT: GRAND NOMBRE DE CAMIONS DISPONIBLES, DANS SEC TEUR PRIVE ET CENTRES REGIONAUX ACCESSIBLES PAR ROUTE. PAR CONTRE DONATIONS EN ESPECES INDISPENSABLES POUR FINANCER LE TRANSPORT.

C) SANTE: PERSONNEL MEDICAL, MEDICAMENTS, A PRECISER ULTERIEUREMENT AMBULANCES.

D) PROBLEMES D'EAU: EQUIPEMENT POUR CREUSER DES PUITS, BUDGET POUR LES BRIGADES NATIONALES.

E) PROTECTION DU CHEPTEL: VACCINS, PERSONNEL QUALIFIE (VETERINAIRES), FOURRAGE.

F) DISTRIBUTION DE L'EAU: REPARER ET CREUSER DE NOUVEAUX PUITS DANS LES VILLAGES.

PLAN D'URGENCE

4. EN SEPTEMBRE 1983 LE GOUVEREMENT A REUNI LES GOUVERNEURS PROVINCIAUX POUR ETABLIR UN PLAN D'URGENCE QUI A ETE ELABORE PAR UN COMITE TECHNIQUE INTERMINISTERIEL ET DES DONATEURS (PNUD/PAM, FAO, AID, FED ET CARITAS). CE RAPPORT SERA DIFFUSE ULTERIEUREMENT.

5. LES DONATEURS SONT PRIES DE TENIR L'UNDRO INFORME DE LEURS CONTRIBUTIONS ET DE LEURS VALEURS.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/0520

APPEL DU SECRETAIRE GENERAL (9 JANVIER ET 16 FEVRIER 1984) EN FAVEUR DE L'AFRIQUE

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO 2
27 FEVRIER 1984

1. A LA DEMANDE DU GOUVERNEMENT MAURITANIEN, UNE MISSION INTERINSTITUTIONS DIRIGEE PAR L'UNDRO S'EST RENDUE EN MAURITANIE DU 14 AU 21 FEVRIER 1984 POUR EXAMINER AVEC LES AUTORITES GOUVERNEMENTALES LA SITUATION DES DIFFERENTS SECTEURS AFFECTES PAR LA PERSISTENCE DE LA SECHERESSE. LES MEMBRES DE LA MISSION ONT SUGGERE DES MESURES SUSCEPTIBLES DE RENFORCER LES ACTIONS DEJA ENTREPRISES PAR LE GOUVERNEMENT ET LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES DANS LE LE CADRE DU PLAN D'ACTION D'URGENCE ADOPTE PAR LE GOUVERNEMENT.

2. LA MISSION ETAIT COMPOSEE DE REPRESENTANTS DE: UNDRO, UNICEF, PNUD/NOUAKCHOTT, PNUD/TCD, PAM, BIT, FAO, OMS, ET UNSO. ELLE A ETE RECUE PAR LA COMMISSION NATIONALE POUR L'ASSISTANCE AUX PERSONNES EPROUVEES PAR LA SECHERESSE (CNAPES) CREEE PAR LE GOUVERNEMENT EN NOVEMBRE 1983 ET S'EST ENTRETENUE AVEC LES MINISTERES TECHNIQUES CONCERNES. PAR AILLEURS, ELLE A VISITE DEUX REGIONS PARTICULIEREMENT TOUCHEES: LE TRARZA (PREFECTURE DE ROSSO) ET LE TAGANT (PREFECTURE DE TIDJIKJA).

3. LA MISSION A PU CONSTATER SUR PLACE L'AMPLEUR ET LA GRAVITE DES PROBLEMES RESULTANT DE LA SECHERESSE ET L'INSUFFISANCE DES MOYENS DISPONIBLES POUR Y FAIRE FACE, MALGRE LES EFFORTS FAITS EN CE SENS PAR LE GOUVERNEMENT ET LA REPONSE GENEREUSE APPORTEE A CE JOUR PAR LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE. LA MISSION A REMARQUE EN PARTICULIER LA SITUATION TRES PRECAIRE DES POPULATIONS LES PLUS DEMUNIES ET DES GROUPES VULNERABLES (FEMMES ET ENFANTS) QUI RISQUE DE S'AGGRAVER DANS LES MOIS A VENIR ET QUI NECESSITE UN RENFORCEMENT DE L'AIDE D'URGENCE ET DES MOYENS LOGISTIQUES NECESSAIRES A SON ACHEMINEMENT.

4. LES RECOMMANDATIONS ET PROPOSITIONS DE LA MISSION POUR UN PROGRAMME D'ACTION CONCERTE MULTI-SECTORIEL FERONT L'OBJET D'UN PROCHAIN RAPPORT DE SITUATION DE L'UNDRO.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/0625

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO 3
15 MARS 1984

1. L'UNDRO COMMUNIQUE CI-APRES PRINCIPALES CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DE MISSION INTER-INSTITUTIONS QU'ELLE A DIRIGEE EN MAURITANIE DU 14-21 FEVRIER 1984.

SITUATION GENERALE

2. MISSION A CONSTATE GRAVITE ET AMPLEUR SECHERESSE QUI AFFECTE MAURITANIE DEPUIS DEUX ANNEES CONSECUTIVES. CETTE SITUATION A PROFOND IMPACT SUR MULTIPLES SECTEURS, ET BESOINS ESSENTIELS (ALIMENTATION, SANTE, EAU). GOUVERNEMENT ESTIME QUE 2/3 DE POPULATION AURONT BESOIN AIDE D'URGENCE.

3. EN RAISON GRAVES DEFICITS PLUVIOMETRIQUES ENREGISTRES 1982 ET 1983, PRODUCTION CEREALIERE CAMPAGNE AGRICOLE EN COURS ESTIMEE A 15.000 T (CONTRE 61.000 T EN 81/82 ET 20.000 T EN 82/83), SOIT 6 POUR CENT BESOINS CONSOMMATION. SITUATION DU CHEPTEL TRES DIFFICILE EN RAISON DISPARITION PATURAGES EXCEPTION REGIONS EXTREME SUD OU EXISTE FORTE CONCENTRATION BETAIL. ON CONSTATE ACTUELLEMENT VENTE MASSIVE A BAS PRIX ANIMAUX SURVIVANTS QUI LAISSE PRESAGER DIFFICULTES FUTURES D'APPROVISIONNEMENT EN LAIT ET VIANDE. SITUATION HYDRAULIQUE CARACTERISEE PAR NOMBREUX TARISSEMENTS DE PUITS ET ABAISSEMENT GENERALISE NAPPE PHREATIQUE.

4. MISSION A ETE SENSIBLE SITUATION PRECAIRE NUTRITIONNELLE ET SANITAIRE FEMMES ET ENFANTS MOINS DE 5 ANS. ENQUETES NUTRITIONNELLES 1983 REVELENT TAUX ELEVES MALNUTRITION GRAVE. NOMBREUX CAS D'AVITAMINOSE, SURTOUT SCORBUT ET D'ANEMIE. SITUATION APPELEE SE DETERIORER DANS PROCHAINS MOIS SI EFFORT SUPPLEMENTAIRE N'EST PAS ENTREPRIS IMMEDIATEMENT EN FAVEUR CES GROUPES.

