Saltar al contenido principal

Niger: Rapport d’Evaluation Rapide de Protection (ERP) Site de Egada, Commune de Guidan Roumdji, Département de Guidan Roumdji, Région de Maradi (19 Janvier 2021)

Países
Níger
Fuentes
DDG
+ 1
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Aperçu de la situation

Le département de Guidan Roumdji est depuis le mois de juillet 2019 en proie aux attaques des GANE (Groupe Armé Non Etatique) sévissant dans la bande frontalière entre le Niger et le Nigeria. Le climat sécuritaire se détériore du jour au lendemain et les multiples incursions qui se sont soldées par la mort d’une personne (1) personne à Gatawa dans la nuit du 2 Janvier 2021, le traitement dégradant (tabassage) infligé aux populations, les vols de vingt (20) bœufs. Une telle situation a provoqué des mouvements des populations du Nigeria vers le Niger. Plusieurs familles déplacées se sont ainsi installées dans des villages voisins au Nigeria. C’est le cas du village d’Elgada, commune urbaine de Guidan Roumdji qui a accueilli des habitants du village de Zangon Gatawa. Ces populations retournées au nombre de 52 ménages sont estimées à 364 personnes et proviennent tous de Zangon Gatawa, l’Etat de Zanfara (Nigeria). Pour ces personnes retournées, les conditions du voyage ont été un peu difficiles. Ils ont mis plus de trois jours bloqués au niveau de la frontière nigero-nigeriane par la police nationale. Il a fallu une vérification de la police nationale et l’intervention du préfet de Guidan Roumdji avant qu’ils aient l’autorisation de fouler le sol nigérien

Cette vérification d’après eux avait pour but de vérifier leurs identités. Ces derniers ont été acheminé dans des camions et escorté par la police jusqu’à destination (village de Elgada).

Ces déplacées appartiennent aux groupes ethniques Touaregs. Il est important de rappeler que ces personnes déplacées sont des retournées, de par leur statut. Ils avaient migré vers le Nigeria il y a de cela 37 ans (depuis 1984). La majorité de leurs enfants sont né sur le sol nigérian.

Le site d’Elgada objet de cette évaluation rapide de protection, est une localité de la commune de Guidan Roumdji. Il est à environ 30 kilomètres de Guidan Roumdji, chef-lieu de département sur la RN1, et à une quinzaine de kilomètre de la frontière Nigériane au sud. Les principales activités économiques des populations hôtes de la zone sont l’agriculture, l’élevage, le petit commerce et l’artisanat. Toutefois, avec le développement de la crise sécuritaire dans la zone, les jeunes de la localité ont aussi développé d’autres stratégies de survie, comme le taxi moto. La population hôte de ce village d’accueil est estimée à 233 ménages soit 1631 habitants environ.