Перейти к основному содержанию

Rapport de la Commission Mouvement de populations – Janvier 2021

Страны
ЦАР
Источники
CCCM Cluster
+ 4
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

La Commission Mouvement de Populations (CMP) est un mécanisme inter-organisationnel dont l’objectif est de fournir des indications sur les chiffres et tendances de mouvements de la population en RCA sur une base mensuelle. Cet exercice mensuel consiste à compiler, à consolider, à passer en revue les données fournies par les CMP locales et les partenaires qui collectent les données dans les zones non couvertes par une CMP locale. La CMP procède ainsi à la validation préliminaire des données au niveau national, avant de les soumettre à la validation de l’Equipe Humanitaire (EHP). La CMP n’est donc pas une instance de prise de décision mais un groupe technique de travail pour la vérification et la validation préliminaire des données à soumettre à l’EHP pour la validation finale.

  1. Situation de déplacement de la population au 31 janvier 2020 en RCA

Au 31 janvier 2021, le nombre total des personnes déplacées internes (PDI) en RCA était estimé à 725.193 individus composés respectivement de :

  • 225 082 personnes sur des sites ;

  • 500 111 personnes estimées dans les familles d’accueil.

La tendance globale indique une augmentation de 6,3 % (soit 43 263 PDI) du nombre de personnes en situation de déplacement par rapport à la situation de déplacement au mois de décembre 2020 où les PDI étaient estimées à 681 930 personnes (sur les sites et en familles d’accueil).

Les crises relatives à la période électorale et post-électorale du 27 décembre 2020 ont continué à maintenir des personnes en déplacement et à engendrer de nouveaux flux de déplacements au courant du mois de janvier 2021. Le flux total de mouvements a atteint 61 686 personnes en janvier. Certains de ces déplacements (estimé à 13 400 personnes) étaient préventifs de courte durée. Ces personnes sont retournées au cours du même mois. Les déplacements de courte durée ont été observés principalement dans les villes de Bossembele, Baoro, Alindao, Bocaranga et Bangui.

En déduisant les retours rapportés par les partenaires de la CMP en janvier, la CMP estime qu’il y a un total de 45 355 personnes nouvellement déplacées au courant du mois de janvier 2021 qui sont toujours en situation de déplacement.

Ces nouveaux PDI se trouvent principalement dans les préfectures de Nana-Gribizi, Basse-Kotto, Mbomou,
Nana-Mambere, Ombella-Mpoko, Ouaka, Ouham et Ouham-Pende, en sites et ou en familles d’accueil :

• Mbomou : 6 240 Nouveaux PDIs au total, avec 3 nouveaux sites créés. Les acteurs humanitaires sont toujours entrain de profiler les nouveaux PDI dans cette zone, principalement à Bangassou.

• Nana-Membéré : les tensions et les affrontements dans les périphéries de Bouar ont poussé 12 528 personnes à se réfugier sur 10 sites et lieux de regroupement pour se protéger.

• Ouham-Pendé : mouvement préventif intra-urbain dans le sud de la ville de Bocaranga.
Environ 1 000 personnes se trouvent près de la base MINUSCA. Le sous-préfet de Paoua a signalé 4 995 nouveaux PDI le 29/01. Les acteurs de protection préparent le profilage de ces nouveaux PDI, ce qui permettra de vérifier les chiffres.

• Nana Gribizi : plus de 5 000 nouveaux PDI à Ndomété ont fui vers la base MINUSCA et quelques nouveaux PDIs sur les sites de Kagabandoro.

International Organization for Migration: Copyright © IOM. All rights reserved.