Saltar al contenido principal

Burundi : Aperçu des Besoins Humanitaires 2021 (mars 2021)

Países
Burundi
+ 4
Fuentes
OCHA
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Contexte

L’année 2020 a été marquée par la survenance de désastres naturels et l’organisation d’élections générales suivies, au courant du second semestre, d’un retour important de réfugiés burundais résidant dans les pays limitrophes. La récurrence des catastrophes naturelles, notamment les pluies excessives, a contribué à exacerber les vulnérabilités préexistantes inversant la tendance à la baisse des déplacements internes observée depuis la fin de l’année 2018. Parallèlement, les effets de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) ont fragilisé davantage les populations les plus vulnérables.

Contexte politique, juridique et légal

De nouvelles autorités établies Conformément au calendrier préétabli, le Burundi a organisé un triple scrutin (élections présidentielle, législatives et communales) en mai 2020 suivi d’élections sénatoriales en juillet et locales en août 2020 qui ont donné lieu, notamment, à l’élection en tant que Président de la République du candidat du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD). Le candidat du principal parti d'opposition a fait recours contre les résultats de l'élèction présidentielle mais la Cour Constitutionnelle l'a rejeté et a confirmé les résultats présentés par la Commission Electorale du Burundi .

A l’issue de ces élections, conformément aux articles 97 et 169 de la Constitution du Burundi, le Président de la République et les membres du Parlement ont été élus pour 7 et 5 ans respectivement et les autorités exécutives et législatives ont été mises en place. Les principales institutions étatiques continuent d’être dominées par le parti reconnu vainceur par la Cour Constitutionnelle.

Une volonté de renforcer la collaboration socioéconomique avec la communauté internationale Conformément aux priorités exprimées par le nouveau Président de la République, le Gouvernement du Burundi s’est engagé dans un processus de renforcement de la collaboration avec la communauté internationale au courant de la seconde moitié de 2020.

C’est dans ce cadre qu’une mission multisectorielle d’évaluation stratégique composée d’experts de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a été déployée dans le pays du 14 au 19 septembre 2020 pour évaluer la situation et identifier les domaines potentiels de soutien de l’ONU au pays.

La mission fait suite à un appel téléphonique du Secrétaire général de l’ONU le 29 juin 2020 au Président du Burundi à l’occasion duquel la proposition du déploiement d’une équipe d’évaluation a été faite et acceptée. Par une lettre en date du 23 juillet, le Président du Conseil de Sécurité a demandé que le rapport de la mission soit fourni au Conseil de Sécurité de l’ONU avant le 31 octobre .

La mission a eu pour objectifs d’évaluer les défis auxquels le Burundi est confronté ainsi que la portée et les modalités de l'engagement de l’ONU dans le pays, auprès de l’Union Africaine et des instances sous-régionales. Pour ce faire, la mission a consulté un ensemble d’acteurs sur la situation au Burundi dont les autorités burundaises, les représentants de partis politiques, les organisations non gouvernementales et les agences de l’ONU ainsi que la société civile et les personnes déplacées internes (PDI).

Le rapport du Secrétaire général de l’ONU daté du 2 novembre indique la nécessité de définir un cadre acceptable « permettant d'aborder les questions non résolues par le processus électoral et les autres tensions politiques persistantes au Burundi et dans la région » .

Après ce rapport , le Gouvernement burundais a adressé, le 17 novembre 2020, une note verbale au Bureau du Secrétaire général de l'ONU pour notifier la "fermeture formelle" du bureau de l'Envoyé spécial au Burundi7 .
En date du 4 décembre, le Conseil de Sécurité de l’ONU a décidé de retirer le Burundi de son agenda politique8 .
Par ailleurs, le Gouvernement du Burundi a entamé des discussions avec l’Union Européenne dans le cadre du renforcement de la collaboration avec cette institution.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.