5. POUR FAIRE FACE SITUATION, GOUVERNEMENT A ELABORE EN NOV 83 PLAN D'ACTION D'URGENCE. MISSION A EXAMINE MESURES ET ENGAGEMENTS PRIS DANS EXECUTION PLAN ET FORMULE RECOMMANDATIONS SUIVANTES.

SECTEUR ALIMENTAIRE

6. GOUVERNEMENT SOUHAITE DISTRIBUER 75 POUR CENT AIDE ALIMENTAIRE GRATUITEMENT OU CONTRE TRAVAIL ET ACHEMINER CETTE AIDE DIRECTEMENT AUX POPULATIONS AU DELA CENTRES STOCKAGES REGIONAUX ET DEPARTEMENTAUX. MISSION A CONSIDERE REALISATION CES OBJECIFS HAUTEMENT PRIORITAIRES.

7. POUR L'URGENCE, MISSION A ETABLI BILANS SUIVANTS :

A. CEREALES

(A) BESOINS ESTIMES PAR GOUVERNEMENT : 1.130.000 HTS X 12.5 KG (150 KG/AN X 10 MOIS (MARS-DECEMBRE) = 141.250 T, (B) STOCKS DISPONIBLES OU EN ARRIVAGE AU COMMISSARIAT SECURITE ALIMENTAIRE (CSA) (36.000 T), (C) ENGAGEMENTS FERMES 1984 : 40.500 T, (D) STOCKS ET ENGAGEMENTS ONG + PROGRAMMES REGULIERS PAM : 11.500 T, (E) INTENTIONS AIDE CONNUES DE MISSION MAIS NON CONFIRMEES AU GOUVERNEMENT : 38.000 T. TOTAL B/C/D/E : 126.000 T, SOIT DEFICIT A COMBLER DE : 15.250 T.

8. MISSION RECOMMANDE QUE INTENTIONS D'AIDE SOIENT CONFIRMEES AU GOUVERNEMENT AU PLUS TOT. PAM PRENDRA CONTACT AVEC DONATEURS INTERESSES. ELLE ATTIRE ATTENTION DONATEURS SUR POSSIBILITE QU'UNE PARTIE ENGAGEMENTS NE PUISSE ETRE LIVREE EN 1984 ET QU'IL FAUT PREVOIR DES BESOINS AU DELA RECOLTE OCTOBRE 1984 EN RAISON BAISSE CHRONIQUE PRODUCTION CEREALIERE.

9. POUR SITUATION CEREALIERE TOUS SECTEURS DE NOV A OCT, SE REFERER A BILANS ETABLIS PAR FAO ET GROUPE DE TRAVAIL FAO/PAM SUR AFRIQUE.

B. LAIT ET HUILE

10. (A) BESOINS (SUR BASE DE 7 MOIS D'URGENCE - MARS-SEPT. 84) :

LAIT : 1.130.000 HTS X 1.2 KG (40 G/J) X 7 MOIS = 9.492 T.

HUILE : 1.130.000 HTS X 1.2 KG (40 G/J) X 7 MOIS = 9.492 T.

(B) STOCKS = NEANT. (C) ENGAGEMENTS 1984 AUPRES CSA : LAIT = 3.760 T - HUILE : 2.070 T. (D) ONG (DISPONIBLES ET ENGAGES) : LAIT = 2.286 T - HUILE : 1.118 T. (E) ENGAGEMENT A CONFIRMER :
HUILE BEURRE : 2.500 T. TOTAUX B/C/D/E : LAIT = 6.046 T - HUILE = 5.688 T. SOIT DEFICITS A COMBLER DE : LAIT = 3.446 T - HUILE = 3.804 T.

11. EN RAISON TRES FAIBLE DISPONIBILITE CES PRODUITS, MISSION INSISTE SUR URGENCE LEUR FOURNITURE SUPPLEMENTAIRE. ELLE SOULIGNE TOUTEFOIS NECESSITE D'UN SUIVI PARTICULIER LEUR UTILISATION.

APPUI LOGISTIQUE AU SECTEUR ALIMENTAIRE

12. POUR REALISER OBJECTIFS DEFINIS DANS PARA 6, MISSION A JUGE NECESSAIRE (1) SOLLICITER CONTRIBUTIONS SUPPLEMENTAIRES POUR COUTS DE TRANSPORT JUSQU'AUX CENTRES STOCKAGE REGIONAUX. EN ABSENCE CES CONTRIBUTIONS, GOUVERNEMENT SERA CONTRAINT VENDRE ENVIRON 40 POUR CENT AIDE URGENCE POUR CES FRAIS, REDUISANT D'AUTANT DISPONIBILITES NECESSAIRES. (2) METTRE EN PLACE DANS 8 REGIONS 20 CAMIONS 10 T POUR TRANSPORT DES CENTRES STOCKAGE VERS DESTINATAIRES QUI ACTUELLEMENT NON COUVERTS PAR DISTRIBUTION.

COUTS DE TRANSPORT

13. AVEC ACCORD GOUVERNEMENT, MISSION PROPOSE QUE CONTRIBUTIONS SOIENT REMISES A UNDRO/PNUD POUR REDUIRE COUTS ET DELAIS D'EXECUTION. SUR BASE COUT MOYEN REDUIT A 80 US DLRS/TONNE, CONTRIBUTIONS SUPPLEMENTAIRES NECESSAIRES POUR TRANSPORT AIDE D'URGENCE (PARAS 7 B, C, E, 10 C ET E), SONT ESTIMEES A ENVIRON 7 MILLIONS US DLRS.

14. DE CE MONTANT, MISSION LANCE APPEL IMMEDIAT POUR ASSURER TRANSPORT STOCKS DISPONIBLES NON COUVERTS, SOIT 16.000 T X 80 US DLRS = 1.280.000 US DLRS.

CAMIONS

15. CAMIONS SOLLICITES SERONT REMIS A UNDRO/PNUD POUR ASSURER SUIVI ET ENTRETIEN CONJOINTEMENT AVEC CSA. CHAUFFEURS SUIVRONT OBLIGATOIREMENT COURS CHAUFFEURS-DEPANNEURS DONNE PAR CENTRE FORMATION PROFESSIONNELLE A NOUAKCHOTT. (PROJET PNUD/BIT).

16. TYPE PREFERE : MERCEDES-BENZ L 1924/52, TRES UTILISE EN MAURITANIE, DISPOSANT LOCALEMENT PIECES DETACHEES ET SERVICE APRES-VENTE. COUT RENDU NOUAKCHOTT, MONTES PLATE-FORME ACIER DOLL, Y COMPRIS 10 POURCENT PIECES DETACHEES: ENV. 58.000 USDLRS.

VEHICULES + FRAIS FONCTIONNEMENT 8 MOIS :

- CAMIONS : 58.000 US DLRS X 20 = 1.116.000
- CARBURANT (HORS TAXE) : 50 L/100 KM X 2.000 KM X 8 MOIS = 60.000
- LUBRIFIANT (30 POUR CENT) = 18.000
---------
TOTAL US DLRS 1.194.000

17. L'UNDRO SOLLICITE DES DONATEURS FINANCEMENTS CI-DESSUS OU DE PREFERENCE REMISE DIRECTE CAMIONS PRE-CITES OU EQUIVALENTS AUPRES PNUD NOUAKCHOTT.

