Перейти к основному содержанию

Niger : Rapport d’Evaluation Rapide de Protection (ERP) Village de Sanguérawa, Commune Guidan Sory, Département Guidan Roumdj, Région de Maradi (Janvier 2021)

Страны
Нигер
Источники
DDG
+ 1
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

Aperçu de la situation

La dégradation de la sécurité dans la partie nord du Nigeria a provoqué des mouvements sérieux des populations dans la zone frontalière entre Niger et Nigeria depuis le début de l’année 2019. L’Etat de Zamfara et Sokoto (Nigeria), en proie à une insécurité orchestrée par des Groupes Armés Non Etatiques (GANE) a vu sa population se déplacer non seulement vers certaines localités du Nigeria mais aussi et vers le Niger, qui a accueilli plus de 70 000 réfugiés depuis le début de la crise. Un répit est néanmoins observé ces derniers temps où jusqu’en décembre 2020 les mouvements des populations se font très rares. La recrudescence des activités des GANES dans le Nord du Nigeria et sur la frontière en début de l’année 2021 a à nouveau contraint la population des villages attaqués du Nigéria de chercher refuge du côté du Niger.

L’assassinat d’une (1) personne le 04/01/2021 dans la localité de Rambadawa, suivi des menaces de mort à l’endroit des personnes dans certains villages Nigérians ont accentué le sentiment de peur chez les populations de la zone touchée par le conflit. A ces incidents s’ajoutent l’enlèvement sous demande de rançon de 2 personnes.
Dès lors, certains ménages sont contraints de quitter leurs localités pour venir s’installer à Sanguérawa, dans le département de Guidan Roumdji commune de Guidan Sory. Ces populations réfugiées sont pour la plupart à leur premier déplacement dans le village de Sanguérawa.

Le village de Sanguérawa est situé à environ 6 kilomètres de la voie latéritique menant à Souloulou. Il est à moins de 4 kilomètres de la frontière Nigéro-Nigériane.

Sanguérawa est un village d’accueil des réfugiés nigérians venus de 3 principaux villages du Nigeria (Dan Kori, Toudoun Wada et Rambadawa).

Le village de Sanguérawa compte environ 540 ménages soit 3 780 habitants hôtes. Le village dispose d’un marché hebdomadaire qui s’anime chaque vendredi. Divers articles sont trouvés dans ce marché qui draine non seulement les populations locales mais aussi celles venues du Nigeria voisin (de 5 Km à plus) selon les interviewés.

Les principales activités économiques du village de Sanguérawa sont l’agriculture et l’élevage. On note également quelques petits commerces. Selon les informations reçues les conditions de vie au niveau de ce village sont relativement difficiles (insuffisance alimentaire du au déficit de la récolte). La population refugiée est estimée à 82 ménages soit 574 personnes. Composée en majorité des haoussas qui sont répartis en 3 principaux sous-groupes ethnique : Gobirawa, Katsinawa, Zanfarawa. Ces personnes proviennent des différentes localités telles que : Dan Kori, Rambadawa, Toudoun Wada, korawa, Garin Dango. Les réfugiés ont précipitamment quitté leurs localités tout en abandonnant des objets d’usages courants (matériels de couchages, habits, ustensiles de cuisines, vivres).

Les réfugiés rencontrés ont passé 17 jours pour les premiers venus et 10 jours pour les derniers d’entre eux dans le village d’accueil de Sanguérawa. Il faut retenir que les femmes et les enfants constituent l’essentiel des personnes réfugiées dans ce Village de Sanguérawa. A noter que les réfugiés vivent dans des familles d’accueil.