Saltar al contenido principal

Unlock Literacy : retour sur 3 ans de projet avec la Fondation Pierre Bellon

Países
Senegal
+ 1
Fuentes
World Vision
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Aujourd’hui encore, près de 800 millions de personnes sont analphabètes, soit 16 % de la population mondiale en situation d' illettrisme. Savoir lire et écrire est pourtant, selon l’ONU, le fondement de l'autonomisation des individus et d’un développement inclusif et durable.

À Diokoul au Sénégal, ainsi qu’à Lalo Assabi en Éthiopie, la Fondation Pierre Bellon agit aux côtés de Vision du Monde pour la promotion de l’alphabétisation grâce au financement de la formation des enseignants, des actions de sensibilisation, et de la création et l’équipement des clubs de lecture. L’objectif ? Accompagner les enfants dans l’apprentissage de la lecture.

Des clubs de lecture pour lutter contre l'illettrisme

Unlock Literacy est une approche éducative mise en place par Vision du Monde dans ses différents programmes de parrainage et notamment sur le continent africain.

Via l’organisation de clubs de lecture et la formation d’animateurs, l’association humanitaire fait en sorte de créer un environnement propice à l’apprentissage de la lecture pour chaque enfant, à l’école comme à la maison, ainsi qu’au sein de chaque communauté. Les enfants apprennent à lire via un système d’apprentissage basé sur la connaissance de l’alphabet, la conscience phonémique, le vocabulaire, la fluidité et la compréhension.

Au sein des clubs de lecture installés dans les villages, chaque enfant, scolarisé ou non, peut venir se familiariser avec la lecture au travers de livres et d’ateliers créatifs. Sans pour autant se substituer au rôle de l’école, ces clubs sont avant tout une manière de consolider les apprentissages et sensibiliser les plus jeunes, comme les adultes, à l’importance de la lecture.

Plusieurs fois par semaine, et sur le temps extra-scolaire, ces lieux permettent d’apprendre, de créer mais aussi de se sociabiliser et de s’entraider grâce à des moments de lecture et de partage d’ouvrages.

Moth, 9 ans, témoigne :

« Avant, je me débrouillais seul pour lire et faire mes exercices à la maison. Personne ne m’aidait. Et je n’avais pas de livres variés comme ceux que je trouve dans le club. Maintenant, grâce au club de lecture, je parle mieux devant mes camarades sans avoir peur, j’ai confiance en moi. En classe aussi je participe parce que le club m’aide à apprendre à lire. Maintenant, je connais beaucoup de mots nouveaux et je sais les écrire. »

Depuis 2018, à Diokoul au Sénégal, 13 clubs ont été créés grâce aux financements de la Fondation Pierre Bellon et près de 3000 enfants ont pu participer à ces clubs.

En Éthiopie, dans la commune rurale de Lalo Assabi, 44 clubs ont pu être financés par la Fondation sur un total de 138 clubs de lecture créés. La Fondation a aussi permis la rénovation d’une école primaire et la construction de plusieurs locaux comme des salles de classe, des laboratoires, des bibliothèques, des centres pédagogiques ou encore des salles de conseil pour les filles. Des actions qui luttent contre la déscolarisation et apportent une éducation de qualité aux filles et aux garçons.

Former les enseignants à une approche innovante d’apprentissage de la lecture

L’approche Unlock Literacy proposée par Vision du Monde permet la formation du personnel éducatif, notamment des animateurs de clubs lecture mais aussi des professeurs d’écoles.

Cette démarche permet de garder un lien entre ces deux entités que sont les écoles locales et les clubs de lecture installés dans les villages. Des volontaires communautaires sont ainsi sélectionnés par les communautés avec l’aide d’enseignants, puis formées aux méthodes d’apprentissage de la lecture et de l’encadrement de groupes d’enfants.

Plusieurs enseignants et directeurs d’écoles suivent également la formation des animateurs de clubs afin de mieux comprendre le fonctionnement, les méthodes et le travail réalisé au sein des clubs de lecture.

Monsieur Faye, enseignant d’école primaire au Sénégal, raconte :

« Nous nous rendons compte dans nos écoles, malgré les efforts consentis par l’Etat, que les élèves peinent toujours à lire correctement. Cette formation est venue en temps opportun.