18. SECTEUR AGRO-SYLVO-PASTORAL

VOIR RAPPORTS SITUATION GROUPE D'ACTION SPECIALE FAO/PAM. LES ACTIONS ET PROJETS QUE MISSION A ESTIME PRIORITAIRES SONT LES SUIVANTS :

19. AGRICULTURE

- FOURNITURE AVANT JUIN SEMENCES SORGHO ET MIL.

- FOURNITURE POUR SEPT. SEMENCES MARAICHERES ET MATERIEL HORTICOLE ET SOUTIEN A EQUIPES PROTECTION DES VEGETAUX: 378.000 US DLRS.

20. ELEVAGE

- MISSION RAPPELLE BESOINS 1ERE TRANCHE ALIMENTS DE BETAIL FIGURANT DANS SITREP NO. 3 FAO/PAM, SOIT 22.000 T = 4 MIL. USDLRS.

- BESOINS COMPLEMENTAIRES EN VACCINS, MEDICAMENTS ET FRAIS FONCTIONNEMENT EQUIPES DE VACCINATION (ESTIMES A ENV. 400.000 US DLRS).

- APPUI A PROTECTION DES PATURAGES (OUVERTURE ET ENTRETIEN DES PARE-FEUX), NOTAMMENT PAR REPARATION OU ACHAT NIVELLEUSES ET CAMIONS UNIMOG (COUT ESTIME : 1.2 MILLION US DLRS). (POUR BE-
SOINS CI-DESSUS CONTACTER FAO/OSRO, ROME).

- LANCEMENT ETUDE PROJET SAUVETAGE 4.000 TETES CHEPTEL GENITEUR. COUT ESTIME: 2 MILLIONS USDLRS. (CONTACTER UNDP/UNSO NEW YORK)

21. GENIE RURAL

INTENSIFICATION TRAVAUX CONSTRUCTION ET AMENAGEMENT BARRAGES EN TERRE ET DIGUETTES, Y COMPRIS PROLONGATION IMMEDIATE 5 MOIS PROJET UNSO/PNUD CONSTRUCTION BARRAGES EN TERRE (COUT : 450.000 US DLRS) ET LANCEMENT 2E PHASE 30 MOIS (2.815.000 US DLRS). CONTACTER UNSO.

22. SECTEUR SANTE

MISSION SOUTIENT STRATEGIE GOUVERNEMENT RENDRE OPERATIONNELLE DANS PLUS BREFS DELAIS EQUIPES SPECIALES SURVEILLANCE/INTERVENTION NUTRITIONNELLE ET SANITAIRE NIVEAU REGIONS, ET RENFORCER SERVICES EXISTANTS. PERSONNEL LOCAL POUR EQUIPES INTERVENTION DISPONIBLE SUR PLACE, MAIS RENFORCEMENT PAR EQUIPES EXTERIEURS (1 MEDECIN, 1 INFIRMIER/NUTRITIONNISTE DISPOSANT MOYENS AUTONOMES) SOUHAITE. 1 REGION COUVERTE MANIERE ADEQUATE POUR L'INSTANT (HODH EL GHARBI, AVEC APPUI EQUIPE MEDECINS SANS FRONTIERES) SUR 9 DECLAREES PRIORITAIRES.
BESOINS :


1 CAMION 10 T POUR TRANSPORT MEDICAMENTS NIVEAU NATIONAL
60.000
8 VEHICULES TERRAINS TYPE LAND ROVER SW
120.000
CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR 9 MOIS
30.000
FRAIS DEPLACEMENT PERSONNEL (5 PERS/REGION)
40.000
TOTAL
US DLRS 250.000


23. MALGRE IMPORTANTES CONTRIBUTIONS OMS ET USAID, BESOIN EN MEDICAMENTS ET MATERIEL MEDICAL D'URGENCE RESTE TRES ELEVE. LISTE BESOINS NON COUVERTS AVEC ELEMENTS PRIORITAIRES (EVALUES A US DLRS 269.000) DISPONIBLE AUPRES OMS, GENEVE, DR. GUNN.

PARTICIPATION UNDRO

24. SI REPONSES PRESENT APPEL LE JUSTIFIENT, UNDRO PRET A RENFORCER PNUD, NOUAKCHOTT POUR ASSURER SUIVI CONTRIBUTIONS, CONTINUER A EVALUER SITUATION SUR TERRAIN ET APPUYER MECANISME DE COORDINATION MIS EN PLACE.

25. DONATEURS PRIES INFORMER UNDRO DE LEUR INTENTION DE PARTICIPER A CE PROGRAMME CONCERTE D'URGENCE.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/0736

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO 4
30 MARS 1984

AAA) CI-DESSOUS CONTRIBUTIONS ANNONCEES A UNDRO DEPUIS APPEL 15 MARS BASE SUR RECOMMANDATIONS MISSION INTER-INSTITUTIONS EN MAURITANIE.

I. GOUVERNEMENTS

(A) ROYAUME-UNI: 8 LAND ROVERS A UNDRO POUR EQUIPES MEDICALES REGIONALES.

(B) SUISSE (CORPS SUISSE AIDE CAS DE CATASTROPHE): MISSION PREPARATOIRE DEBUT AVRIL ACCOMPAGNEE DELEGUE UNDRO POUR MISE EN PLACE 1 OU 2 EQUIPES MEDICALES NIVEAU REGIONAL.

II. NATIONS UNIES

(A) UNDRO: 25.000 US DLRS POUR ACHAT POISSON SECHE.

(B) UNICEF: 150.000 US DLRS FONDS D'URGENCE POUR PROGRAMMES SANTE ET NUTRITION.

(C) BIT: ENVOI MAI-JUIN MISSION PREPARATOIRE POUR RELANCE PROGRAMMES SPECIAUX TRAVAUX PUBLICS A HAUTE INTENSITE MAIN-D'OEUVRE.

III. ONG

LIGUE CROIX ROUGE: MISE EN PLACE MI-AVRIL 2 EQUIPES MEDICALES DANS REGIONS BRAKNA ET HODH EL CHARGUI (FINANCEMENT CROIX ROUGE ET CEE). RENFORCEMENT PROGRAMME DISTRIBUTION VIVRES, MEDICAMENTS ET AUTRES SECOURS A GROUPES VULNERABLES (250.000 PERSONNES) A TRAVERS CROISSANT ROUGE MAURITANIEN.

BBB) DONATEURS PRIES INFORMER UNDRO LEURS CONTRIBUTIONS CE PROGRAMME.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/1441

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 5
29 JUIN 1984

1. GENERAL

UN DELEGUE DE L'UNDRO EST ACTUELLEMENT EN MAUITANIE POUR UNE PERIODE DE 3 MOIS.

LES PLUIES SONT TOMBEES CETTE ANNEE TROP TOT SUR LES REGIONS DU SUD ET BIEN AVANT LA PERIODE DE PLANTATION: JUIN/JUILLET. LE GOUVERNEMENT CONSIDERE QUE L'EXECUTION DU PLAN D'URGENCE A ATTEINT 52 POUR CENT MAIS EST INEGALEMENT REPARTIE DANS LES DIVERS SECTEURS.

