Aller au contenu principal

Note d’information - Arrestation des civils PDIs dans le site de Bushani

Pays
RD Congo
Sources
INTERSOS
+ 2
Date de publication
Origine
Voir l'original

Sujet

  • Arrestation de 10 PDIs du site de Bushani,
  • Torture et traitments inhumains

Le 21 décembre, vers 15 heures, les présumés éléments FARDC se sont introduits dans le site de Bushani (Nyabiondo) où, ils ont arrêté 10 hommes PDIs. Ceux-ci ont été conduits à Masisi-centre.

Présentement, ces PDIs sont encore en détention. Leur santé se détériore davantage suite aux tortures subies. Ces victimes sont accusées par ces militaires de collaborer avec les groupes armés dans cette contrée.

Plusieurs jeunes hommes (PDIs et résidents) dans cette région subissent ce traitement par les militaires. La raison pour cette tendance est probablement l’activisme des éléments APCLS et alliés dans la zone. Ces éléments sont dans les environs de Nyabiondo, ils sont en tenue civile et confondus aux populations civiles. Le fait pour ces éléments d'avoir des dépendants dans le site et à Nyabiondo les attirent à fréquenter les zones où il y a concentration des PDIs. Avec le caractère ethnique de ces groupes armés, les populations civiles sont assimilées aux éléments de ces groupes armés par les FARDC. Ce qui fait que les risques sont plus élevés pour de nouvelles arrestations. A Nyabiondo, il y a eu changement de commandement après la table ronde mais la situation reste complexe.

Cette situation polluerait la cohabitation civilo-militaire et risques d’inciter des jeunes à s’enrôler dans les groupes armés pour se protéger contre cette menace dont ils sont victimes.