Elle permet de surmonter les lacunes et les difficultés traînées depuis des années jusqu’à présent sur l’enseignement de la lecture. Le contenu de l’approche Unlock Literacy va nous permettre de mieux appréhender l’enseignement de la lecture. »

Depuis 2018, en Éthiopie, 191 enseignants ont été formés. Du côté du Sénégal, au sein du programme de Diokoul, la totalité des écoles, soit 20 établissements, met en œuvre l’approche Unlock Literacy. Une majorité du personnel a été formé :

  • 7 inspecteurs toujours en poste,
  • 20 directeurs d’école,
  • 35 enseignants,
  • 34 moniteurs.

Monsieur Diouf, enseignant en classe de CP à l’école du village de Nguer Mandakh au Sénégal explique :

« Vision du Monde et la Fondation Pierre Bellon nous offrent une opportunité à travers la formation sur les 5 composantes de la lecture. En tant que jeune enseignant sans expérience, il était difficile pour moi de bien appréhender l’enseignement de la lecture. Cela se répercute sur les élèves car beaucoup ne savent toujours pas lire à la fin du CE1.

Je pense ne pas avoir été suffisamment formé sur ces compétences précises lors de ma formation d’instituteur. Les clés de compréhension transmises par Vision du Monde me permettent aujourd’hui de mieux transmettre aux enfants l’apprentissage de la lecture. »

Impliquer l’ensemble de la communauté dans le processus d’apprentissage des enfants

L’approche Unlock Literacy encourage également la participation des parents et de la communauté dans l’apprentissage de la lecture. Ils suivent des séances de sensibilisation sur l’importance de l’école pour les enfants car l’implication de l’entourage est un véritable moteur dans l’éducation des enfants et permet la lutte contre la déscolarisation.

Pour cela, Vision du Monde propose du matériel pédagogique comme l’utilisation de contes locaux pour un apprentissage qui se veut à la fois scolaire et culturel.

Ces trois dernières années, 756 parents ont été sensibilisés en Éthiopie. Au Sénégal, plus de 2500 parents et chefs de communauté, ont suivi des séances de sensibilisation sur le fonctionnement et le rôle des clubs de lecture en 2020. Ces séances à destination des communautés ont permis une meilleure implication des parents. Depuis, ces derniers sont beaucoup plus investis dans les comités de gestion des écoles ainsi que dans le fonctionnement des clubs de lecture.

Une collaboration entre Vision du Monde et la Fondation Pierre Bellon qui perdure en 2021

Au Sénégal, la circulation du coronavirus a mis à l’arrêt la majorité des activités dès le mois de mars 2020. Les écoles étant fermées, de nombreux élèves se sont retrouvés enfermés chez eux, sans soutien pédagogique. La pandémie a pourtant largement démontré l’importance d’une éducation pour tous les enfants et la nécessité de garder cet espace de sociabilisation et d’apprentissage ouvert pour faire se respecter le droit à l' éducation. C’est pourquoi, il a été décidé de décaler le reste des activités pédagogiques à 2021.

En Éthiopie, s’ajoute à la crise sanitaire mondiale, un climat d’insécurité qui n’a pas permis aux équipes locales de maintenir la totalité des activités prévues au cours de l’année 2020.

Afin d’assurer un minimum de soutien aux enfants, et grâce à l’appui logistique du Ministère de l’Éducation du pays, l**es équipes ont poursuivi la conception et la distribution de matériel Unlock Literacy afin que les enfants puissent continuer leur apprentissage de la lecture à la maison.** Cette aide, financée par la réponse d’urgence Covid-19, permet de maintenir le cap en attendant la reprise des activités financées par la Fondation Pierre Bellon.

L’année 2021 est cruciale pour rebondir et faire face à la crise sanitaire, économique et sociale que traversent de nombreux pays. L’accès à l’éducation doit être l’une des priorités pour que l’avenir des enfants ne soient pas laissé pour compte.

La collaboration entre Vision du Monde et la Fondation Pierre Bellon permettra de continuer à soutenir l’éducation pour tous, et plus particulièrement l’apprentissage de la lecture.