2. ALIMENTATION

GROS EFFORTS DE DISTRIBUTION DE LA PART DU COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE ET, ENTRE AURES, LE PAM, LE CROISSANT ROUGE ET LE CRS. DISCUSSIONS SONT ACTUELLEMENT EN COURS AVEC LE PAM POUR ACTUALISER LE BILAN ALIMENTAIRE ET LES ESTIMATIONS DE DEFICIT. LA MALNUTRITION DES ENFANTS RESTE GRAVE ET RISQUE DE LE DEVENIR ENCORE PLUS. LE GOUVERNEMENT A DECIDE DE CREER 200 CENTRES ALIMENTAIRES COMMUNAUTAIRES POUR ENFANTS DE 1 A 5 ANS.

3. HYDRAULIQUE

PROGRAMME D'URGENCE ENTIEREMENT FINANCE. FINANCEMENT REQUIS POUR PROJETS DEVELOPPEMENT.

4. PROGRAMME AGRO-PASTORAL

FAIBLES CONTRIBUTIONS DE LA PART DES DONATEURS. LA FAO AVAIT RECOMMANDE 22.500 TONNES DE NOURRITURE POUR BETAIL, SEULES 2.000 TONNES ONT ETE RECUES.

5. SANTE

A L'INITIATIVE DE L'UNDRO, REUNION TENUE LE 3 JUIN ENTRE LES REPRESENTANTS DE TOUTES LES EQUIPES MEDICALES ETRANGERES, L'OMS ET LE MINISTERE DE LA SANTE A PERMIS:

A) DE DEFINIR UNE POLITIQUE COMMUNE SUR LE ROLE ET LES ACTIVITES DES EQUIPES,

B) DE RESOUDRE DIVERS PROBLEMES OPERATIONNELS,

C) DE CREER UNE COMMISSION NATIONALE POUR SUIVRE LA SITUATION MEDICO-NUTRITIONNELLE SOUS L'EGIDE DU MINISTERE DE LA SANTE AVEC LA PARTICIPATION DU COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE, DONATEURS BILATERAUX ET MULTILATERAUX ET ONG.

6. TRANSPORTS

BESOINS DE VEHICULES POUR LE COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE QUI ACTUELLEMENT DEPEND ENTIEREMENT DES TRANSPORTEURS PRIVES POUR LES CAMIONS A REMORQUES.

7. WORLD VISION INTERNATIONAL, POUR LA PREMIERE FOIS, A MIS EN OEUVRE UN PROJET SANTE EN MAURITANIE EN COLLABORATION AVEC TERRE DES HOMMES.

8. MISE EN PLACE D'EQUIPES D'INTERVENTION SANITAIRE: UNICEF, CROIX ROUGE, MEDECINS SANS FRONTIERES, TERRE DES HOMMES, AIDE SUISSE EN CAS DE CATASTROPHE.

9. NOUVELLES CONTRIBUTIONS SIGNALEES A L'UNDRO


SYSTEME DES NATIONS UNIES
US DLRS
OMS
POUR L'ACHAT DE MEDICAMENTS
187.000
FAO
NOURRITURE POUR CHEPTEL 2000 TONNES
570.000
PAM
AIDE ALIMENTAIRE
3.601.800
GOUVERNEMENTS
ALGERIE
EN ESPECES POUR L'ACHAT DE MEDICAMENTS
84.000
ALLEMAGNE (R.F.)
EN ESPECES POUR L'ACHAT DE MEDICAMENTS
234.000
CHINE
EN ESPECES
50.000
ETATS-UNIS D'AMERIQUE: (USAID)
EN ESPECES POUR L'ACHAT DE MEDICAMENTS
85.000
MAURITANIE
CONTRIBUTIONS PRIVEES LOCALES EN ESPECES
1.000.000
NORVEGE
A CARITAS NORVEGE POUR LE PROGRAMME D'URGENCE EN ESPECES: N.KR. 216.000
27.000
SAINT-SIEGE
EN ESPECES A CARITAS MAURITANIE
15.000
ORGANISATIONS INTER-GOUVERNEMENTALES
CEE
EN ESPECES POUR FRAIS DE TRANSPORT: 405.000 ECUS
EN ESPECES POUR LA SANTE: 200.000 ECUS
480.000

10. LES DONATEURS SONT PRIES DE TENIR L'UNDRO INFORME DE LEURS CONTRIBUTIONS ET DE LEURS VALEURS.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/1646

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 6
07 AOUT 1984

1. SITUATION GENERALE

DONNEES PLUVIOMETRIQUES FONT ETAT MAURITANIE PLUIES PRECOCES, MAIS TRES INEGALEMENT REPARTIES SUR TERRITOIRE. CAMPAGNE AGRICOLE REGIONS SUD TOUJOURS COMPROMISE.

2. BILAN ALIMENTAIRE

IMPORTANTES DISTRIBUTIONS ALIMENTAIRES CONTINUENT A ETRE EFFECTUEES SOUS FORME GRATUITE PAR CSA AVEC COMPLEMENT CROISSANT ROUGE MAURITANIEN/LIGUE ET CRS. SITUATION ALIMENTAIRE DEMEURE PREOCCUPANTE ET NECESSITE RYTHME ACCRU DISTRIBUTION PENDANT PERIODE SOUDURE JUSQU'A RECOLTE (AU MOINS JANVIER 85). EN ACCORD AVEC PAM, CSA A ESTIME DEFICIT 1984 EN AIDE D'URGENCE (DISTRIBUTION GRATUITE) A 40,000 T. CEREALES, 615 T. LAIT, 3,374 T. HUILE DE BEURRE.

3. ELEVAGE

PERTES IMPORTANTES CHEPTEL BOVIN SIGNALEES EN MAURITANIE ET DANS PAYS VOISINS (NOTAMMENT MALI). ESTIMATIONS PERTES VONT DE 40 A 90 POUR CENT DANS CERTAINES REGIONS. CETTE SITUATION EXTREMEMENT PREOCCUPANTE POINT DE VUE IMPACT NUTRITIONNEL SUR POPULATIONS, NOTAMMENT ENFANTS.

4. ACTIVITES SANTE/NUTRITION

REUNION LE 16 JUILLET DES 5 EQUIPES REGIONALES EXPATRIEES AVEC EQUIPE CENTRALE SUPERVISION, MINISTERE SANTE. EQUIPES REGIONALES D'INTERVENTION MAURITANIENNES MISES EN PLACE DANS 5 REGIONS AVEC 3 LANDROVERS UNICEF ET 2 LANDROVERS UNDRO/ROYAUME-UNI. 6 LANDROVERS ROYAUME-UNI ATTENDUES PROCHAINEMENT PERMETTRONT PORTER NOMBRES D'EQUIPES REGIONALES ET SOUS-REGIONALES A 15. ENVIRON 50 CENTRES D'ALIMENTATION COMMUNAUTAIRE MIS EN PLACE DANS REGIONS PLUS AFFECTEES ASSURANT APPROVISIONNEMENT ENTRE 4,000 ET 5,000 ENFANTS.

