Aller au contenu principal

Epidémie de la maladie à Coronavirus 2019 (COVID-19) en République démocratique du Congo : Rapport de situation N° 059/2021 du 28/02/2021

Pays
RD Congo
Sources
Govt. DR Congo
+ 1
Date de publication
Origine
Voir l'original

1. Mise à jour de la situation épidémiologique

  • Ce 28/02/2021, 49 nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été rapportés dont 36 dans le Haut-Katanga, 5 à Kinshasa, 5 au Lualaba et 3 au Nord-Kivu (Annexe 1).

  • Aussi, 4 nouveaux décès ont été répertoriés parmi les cas confirmés actifs.

  • Au terme de la semaine 08/2021, 716 nouveaux cas confirmés et 9 nouveaux décès ont été notifiés, contre 860 cas confirmés et 9 décès à S07/2021 (Figure 1).

  • Comme à la semaine 07/2021, aucune nouvelle province ni nouvelle zone de santé (ZS) n’ont rapporté des cas confirmés de COVID-19 à la semaine 08/2021 (Tableau I).

  • Ainsi, 25 959 cas confirmés et 1 cas probable ont été dénombrés depuis le début de l’épidémie dont 711 décès, soit une létalité globale de 2,7% (Tableau I ; Figure 1).

  • La tranche d’âge majoritairement affectée était celle des 30-39 ans (5980/25075 ; 23,8%) tandis que la moins affectée était celle des 90 ans et plus (40/25075 ; 0,2%). La moyenne d’âge était de 41,6 ans, avec des extrêmes allant de 2 mois à 100 ans (Figure 2).

  • Quant au sexe, les femmes représentaient 35,8% (9145/25520) de l’effectif, avec un sexe ratio H/F de 1,8/1. Spécifiquement pour les 640 décès dont l’information était disponible, le sexe ratio H/F était de 2,2/1.

  • Par ailleurs, 21,7% (540/2486) des cas confirmés étaient professionnels de santé et étaient redistribués dans 8 provinces du pays. Les femmes étaient moins touchées (251/540 ; 46,5%) que les hommes. Leurs âges étaient compris entre 18 et 88 ans, avec une médiane de 42 ans. Kinshasa reste la province ayant rapporté le plus grand nombre de professionnels de santé touchés (298/540 ; 55,3%), suivie du Kongo-Central (110/540 ; 20,4%), du Nord-Kivu (59/540 ; 10,9%), du Sud-Kivu (42/540 ; 7,8%) (Figure 3).

  • S’agissant de la symptomatologie de la maladie, l’information a été récoltée pour 8 383 cas (32,3%) ; 41,1% (n=3 443) d’entre eux étaient symptomatiques au moment du diagnostic. De surcroît, 22,2% (304/1372) des cas présentaient au moins une comorbidité. Les symptômes majeurs étaient : la fièvre (1210/1743 ; 69,4%), la toux (1171/1692 ; 69,2%), l’essoufflement (686/1464 ; 46,9%), le mal de gorge (489/1377 ; 35,5%) et le nez qui coule (491/1389 ; 35,3%).

  • A l’égard de l’exposition, 16,6% (485/2924) des cas auraient séjourné - endéans les 14 jours avant la maladie - dans une ou plusieurs autres villes affectées par la COVID-19, à l’intérieur ou en dehors de la RDC. En plus, 22,6% (425/1881) des cas auraient visité une structure sanitaire, 46,6% (819/1796) des cas auraient été en contact étroit avec un sujet présentant les symptômes d’une infection respiratoire aigüe et 61,6% (2138/3469) des cas auraient été en contact étroit avec au moins un cas confirmé ou probable de COVID-19, dans les 14 jours précédant le début de la maladie.

  • Sur un cumul de 716 cas confirmés rapporté au cours de S08/2021, 73,9% des cas confirmés (n=529) provenaient de la surveillance de routine ; 19,0% (n=136) étaient confirmés au moment du dépistage de SARS-CoV-2 chez les voyageurs et 7,1% (n=51) des cas confirmés dans le cadre du projet de recherche active avec utilisation des tests de diagnostic rapides antigéniques MSP-OMS.

  • Le nombre des ZS ayant rapporté des cas confirmés de COVID-19 a décru de 10,3% entre S06/2021 et S08/2021 (68 vs 61) ; d’autre part, le nombre des cas confirmés n’a substantiellement pas évolué au cours de la même période (715 vs 716). Par contre, entre S07/2021 (n=860) et S08/2021 (n=716), on observe une diminution du nombre des cas confirmés de l’ordre de 16,7%. A la clôture de S08/2021, les provinces de Kinshasa et de Lualaba ont enregistré un accroissement du nombre des cas confirmés de COVID-19 par rapport à S07/2021 respectivement 33,6% (274 vs 366) et 11,3% (97 vs 108) (Tableau II ; Figures 1,3,4 & 5).

  • Au cours des 14 derniers jours, 1 576 cas confirmés de COVID-19 ont été dénombrés dans 75 ZS réparties dans 9 provinces affectées du pays (Tableau I & Figures 1 & 5). Les provinces ayant engrangé la majorité de ces cas sont Kinshasa (40,6%), le Haut-Katanga (26,7%), le Lualaba (13,0%), le Nord-Kivu (9,6%) et le Sud-Kivu (5,6%). Quant aux ZS hot spots, il s’agit de : Lubumbashi (n=162), Dilala (n=106), Ibanda (n=72), Goma (n=70), Mumbunda (n=70), Limete (n=69) et Gombe (n=60).

  • Ainsi, au terme de la semaine 08/2021, 167 ZS ont recensé au moins un cas confirmé ou probable de COVID-19, réparties dans 23 des 26 provinces de la RDC (Tableau I). Kinshasa demeure l’épicentre de l’épidémie, pour avoir enregistré 75,4% (19572/25960) des cas notifiés sur l’étendue du territoire national. Les 2ème et 3ème provinces les plus touchées restent aussi celles du Nord-Kivu et du Kongo-Central qui comptabilisent 6,0% (1560/25960) et 5,9% (1522/25960) des cas, respectivement (Tableau I ; Figure 6).