5. TRANSPORT

OPERATION EXPERIMENTALE REALISEE SUR INITIATIVE UNDRO AVEC CSA SUR FINANCEMENT 100,000 US DLRS CEE DE LOCATION TRANSPORTEURS PRIVES POUR ACHEMINEMENT VIVRES INTERIEUR DES DEPARTEMENTS AUPRES VILLAGES ET CAMPEMENTS A DONNE EXCELLENTS RESULTATS ET RENCONTRE ASSENTIMENT GENERAL. CONTRIBUTION UNICEF 100,000 US DLRS SUPPLEMENTAIRE CETTE OPERATION. GOUVERNEMENT A SOLLICITE UNDRO POUR ELARGIR OPERATION ENSEMBLE REGIONS SINISTREES. UNDRO ETUDIE ACTUELLEMENT PROGRAMME DE TRANSPORT QUI SERA SOUMIS TRES PROCHAINEMENT AUX DONATEURS.

6. PROGRAMME SPECIAL TRAVAUX PUBLICS BIT

PROGRAMME DIVERS TRAVAUX A HAUTE INTENSITE MAIN D'OEUVRE VISANT A ADAPTATION INFRASTRUCTURES VILLAGEOISES AU CONTEXTE SECHERESSE FORMULE AVEC GOUVERNEMENT. DEBUT REALISATION: OCT. 1984 POUR 4 ANS. CE PROGRAMME A RECU FORTE PRIORITE DANS CADRE PLAN D'URGENCE. FINANCEMENT RECHERCHE PAR BIT: 5 MILLIONS US DLRS + 1,5 MILLION ASSISTANCE TECHNIQUE. DONATEURS SONT PRIES DE CONTACTER SOIT UNDRO SOIT MEYER/GARNIER BIT GENEVE.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/1695

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 7
14 AOUT 1984

FINANCEMENT REQUIS POUR PROJET FRAIS DE TRANSPORT DENREES ALIMENTAIRES D'URGENCE

1. COMME INDIQUE DANS LE RAPPORT DE SITUATION NO. 6 DU 7 AOUT, PARA C, OPERATION EXPERIMENTALE POUR ACHEMINER DENREES ALIMENTAIRES DES CENTRES DEPARTEMENTAUX AUX VILLAGES ET CAMPEMENTS A ETE SATISFAISANTE.

2. SUITE A CETTE EXPERIENCE GOUVERNEMENT A SOLLICITE UNDRO POUR ETENDRE L'OPERATION A L'ENSEMBLE DU PAYS ET ASSURER CE PROGRAMME PENDANT LES SIX PROCHAINS MOIS AU MOINS. IL NE DISPOSE PAS ACTUELLEMENT DE FONDS NECESSAIRES REQUIS POUR UNE TELLE OPERATION ET NE PEUT NON PLUS RECOURIR A LA VENTE D'UNE PARTIE DES AIDES ALIMENTAIRES INTERNATIONALES POUR ASSURER CE FINANCEMENT.

3. L'OPERATION COMPRENDRA DEUX ELEMENTS:

A) ACHEMINEMENT DES VIVRES DEPUIS NOUAKCHOTT OU ROSSO (EN PROVENANCE DE DAKAR) AUX 62 CENTRES DEPARTEMENTAUX.

B) DISTRIBUTION A PARTIR DE CES CENTRES DEPARTEMENTAUX A L'INTERIEUR DES DEPARTEMENTS VERS LES ZONES LES PLUS ISOLEES.

4. POUR REALISER L'OPERATION IL EST PROPOSE D'UTILISER DES TRANSPORTEURS INDEPENDANTS, AVEC L'APPUI LOGISTIQUE D'AGENCES D'EXECUTION NON GOUVERNEMENTALES CHOISIES EN COMMUN ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT ET L'UNDRO. UN TARIF MOYEN PREFERENTIEL A ETE FIXE AVEC LES TRANSPORTEURS A 110 USDLRS LA TONNE/KM DEPUIS NOUAKCHOTT JUSQU'A LA DESTINATION FINALE.

5. 10.000 TONNES DE VIVRES SONT AFFECTEES PAR LE COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE (CSA) A UN TEL PROGRAMME DE DISTRIBUTIONS GRATUITES SELON UN PLAN DE REPARTITION A ETABLIR ENTRE LE CSA, L'UNDRO ET L'AGENCE D'EXECUTION CHOISIE, DES QUE LA REACTION DES DONATEURS AU PRESENT APPEL SERA CONNUE.

6. FINANCEMENT REQUIS:

- FRAIS DE TRANSPORT 10,000 TONNES: 1,100,000

- PERSONNEL ET MATERIEL NECESSAIRES POUR ASSURER APPUI LOGISTIQUE ET SUPERVISION DU PROGRAMME PAR UNDRO ET AGENCES D'EXECUTION: 250,000

TOTAL: US DLRS 1,350,000

CES CHIFFRES ONT ETE ETABLIS POUR UNE PERIODE DE SIX MOIS. TOUTE PROLONGATION DU PROGRAMME AU DELA DE CES SIX MOIS NECESSITERA UNE AIDE FINANCIERE SUPPLEMENTAIRE.

7. LES DONATEURS SONT PRIES DE CONSIDERER CETTE REQUETE COMME UNE GRANDE URGENCE ET D'INFORMER, DANS LES MEILLEURS DELAIS, L'UNDRO DE LEURS CONTRIBUTIONS.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/1983

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 8
21 SEPTEMBRE 1984

SITUATION GENERALE

1. SAUF POUR QUELQUES REGIONS ISOLEES DANS SUD DU PAYS, PREMIER BILAN HIVERNAGE 84 TRES DECEVANT. BIEN QUE SAISON PLUIES PAS ENCORE TERMINEE, INDICATIONS PLUVIOMETRIQUES PROVISOIRES REVELENT CONTINUATION ET MEME AGGRAVATION DE LA SECHERESSE QUI DURE MAINTENANT DEPUIS TROIS ANS. CONSEQUENCES SONT PARTICULIEREMENT GRAVES POUR CHEPTEL BOVIN DONT LOURDES PERTES DEJA SIGNALEES AU LONG DE LA FRONTIERE AVEC LE MALI. RECOLTES RISQUENT D'ETRE INFERIEURES A 1983 ET NE DEPASSERAIENT PAS 15.000 T.M. NETTEMENT INSUFFISANTES POUR COUVRIR BESOINS ALIMENTAIRES.

2. GOUVERNEMENT ENTREPREND ACTUELLEMENT EVALUATION DETAILLEE DE LA SITUATION DANS LES DIFFERENTES REGIONS DU PAYS AINSI QUE DES REALISATIONS DANS CADRE PROGRAMME D'URGENCE 83-84 AFIN REACTUALISER CE PROGRAMME AU PLUS TOT ET DETERMINER ACTIONS A VENIR. UNDRO ET DONATEURS SERONT ETROITEMENT ASSOCIES A CE PROCESSUS EN VUE EXAMEN COMMUN BESOINS ASSISTANCE EXTERIEURE.

3. SECTEUR SANTE: 6 EQUIPES EXPATRIEES ET 9 EQUIPES MAURITANIENNES MAINTENANT OPERATIONNELLES AU NIVEAU DES REGIONS LES PLUS TOUCHEES. PLUS DE 100 CENTRES D'ALIMENTATION COMMUNAUTAIRE (CAC) OUVERTS DANS PAYS AVEC APPUI CES EQUIPES. ENQUETE SUR SITUATION NUTRITIONNELLE POPULATIONS LES PLUS TOUCHEES EN COURS.

4. AIDE ALIMENTAIRE: COMPTE TENU SITUATION ALIMENTAIRE TRES PRECAIRE, UNDRO DESIREUX ACCEDER RECENTE REQUETE GOUVERNEMENT POUR CONTINUER ET AUGMENTER APPEL INTERNATIONAL POUR PROGRAMME CONCERTE DE SECOURS COMPRENANT TRANSPORT ET DISTRIBUTION AIDE ALIMENTAIRE D'URGENCE (VOIR RAPPORT DE SITUATION NO. 7 DU 14 AOUT 1984). QUANTITE DE VIVRES DESTINEE A LA DISTRIBUTION GRATUITE DANS REGIONS LES PLUS TOUCHEES ET DISPONIBLE IMMEDIATEMENT, EST MAINTENANT PORTEE A 20.000 T.M.

5. AFIN ASSURER CE PROGRAMME, UNDRO RECHERCHE FINANCEMENT SUIVANT:

- COUTS DE TRANSPORT PAR TRANSPORTEURS PRIVES (20.000 TONNES A PRIX MOYEN DE DLRS 110/TONNE): 2.200.000

- CARBURANT POUR CAMIONS COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE: US DLRS100.000

- PERSONNEL ET MATERIEL NECESSAIRES POUR ASSURER APPUI LOGISTIQUE ET SUPERVISION DU PROGRAMME PAR UNDRO ET AGENCES D'EXECUTION: US DLRS500.000

TOTAL: US DLRS2.800.000

6. EN ACCORD AVEC GOUVERNEMENT, CARE INTERNATIONAL A EXPRIME SA DISPONIBILITE POUR SERVIR D'AGENCE D'EXECUTION DE CE PROGRAMME D'URGENCE. (VOIR RAPPORT DE SITUATION DE L'UNDRO NO. 7 PARA 4).

7. LA SOMME DE 2,8 MILLIONS DE US DLRS COMPREND LES MONTANTS DEJA ANNONCES DANS LE PRECEDENT RAPPORT DE SITUATION.

8. DANS CADRE PROJET REGIONAL APPROUVE PAR CONSEIL D'ADMINISTRATION PNUD, PROGRAMME DES VOLONTAIRES DES NATIONS UNIES AFFECTERA QUATRE VOLONTAIRES POUR ASSISTER LES ACTIVITES D'URGENCE.

9. CONTRIBUTIONS (DEPUIS RAPPORT DE SITUATION DE L'UNDRO NO. 5)

ROYAUME-UNI:

- GOUVERNEMENT: CONTRIBUTION EN ESPECES A UNDRO LIVRES STERLING 75.000: US DLRS 98.000

- OXFAM: CONTRIBUTION EN ESPECES A UNDRO POUR ACHAT SYSTEME COMMUNICATIONS RADIO POUR SECTEUR SANTE: US DLRS22.000

10. LES DONATEURS SONT PRIES D'INFORMER L'UNDRO DE LEURS CONTRIBUTIONS ET DE LA VALEUR CORRESPONDANTE.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 84/2794

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 9
21 DECEMBRE 1984

SITUATION GENERALE

1. PLUSIEURS MISSIONS D'EVALUATION GOUVERNEMENT/ONU/DONATEURS ENTREPRISES SUR LE TERRAIN EN OCTOBRE (RESULTATS DETAILLES DISPONIBLES AUPRES UNDRO) CONFIRMENT QUE MAURITANIE CONTINUERA ETRE GRAVEMENT AFFECTEE EN 85 PAR CONSEQUENCES DE TROIS ANNEES CONSECUTIVES SECHERESSE ET PHENOMENE GENERALISE DE DESERTIFICATION. RAPPORT SYNTHESE SOULIGNE QU'IMPORTANTES ACTIONS CONCERTEES D'AIDE, NOTAMMENT DOMAINE ALIMENTAIRE, ONT PERMIS D'EVITER JUSQU'ICI SITUATION FAMINE. TOUTEFOIS SITUATION RESTE PRECAIRE, NE PERMETTANT AUCUNE INTERRUPTION DANS LES LIVRAISONS AIDE ALIMENTAIRE POUR 85 NECESSITANT RENFORCEMENT ACTIONS D'URGENCE.

2. BESOINS

NOUVEAU PLAN ACTION URGENCE MULTISECTORIEL EN COURS ELABORATION. UNDRO FERA CONNAITRE DES POSSIBLE ENSEMBLE ACTIONS A ENTREPRENDRE ET AIDE EXTERIEURE RECHERCHEE.

3. CHOLERA

CAS DE CHOLERA APPARUS EN OCT/NOV DANS REGIONS LIMITROPHES DU FLEUVE SENEGAL ET A NOUAKCHOTT ONT ETE CONTENUS PAR CAMPAGNE INTENSIVE DE TRAITEMENT, PROPHYLAXIE ET HYGIENE BENEFICIANT IMPORTANT SOUTIENS DONATEURS. POUR L'INSTANT SITUATION SOUS CONTROLE ET LIMITEE A CAS SPORADIQUES BIEN QUE RESURGENCE TOUJOURS A CRAINDRE. INFORMATIONS SUR BESOINS NON COUVERTS DISPONIBLES AUPRES UNDRO/OMS.

4. OPERATION TRANSPORT DE VIVRES (UNDRO SITREPS 7 ET 8)

GOUVERNEMENT USA A REPONDU APPEL UNDRO (21 SEPTEMBRE 1984, POUR 2,8 MILLION US DLRS) AVEC CONTRIBUTION DE 1.250.000 US DLRS. NEGOCIATIONS EN COURS AVEC AUTRES DONATEURS (NOTAMMENT CEE) POUR CONTRIBUTIONS SUPPLEMENTAIRES.

5. ACTION UNDRO

COMPTE-TENU PERSISTENCE SITUATION TRES DIFFICILE, ET A LA REQUETE GOUVERNEMENT, PNUD ET DONATEURS, UNDRO MAINTIENDRA SON UNITE OPERATIONNELLE AUPRES DU PNUD-NOUAKCHOTT POUR ASSURER NOTAMMENT FORMULATION DU PROGRAMME CONCERTE D'URGENCE 1985 ET COORDONNER INTERVENTIONS DE SECOURS.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 85/1644

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 10
24 JUILLET 1985

LE RAPPORT DE SITUATION CI-APRES EST PUBLIE EN CONSULTATION AVEC LE BUREAU DES NATIONS UNIES POUR LES OPERATIONS D'URGENCE EN AFRIQUE (OEOA).

SITUATION GENERALE

1. LA MAURITANIE CONTINUERA DURANT TOUTE L'ANNEE 1985 A SUBIR LES GRAVES CONSEQUENCES D'ANNEES DE SECHERESSE GENERALISEE ET DE L'AVANCEMENT DE LA DESERTIFICATION. APRES MISSIONS PLURISECTORIELLES D'EVALUATION AUXQUELLES PARTICIPAIENT SYSTEME DES NATIONS UNIES, DONATEURS BILATERAUX ET ONG, GOUVERNEMENT A PUBLIE EN MARS UN PLAN D'ACTION D'URGENCE POUR 1985. CE DOCUMENT IMPORTANT ET ET INSTRUCTIF, A POUR LA PREMIERE FOIS ETE PRESENTE A COMMUNAUTE INTERNATIONALE LORS DE LA REUNION DE DONATEURS CONVOQUEE PAR PAR L'OEOA, LE 2 AVRIL 1985 A DAKAR. CE PLAN CONCLUT DE MANIERE CONVAINCANTE QU'EN RAISON DE DETERIORATION DE L'ENVIRONNEMENT SOUTIEN ININTERROMPU ET IMPORTANT DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE CONTINUERA A ETRE INDISPENSABLE AFIN D'EVITER DES ARRETS DANS LES PRESTATIONS ESSENTIELLES DE L'AIDE D'URGENCE OU DES RETARDS A LA MISE EN OEUVRE DE PROJETS VITAUX DE REHABILITATION ET DE RELEVEMENT.

2. PNUD/UNDRO ONT PREPARE REVUE SYNOPTIQUE DU PLAN D'ACTION D'URGENCE POUR ANNEE 1985. CETTE REVUE FOURNIT DE FACON DETAILLE INFORMATIONS DE BASE AINSI QUE COUTS Y AFFERENTS DES BESOINS PRIORITAIRES NON COUVERTS DANS SECTEURS AGRICULTURE, ELEVAGE, PECHE, PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, HYDRAULIQUE, SANITAIRE, ET AIDE ALIMENTAIRE. LES DEUX DOCUMENTS PEUVENT ETRE OBTENUS AUPRES DE L'UNDRO.

3. LE COORDONNATEUR RESIDENT PNUD/UNDRO A RECEMMENT CONSTITUE UN GROUPE LOCAL POUR LES OPERATIONS D'URGENCE COMPOSE DE REPRESENTANTS PNUD, UNDRO, UNICEF, PAM, FAO ET OMS.

ETAT DE LA SECHERESSE

4. PEU DE CHANGEMENT. SAISON DE PLUIES A NOUVEAU RETARDEE. PLUIES DE PEU D'IMPORTANCE, LIMITEES AUX REGIONS EXTREME SUD DU PAYS, ONT PERMIS SEMER MILLET ET SORGHUM MAIS EN QUANTITES LIMITEES EN RAISON STOCKS SEMENCES INSUFFISANTS. NOUVELLES REPERCUSSIONS SUR POPULATIONS DIFFICILES A ETABLIR. GRANDS DEPLACEMENTS DE POPULATIONS MAINTENANT STABILISES, TOUTEFOIS NOMBRE IMPORTANT DE PERSONNES (AU MOINS 800.000) CONTINUERA A DEPENDRE ENTIEREMENT DE L'AIDE ALIMENTAIRE SUITE AUX PERTES SECTEURS AGRICOLE ET ELEVAGE. A MOINS QUE SAISON PLUIES A VENIR ADEQUATE, AUCUNE AMELIORATION PREVISIBLE PRODUCTION SECTEURS ECONOMIQUES VITAUX PRECITES. MALNUTRITION PARTICULIEREMENT GRAVE PARMI ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS.

OPERATIONS DE SECOURS

5. DISTRIBUTION INTERNE 20.000 TONNES AIDE D'URGENCE ALIMENTAIRE MULTIDONATEURS TERMINEE EN JUIN PAR COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE (CSA) AVEC SOUTIEN UNDRO ET CARE. EN ATTENDANT ARRIVEE 50.000 TONNES DEUXIEME MOITIE 1985, 8.000 TONNES EMPRUNTEES SUR STOCKS EXISTANTS POUR DISTRIBUTION DANS REGIONS INACCESSIBLES. LIVRAISON D'AIDE ALIMENTAIRE A HAUTE VALEUR NUTRITIVE POUR GROUPES VULNERABLES A COMMENCE FIN JUIN. AUTRE DISTRIBUTION 20.000 TONNES AIDE ALIMENTAIRE D'URGENCE PREVUE POUR JUILLET/ SEPTEMBRE.

DEFICIT ALIMENTAIRE

6. AU DEBUT JUIN DEFICIT ALIMENTAIRE POUR 1985 A ETE CALCULE COMME SUIT (VOIR REVUE SYNOPTIQUE P. 25) :

  • CEREALES: 69.300 T
  • LAIT EN POUDRE: 3.100 T
  • BEURRE: 6.900 T

NOUVELLES CONTRIBUTIONS ANNONCEES EN JUIN - 20.837 TONNES :
  • CANADA - 10.000 T BLE/LAIT EN POUDRE/HARICOTS
  • CHINE - 3.000 T MAIS
  • ETATS UNIS (CRS) - 25 T POISSON
  • FRANCE/CRM - 1.112 T BLE
  • RFA - 6.000 T BLE
  • CEE - 500 T LAIT EN POUDRE
  • CEE - 200 T BEURRE EMULSIONNE

AU 1ER JUILLET, ET POUR PERIODE SE TERMINANT 31 OCTOBRE 1985, PAM ESTIME DEFICIT CEREALIER SUR CONTRIBUTIONS ANNONCEES A 3.473 T.

7. INFRASTRUCTURE LOGISTIQUE D'URGENCE, SURTOUT TRANSPORT INTERIEUR, FONCTIONNE RELATIVEMENT BIEN. TOUTEFOIS, BESOINS ALIMENTAIRES NON COUVERTS DIFFICILES A ETABLIR SUITE NOMBRE VARIABLE DE BENEFICIAIRES, AINSI QUE QUANTITES EN STOCK OU A DISTRIBUER DANS REGIONS PEU PEUPLEES ET INACCESSIBLES. COMMISSARIAT A LA SECURITE ALIMENTAIRE AMELIORE STATISTIQUES ET SUIVI DE LA DISTRIBUTION AVEC SOUTIEN SYSTEME DES NATIONS UNIES.

8. DONATEURS SONT PRIES PREVOIR LEURS LIVRAISONS D'AIDE ALIMENTAIRE D'URGENCE APRES CONSULTATION AVEC PAM/ROME (VOIR EGALEMENT TELEX HEBDOMADAIRE DU PAM SUR ENVOIS D'AIDE ALIMENTAIRE A DESTINATION DES PAYS AFRICAINS LES PLUS TOUCHES).

ENGAGEMENTS INTERNATIONAUX

SYSTEME DES NATIONS UNIES

9. PNUD (UNEO-TF) : US DLRS 200.000 POUR FOURNITURE D'ENGRAIS, PAR INTERMEDIAIRE FAO. FAO : US DLRS 117.000 POUR PREVENTION ET TRAITEMENT SANTE ANIMALE ET US DLRS 85.000 POUR IRRIGATION ET FORMATION. PNUD : US DLRS 150.000 PAR INTERMEDIAIRE UNICEF POUR CAMPAGNE VACCINATION ET FORMATION NUTRITIONNELLE, ET US DLRS 12.000 PAR INTERMEDIAIRE OMS POUR PREVENTION EPIDEMIE ROUGEOLE. PNUD CONTINUE DEUX PROJETS D'ENTRETIEN FORAGES ET PUITS TRADITIONNELS. OMS : US DLRS 67.000 POUR PREVENTION CHOLERA ET MENINGITE.

10. AIDE D'URGENCE FOURNIE PAR UNICEF DEPUIS 1984 S'ELEVE A US DLRS DEUX MILLIONS ET SE CONCENTRE ACTUELLEMENT SUR CAMPAGNES NATIONALES VACCINATION EN NOVEMBRE/DECEMBRE PROCHAINS. EQUIPE 4 VOLONTAIRES NATIONS UNIES (2 AUPRES CSA ET 2 AUPRES MINISTERE SANTE) PROCHAINEMENT AU COMPLET. BIRD ENVISAGE PROGRAMME RELEVEMENT ET PREPARE REUNION GROUPE CONSULTATIF EN NOVEMBRE.

GOUVERNEMENTS

11. ACCORDS RECENTS COMPRENNENT US DLRS 5,2 MILLIONS POUR PROJETS DE FORAGE FINANCES PAR ARABIE SAOUDITE ET US DLRS 55.000 POUR AMELIORATION ADDUCTION D'EAU EN VILLE DE TIDJIKJA, FINANCEE PAR FRANCE. GOUVERNEMENT ITALIEN ENVISAGERAIT EGALEMENT ASSISTANCE D'URGENCE.

ONG

12. CATHOLIC RELIEF SERVICES : AIDE ALIMENTAIRE, MEDICAMENTS, ABRIS, FOURNITURES AGRICOLES, TRANSPORT ET ASSISTANCE TECHNIQUE : US DLRS 520.000.

13. LIGUE SOCIETES CROIX-ROUGE ET CROISSANT-ROUGE A LANCE 7 JUIN NOUVEL APPEL EVALUE A US DLRS 850.000 POUR AIDE ALIMENTAIRE D'URGENCE, TRANSPORT ET STOCKAGE, ASSISTANCE TECHNIQUE AINSI QUE PROTS RELEVEMENT ET PREVENTION PAR INTERMEDIAIRE CROISSANT-ROUGE MAURITANIEN.

14. LES DONATEURS SONT PRIES D'INFORMER L'UNDRO DIRECTEMENT, DE PREFERENCE PAR TELEX (28148 UNDR CH), DE LEURS CONTRIBUTIONS ET DE LA VALEUR CORRESPONDANTE.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +


UNDRO 85/1793

MAURITANIE - SECHERESSE
RAPPORT DE SITUATION NO. 11
14 AOUT 1985

LE RAPPORT DE SITUATION CI-APRES EST PUBLIE EN CONSULTATION AVEC LE BUREAU DES NATIONS UNIES POUR LES OPERATIONS D'URGENCE EN AFRIQUE (OEOA).

SITUATION GENERALE

1. COORDONNATEUR RESIDENT, ASSISTE PAR GROUPE LOCAL INTERAGENCES POUR OPERATIONS D'URGENCE (PNUD, UNDRO, UNICEF, PAM, FAO ET OMS), SIGNALE NETTE AMELIORATION PLUVIOSITE DANS PLUPART REGIONS.

2. SI PLUIES CONTINUENT, REAPPARITION PATURAGES PERMETTRA CHEPTEL EN TRANSHUMANCE REGAGNER REGIONS D'ORIGINE AVEC EFFETS NUTRITIONNELS POSITIFS SUR POPULATIONS. 3. PERSPECTIVES AGRICOLES AMELIOREES. TOUTEFOIS SURFACES CULTIVEES REDUITES ET AFFAIBLIES SUITE DEPLACEMENTS MASSIFS POPULATIONS RURALES.

4. AUTORITES ONT REPONDU A SITUATION PROMETTEUSE PAR LANCEMENT CAMPAGNE RETOUR AUX TERRES. FAMILLES RETOURNANT AU TERROIR POUR CULTIVER, RECOIVENT TRANSPORT ET SEMENCES GRATUITS, PRETS D'OUTILS, RATIONS DE VIVRES SUPPLEMENTAIRES ET ACHAT ASSURE DES RECOLTES. ENREGISTREMENT VOLONTAIRE CE PROGRAMME A COMMENCE 28 JUILLET.

OPERATIONS DE SECOURS

5. COMMISSARIAT SECURITE ALIMENTAIRE (CSA) A COMMENCE DISTRIBUTION PRIORITAIRE DE VIVRES DANS LOCALITES RISQUANT ISOLEMENT SUITE PLUIES. TRANSPORTS ROUTIERS ET DISTRIBUTIONS VIVRES TOUTEFOIS PERTURBES SUITE INONDATIONS LOCALISEES.

NOUVEAUX BESOINS D'URGENCE

6. POUR CAMPAGNE RETOUR AUX TERRES, GOUVERNEMENT DEMANDE ASSISTANCE SUIVANTE:

(I) SUBVENTIONS POUR FRAIS DE TRANSPORT (CARBURANT).

(II) 6.000 TM CEREALES POUR RATIONS SUPPLEMENTAIRES.

(III) ASSISTANCE SUPERVISION/GESTION (EN PARTIE ASSURE PAR PERSONNEL PAM, US-AID, CARE DEJA SUR PLACE).

(IV) INTRANTS AGRICOLES (PAS ENCORE SPECIFIES, ACHAT SEMENCES EN PARTIE FINANCES PAR FED).

SPECIFICATIONS ET QUANTITES SERONT COMMUNIQUEES DES QUE POSSIBLE.

BESOINS ALIMENTAIRES

7. DON 2.500 TM RIZ ET 2.500 TM BLE ANNONCE PAR ITALIE.

8. DEFICIT (CEREALIER) CALCULE PAR FAO/PAM POUR PERIODE JUSQU'AU 31/10/85 : 1.000 TM. CEPENDANT ARRIVAGE DE 17.500 TM PREVU CETTE PERIODE ENCORE INCERTAIN.

9. GOUVERNEMENT ESTIME BESOINS ALIMENTAIRES POUR DISTRIBUTION GRATUITE JUSQU'AU 31/12/85 A 42.000 TM. CEUX-CI PARTIELLEMENT COUVERTS PAR STOCKS EXISTANTS PUISQUE DISTRIBUTIONS ANTERIEURES MOINS ELEVEES QUE PREVUES.

10. EN CONSEQUENCE, APPROVISIONNEMENT VIVRES ASSURE A COURT TERME. TOUTEFOIS, SANS NOUVEAUX ENGAGEMENTS DONATEURS, PAYS RISQUE VOIR S'EPUISER STOCKS CEREALIERS VERS FIN D'ANNEE. CREATION STOCK DE RESERVE DE FIN D'ANNEE (18 POUR CENT BESOINS ANNUELS REPRESENTANT 50.000 TM SELON CRITERES FAO) DONC A PREVOIR DES A PRESENT.

11. LES DONATEURS SONT PRIES D'INFORMER L'UNDRO DIRECTEMENT, DE PREFERENCE PAR TELEX (28148 UNDR CH), DE LEURS CONTRIBUTIONS ET DE LA VALEUR CORRESPONDANTE.

ESSAAFI UNDRO GENEVE 28148 +